Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 20:07

Le Club des incorrigibles optimistes

 

Présentation de l’éditeur

Michel Marini avait douze ans en 1959. C'était l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Lui, il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres. Ces hommes avaient passé le Rideau de Fer pour sauver leur peau. Ils avaient abandonné leurs amours, leur famille, trahi leurs idéaux et tout ce qu'ils étaient. Ils s'étaient retrouvés à Paris dans ce club d'échecs d'arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre bouleversa définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu'ils étaient tous d'incorrigibles optimistes. Portrait de génération, reconstitution minutieuse d'une époque, chronique douce-amère d'une adolescence : Jean-Michel Guenassia réussit un premier roman étonnant tant par l'ampleur du projet que par l'authenticité qui souffle sur ces pages.

 

Mon avis

Je ne vais pas dire que ce roman me faisait peur parce que je n’ai jamais eu peur d’un bouquin, mais j’espérais fortement accrocher car je déteste abandonner un livre et me force de plus en plus à aller au bout… et là, je m’embarquais pour 800 pages ; une brique d’un genre littéraire que je ne privilégie pas habituellement ! Mais « Le Club des Incorrigibles Optimistes » avait un titre et un synopsis intrigants. Et puis, j’en avais eu de bons échos et rien qu’en l’achetant à la bouquinerie, la vendeuse m’a affirmé avec un grand sourire avoir adoré.

 

Le livre commence d’une manière assez particulière. Le personnage principal, Michel, se rend à un enterrement, mais on ne connaîtra pas le nom du défunt avant d’avoir fini de parcourir les souvenirs du jeune homme.

 

J’ai très vite été happée par l’ambiance. Celle du Paris des années 50 et, plus particulièrement, de la vie de Michel et de ses escapades au bistrot. Non, il n’y va pas pour picoler. Il y a fait la découverte d’un club étrange, celui des « incorrigibles optimistes ».

 

Il s’agit d’un épais roman narratif, il faut aimer. Mais il est écrit avec un style simple et limpide et les chapitres sont courts. Les différentes histoires s’imbriquent les unes dans les autres. Il y a, d’une part, la situation de départ, qui n’est évoquée qu’au début, et puis, là-dedans, il y a les souvenirs de Michel et intégré en eux le passé des membres du Club.

 

Pendant une grosse partie du livre, on navigue entre l’histoire de Michel et celles d’Igor, Pavel, Tomasz, Tibor, Imré… Ces récits m’ont aidée à les différencier et c’est pour ça que je me suis accrochée, car certains récits ont plus retenu mon attention que d’autres, il n’y a que là que j’ai trouvé que certains passages contenaient trop de longueurs.

 

Ensuite, on se concentre sur l’histoire de Michel. Les gens qu’il rencontre fusent parfois comme des comètes dans sa vie et j’ai aimé cette galerie de personnages très réalistes, si réalistes qu’on a l’impression de les connaître comme Michel les connaît. J’ai été déçue en refermant le livre – plus vite que je ne m’y attendais – de ne pas savoir pour tous ce qu’il leur était arrivé. Mais je sais que ça fait partie du réalisme du livre ! Car pour nous aussi, certaines personnes entrent dans nos vies et en disparaissent, alors que d’autres s’y installent pour un sacré bon bout de temps. Ça commence à devenir profond comme chronique, non ? Et là je viens de tout casser, non ?

 

Bon, sérieusement, fermer ce livre m’a donné une sensation étrange car il m’a accompagnée pendant quelques heures, tout de même. J’ai à la fois l’impression d’avoir passé un long moment en sa compagnie et celle que le moment en question a filé ! Un livre à l’ambiance particulière dont j’ai partagé la lecture avec Damien. :-) (Je vous donne le lien de sa chronique quand il l’aura postée.)

 

Mon ressenti

8,5/10

 

Le Club des Incorrigibles Optimistes, de Jean-Michel Guenassia, éditions France Loisirs ( ? €)

Aussi disponible aux éditions Le Livre de Poche (8,60€) et en grand format aux éditions Albin Michel (24,20€). 

Partager cet article

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article

commentaires

Phebusa 20/08/2013 14:19


Ce livre m'a l'air intéressant, malgré les 800 pages (ouch ! lol). J'aime bien l'ambiance des années 50 à Paris, alors pourquoi pas... Je note la référence, merci pour cet avis.

HanaPouletta 25/08/2013 22:34



Avec plaisir :-)



Feflie 09/08/2013 13:01


J'avoue que le titre et le résumé sont intrigants et après avoir lu ton avis j'ai encore plus envie de le lire !

HanaPouletta 25/08/2013 22:31



J'espère qu'il te plaira si tu le lis :D



En Savoir Plus

  • : Books and iced coffee
  • Books and iced coffee
  • : Chroniques sincères, rarement méchantes et souvent pleines de digressions de livres ados et enfants (principalement). J'adore recevoir du courrier par mail et par commentaires ! Et je suis un peu trop présente sur Facebook...
  • Contact

Des pubs sur le blog ?

Téléchargez Adblock Plus pour vous en débarrasser !

Qui Cherche...

A la une

Présentation

Une poulette qui lit et qui est accro au café glacé ? Oui, ça existe : voici mon blog.

 

Au programme : des livres, des livres, des livres. Un peu de musique. De cinéma. De café glacé. Des "Comme un air de famille" (couvertures jumelles ou presque) et des "Stars en couverture"... Bonne visite !

 

Si nous avons lu un livre en commun et que tu es d'accord avec moi ou pas du tout ; si je t'ai donné envie de lire un livre ; si tu penses qu'il existe un livre que je dois absolument lire... N'hésite pas à laisser une trace de ton passage ! Et pour m'envoyer un mail, clique sur "Contact" en-dessous de ma bannière.

 

Copie-de-Hana_pouletta.gif

 

Mes Teams :

 

 

ReReading-HP---Team-Hermione-fond-logo.jpg  team-adam-gayle.jpg  211627298_team20peeta_answer_1_xlarge.jpeg

 

 

WPF ! Wild PAL Forever !

 

http://1.bp.blogspot.com/-qbPZxHOoRLU/TYPArrZhY3I/AAAAAAAABAg/UpVMF4wJSfg/s1600/wildpal10.png

 

Parce que je laisse ma PAL (Pile A Lire) librement suivre son cours... Et que j'assume sa longueur. :-)

Si toi aussi, rejoins le mouvement et affiche ce logo ! Clique ici.

Retrouvez-moi sur...

Latest interview

interview

Photo du moment

Dossier2-8199.JPG

Les BB Brunes et votre serviteur