Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 20:30

Le cri du petit chaperon rouge

 

Présentation de l’éditeur

Au centre de ce récit tendu à se rompre, Malvina, treize ans. Les vacances de Pâques commencent. La grand-mère de Malvina est morte, et quelqu’un doit s’occuper du grand-père qui vit désormais seul dans son appartement ; sa mère souffre de migraines chroniques et s’est complètement retirée de la vie de famille ; ses frères et soeurs ont déjà quitté la maison et se désintéressent du problème ; quant à son père, il se contente de donner des ordres.
Malvina sera donc le « petit chaperon rouge » qui, à vélo, chaque jour, apporte un repas chaud et une bouteille de vin rouge au grand-père. Lors de sa dernière visite, il a demandé à sa « petite-fille préférée » si elle avait déjà un petit ami, et l’a embrassée sur la bouche. Malvina est restée seule avec sa honte, incapable d’en parler. Seule ? Pas tout à fait : il y a Lizzy, son amie de toujours, madame Bitschek, la voisine polonaise, et puis un gars du quartier, surnommé Traque… Jour après jour, nous plongeons dans l’intimité de cette attachante héroïne, qui nous fait tout partager : ses souvenirs d’enfance profondément enfouis, sa peur et son sentiment de culpabilité, la naissance de son premier amour, sa complicité avec sa meilleure amie, ses relations conflictuelles avec le reste de sa famille…

 

Mon avis

Vous ne lirez plus le petit chaperon rouge de la même façon… La ligne directrice du conte original est ici clairement présente, et le côté plus sombre du conte privilégié. Autant ne pas tourner autour du pot, « Le cri du petit chaperon rouge » est un roman abordant le délicat sujet de l’inceste.

 

Il est à prendre comme on prend une claque. Le plus dur étant le fait que le roman soit écrit à la première personne et que la narratrice soit une jeune fille de 14 ans.

 

Malvina entre dans l’adolescence et l’auteur réussit à l’exprimer d’une manière très juste. Il y a par exemple un contraste entre les « jeux d’enfants » de Malvina et sa meilleure amie et ses réflexions adolescentes par rapport au premier amour, représentatif du déchirement que Malvina traverse. Au départ, elle me semblait tout de même plus « petite-fille » que les filles de son âge si je prends la référence d’aujourd’hui. Mais il ne faut jamais mettre tout le monde dans le même panier et, en plus, on ne sait pas quand le roman se passe exactement, il y a une absence de technologie notamment qui donne un caractère plus rétro au roman. Le côté enfantin de Malvina renforce encore le contraste entre l’innocence et la perversité…

 

Vous l’aurez compris, l’ambiance générale du livre met le lecteur mal à l’aise. Mais il n’y a rien d’exprimé en détail, ce qui rend en fait poignant la difficulté de s’exprimer de Malvina (qui m’a d’ailleurs rappelé « Speak » de Laurie Halse Anderson). Le « cri du petit chaperon rouge » reste coincé dans sa gorge…

 

Chaque chapitre est comme un tentacule s’enroulant un peu plus fort autour du lecteur pour l’oppresser de plus en plus.

 

Ce livre donne envie de s’insurger devant l’aveuglement de certaines personnes, leur non-respect des victimes, expliquant parfois leur peur de parler de ce qui leur arrive.

 

Le fait que Malvina rencontre un garçon, qu’elle surnomme Traque, permet d’aborder un autre trouble des victimes de l’inceste : la jeune-fille recule devant cette relation « normale »  par peur et par gêne et n’arrive pas à expliquer pourquoi au jeune homme.

 

Un passage que j’ai particulièrement apprécié :

 

« Par mesure de précaution, je ne pense pas beaucoup à Traque. Je l’ai relégué dans le tiroir des affaires courantes qui resteront en suspens, et je l’y ai enfermé consciencieusement. Avec grand-père. Je sais, c’est assez injuste, mais dans mon cœur il n’y a pas non plus un nombre infini de tiroirs, et je trouve que Traque et grand-père n’ont qu’à se débrouiller entre eux. Cela dit, la plupart du temps, ils font un raffut de tous les diables, surtout grand-père qui martèle la porte sans arrêt. Apparemment, elle est juste derrière ma tête, car j’entends tout le temps ses coups de poing, relativement doucement pendant la journée, mais la nuit c’est tellement fort que je ne peux pas dormir. Ça me réveille, même. Du coup, j’ai pitié de Traque. Il ne peut sûrement pas fermer l’œil avec un tel vacarme. »(p.162-163)

 

En quelques mots, « Le cri du petit chaperon rouge » est un roman qui prend à la gorge et qui retourne, mais avec une pudeur qui sied à la narratrice et qui le rend accessible à de (pas trop non plus) jeunes lecteurs.

 

Mon ressenti

9/10

 

Le cri du petit chaperon rouge, de Beate Teresa Hanika, Alice éditions, collection Tertio (14,50€) 

Partager cet article

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article

commentaires

Nue de Jean-Louis Toussaint 17/10/2013 14:35


De bon livre comme ça, ça se se déguste à fond!

Phebusa 15/10/2013 23:47


Oh ça m'a l'air super ! Je ne connaissais pas, merci :p

HanaPouletta 16/10/2013 16:53



Avec plaisir ! La maison d'édition n'est pas très connue, c'est dommage, en tout cas je suivrai leurs publications de plus près maintenant :)



En Savoir Plus

  • : Books and iced coffee
  • Books and iced coffee
  • : Chroniques sincères, rarement méchantes et souvent pleines de digressions de livres ados et enfants (principalement). J'adore recevoir du courrier par mail et par commentaires ! Et je suis un peu trop présente sur Facebook...
  • Contact

Des pubs sur le blog ?

Téléchargez Adblock Plus pour vous en débarrasser !

Qui Cherche...

A la une

Présentation

Une poulette qui lit et qui est accro au café glacé ? Oui, ça existe : voici mon blog.

 

Au programme : des livres, des livres, des livres. Un peu de musique. De cinéma. De café glacé. Des "Comme un air de famille" (couvertures jumelles ou presque) et des "Stars en couverture"... Bonne visite !

 

Si nous avons lu un livre en commun et que tu es d'accord avec moi ou pas du tout ; si je t'ai donné envie de lire un livre ; si tu penses qu'il existe un livre que je dois absolument lire... N'hésite pas à laisser une trace de ton passage ! Et pour m'envoyer un mail, clique sur "Contact" en-dessous de ma bannière.

 

Copie-de-Hana_pouletta.gif

 

Mes Teams :

 

 

ReReading-HP---Team-Hermione-fond-logo.jpg  team-adam-gayle.jpg  211627298_team20peeta_answer_1_xlarge.jpeg

 

 

WPF ! Wild PAL Forever !

 

http://1.bp.blogspot.com/-qbPZxHOoRLU/TYPArrZhY3I/AAAAAAAABAg/UpVMF4wJSfg/s1600/wildpal10.png

 

Parce que je laisse ma PAL (Pile A Lire) librement suivre son cours... Et que j'assume sa longueur. :-)

Si toi aussi, rejoins le mouvement et affiche ce logo ! Clique ici.

Retrouvez-moi sur...

Latest interview

interview

Photo du moment

Dossier2-8199.JPG

Les BB Brunes et votre serviteur