Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 17:32

Réseau(x) (Réseau(x), #1)

 

Présentation de l’éditeur

Sur les réseaux, tout le monde pense connaître tout le monde. Tout le monde aime, surveille, espionne tout le monde. Mais désormais, une guerre est déclenchée, sur le web et dans le monde réel. Et Sixie, 15 ans, est l'enjeu, le butin, le gibier de tous les combattants... 

 

Mon avis

Ce roman est divisé en cinq parties, et ces cinq parties auraient pu être autant de livres sur lesquels j’aurais eu des avis différents.

 

Le prologue me laissait présager une intrigue complètement folle, comme je les aime : Sixie fait des rêves dont le contenu se révèle parfois prémonitoire. Un jour, elle rêve d’un meurtre qu’elle a elle-même commis... Une vidéo fait alors son apparition sur le net dans laquelle une jeune fille ressemblant comme deux gouttes d’eau à Sixie tue quelqu’un dans une mise en scène sosie du rêve de la jeune fille. Elle n’a pourtant aucun souvenir d’avoir fait ça et va jusqu’à en parler elle-même à la police…

 

Chacun des cauchemars de Sixie est en fait mis en ligne sur la partie nocturne du réseau DKB, version trash de Facebook : My Dark Places (MDP) qui révèle les secrets les plus inavouables de ses membres.

 

Ce site est aussi le terrain de jeu de Cèsar Diaz, alias Nada#1, le chef de la Black Clown Army et l’instigateur des mouvements #Playitforreal visant à mettre en œuvre des reconstitutions de jeux vidéos. Ces manœuvres sont inoffensives, mais pour combien de temps ? La police, faute de preuves contre lui, le tient à l’œil et le soupçonne d’intentions terroristes. Cèsar se sert du DKB pour mettre en ligne ses vidéos et communiquer avec ses acolytes, les Nadas.

 

La première partie du livre tente de mettre tout cela en place, en laissant malgré tout quelques blancs… et énormément de flou. Heureusement, les personnages sont un point d’ancrage, étant nombreux mais très différents les uns des autres. J’ai quand même réussi à me perdre parmi toutes les abréviations des différents services judiciaires et, surtout, le DKB m’a souvent laissée perplexe. Vous vous voyez expliquer Facebook à quelqu’un 10 ans avant son apparition, c’est-à-dire alors que personne n’en a jamais vu la couleur ? C’était donc un pari risqué et, selon moi, pas réussi à 100%. Le concept aurait été beaucoup plus marquant si le réseau social décrit nous semblait proche, réel. Si on ne saisit partout, il semble évidemment beaucoup moins concret. Dommage.

 

Par contre, l’écriture est très vive, les chapitres sont courts et découpés à chaque fois qu’on change de lieu. Il est donc difficile de s’ennuyer, même si l’histoire ne nous plaît pas tout à fait. L’aspect cosmopolite de l’intrigue était ce qui m’attirait le plus avec le thème des réseaux sociaux, et j’ai été déçue par le manque de description des villes visitées, notamment Bruxelles, que je connais bien, et Paris et Barcelone, que je connais un petit peu. Il y a d’autres escales – à découvrir dans le livre – mais on pourrait aussi bien se trouver dans le motel d’un trou perdu, en fait.

 

Cèsar m’a semblé vraiment ridicule dans les parties 2 et 3. Déjà, rien que le nom de son armée me faisait sourire. Mais son côté schizo me tapait vraiment sur le système. Quand il fait des conférences de presse et que les gens rigolent à ses blagues débiles, je lève les yeux au ciel alors que je suis la reine de la plaisanterie stupide (pas pour en faire mais pour en rire).

 

Dans la partie 4, les choses se précisent un peu, Cèsar devient carrément flippant. Il y a un passage complètement fou qui selon moi constitue une idée de roman à part entière intéressante, si cela n’a pas déjà été fait. (Nooon, je ne spoilerai pas, mais ceux ayant lu le livre voient-ils de quoi je parle ?) La partie 5 est un concentré d’action et la fin laisse pantelant.

 

Un roman de 400 pages qu’on dévore en quelques bouchées qu’on aime ou qu’on n’aime pas l’histoire, pour son style et ses nombreux rebondissements. Il ne faut par contre pas chercher à trop vouloir comprendre au début pour mieux profiter de sa lecture. J’ai en fait été beaucoup plus emballée par l’histoire de Sixie et de ses cauchemars que par la complexité de celle de Cèsar/Nada, même si leurs routes se croisent à un moment (c’est dit dans le synopsis). La grosse lacune du livre selon moi est le côté abstrait du DKB/MDP.

 

Mon ressenti

6,25/10

 

Réseau(x), tome 1, de Vincent Villeminot, éditions Nathan (16,50€)

Partager cet article

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article

commentaires

noisette2011 24/09/2013 14:22


J'ai hâte de le lire, même si je lis des avis bon et d'autres moins bons.


Son côté original me tente bien. 

HanaPouletta 26/09/2013 20:32



Pour être original, il l'est ! J'espère qu'il te plaira ;)



A S K ! 20/09/2013 18:21


Je suis en train de le lire (et n'ai donc pas lu ton avis pour ne pas être influencée et tout ça) mais pour le moment j'accroche vraiment bien personnellement :) 

HanaPouletta 20/09/2013 21:59



Si tu accroches dès le début, à mon avis, tu es bien partie :D Bonne lecture !



En Savoir Plus

  • : Books and iced coffee
  • Books and iced coffee
  • : Chroniques sincères, rarement méchantes et souvent pleines de digressions de livres ados et enfants (principalement). J'adore recevoir du courrier par mail et par commentaires ! Et je suis un peu trop présente sur Facebook...
  • Contact

Des pubs sur le blog ?

Téléchargez Adblock Plus pour vous en débarrasser !

Qui Cherche...

A la une

Présentation

Une poulette qui lit et qui est accro au café glacé ? Oui, ça existe : voici mon blog.

 

Au programme : des livres, des livres, des livres. Un peu de musique. De cinéma. De café glacé. Des "Comme un air de famille" (couvertures jumelles ou presque) et des "Stars en couverture"... Bonne visite !

 

Si nous avons lu un livre en commun et que tu es d'accord avec moi ou pas du tout ; si je t'ai donné envie de lire un livre ; si tu penses qu'il existe un livre que je dois absolument lire... N'hésite pas à laisser une trace de ton passage ! Et pour m'envoyer un mail, clique sur "Contact" en-dessous de ma bannière.

 

Copie-de-Hana_pouletta.gif

 

Mes Teams :

 

 

ReReading-HP---Team-Hermione-fond-logo.jpg  team-adam-gayle.jpg  211627298_team20peeta_answer_1_xlarge.jpeg

 

 

WPF ! Wild PAL Forever !

 

http://1.bp.blogspot.com/-qbPZxHOoRLU/TYPArrZhY3I/AAAAAAAABAg/UpVMF4wJSfg/s1600/wildpal10.png

 

Parce que je laisse ma PAL (Pile A Lire) librement suivre son cours... Et que j'assume sa longueur. :-)

Si toi aussi, rejoins le mouvement et affiche ce logo ! Clique ici.

Retrouvez-moi sur...

Latest interview

interview

Photo du moment

Dossier2-8199.JPG

Les BB Brunes et votre serviteur