Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 21:09

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/4/6/8/9782246802631FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Bienvenue à Pagford, petite bourgade en apparence idyllique. Un notable meurt. Sa place est à prendre... Comédie de mœurs, tragédie teintée d'humour noir, satire féroce de nos hypocrisies sociales et intimes, ce premier roman pour adultes révèle sous un jour inattendu un écrivain prodige.

 

Mon avis

Bon, bon, bon, il faut que je rassemble mes émotions pour les mettre en phrases…

 

Je crois que je vais commencer par ce qui intéressera sans doute le plus la plupart d’entre vous : « Une place à prendre » vaut-il « Harry Potter » ? Très sincèrement (parce que je ne sais pas pourquoi mais j’en vois déjà lever les yeux au ciel, ne prenant mon avis qu’à moitié au sérieux parce que je serais tellement mordue d’Harry Potter que j’aurais perdu tout sens critique à la lecture de ce nouveau bouquin, enthousiasmée par la venue du nouveau bébé de mon auteur favorite – mais je ne leur jette pas la pierre, j’aurais été capable de penser la même chose !), il ne remplacera pas « Harry Potter » (mais est-ce utile de le préciser ?)… cependant, je pense qu’il peut le valoir pour certains lecteurs dans la mesure où on peut adorer une des histoires et détester l’autre ; se retrouver dans l’une et pas dans l’autre. J.K. Rowling a opéré un virage radical et elle prend des risques, mais je crois que ce risque lui apportera une reconnaissance supplémentaire ; celle de ne pas être « qu’une » auteur de livres pour enfants mais une écrivaine à part entière, avec du talent jusqu’au bout de sa plume, et ce quelque soit le genre littéraire qu'elle choisit.

 

Néanmoins, ATTENTION. Ce livre est-il fait pour vous ? Il faut tout d’abord avoir conscience, mais bon, je pense qu’en lisant la quatrième de couverture, les articles de la presse et les critiques, ça commence à se savoir, que ce n’est paaaaaas du tout un livre pour les enfants ; pas du tout un livre dans le même registre qu’ « Harry Potter ».

 

Il y a plein de désillusions dans ce livre et des passages assez difficiles à lire. Je le déconseille fortement aux jeunes fans d’ « Harry Potter », qui pourraient être mal à l’aise face au vocabulaire familier et autres paragraphes délicats (l'exemple le plus marquant étant une scène de viol...). Il ne faudrait pas les dégoûter des livres de J.K. Rowling, mieux vaut attendre quelques années pour qu’ils puissent en profiter ! Même pour les lecteurs les plus matures, il y a des choses qui peuvent déplaire mais tout ça est très lucide car c’est la vérité, malheureusement… Il peut être perturbant de connaître les pensées de certains personnages, certains passages sont choquants, et pourtant, la plupart du temps, il s’agit du reflet de notre société.

 

Le résumé est vague et succinct et il s’agit là bien sûr là d’une volonté de l’éditeur d’en dire le moins possible avant la sortie du livre. Mais ce n’est pas plus mal car l’histoire débouche sur plein d’intrigues internes. On suit généralement un personnage à la fois, et, entrant en relation avec un (des) autre(s), quelque chose se crée, puis cela implique un autre événement, etc. jusqu’à tisser une toile impressionnante de crédibilité, de réalisme et de précision. Si elle a travaillé comme pour « Harry Potter », J.K. Rowling a probablement tout planifié à l’avance avant de passer au processus d’écriture. Et ça ne m’étonnerait pas, que du contraire. Tout s’imbrique parfaitement. Il m’arrive souvent en lisant un livre de me dire « ça, ce n’est pas logique » ; « ça, c’est un peu trop facile », « ça, ça ne fait pas crédible » etc. Et quand je lis un livre de J.K. Rowling, je ne me fais jamais ce genre de réflexions ! La lecture est tellement fluide, c’est un plaisir de se laisser porter par la plume et le récit de l’auteur. J’ai essayé de deviner la fin du livre, mais j’étais complètement (mais alors là complètement !) à côté de la plaque.

 

Si vous voulez quand même en savoir plus sur l’histoire, sachez que tout démarre lorsque que l’un des membres du Conseil Communal de la petite bourgade de Pagford meurt. Alors que sa place est à prendre (!), plusieurs candidats se la disputent. Il y a Miles Mollison, fils du très influent et populaire Howard Mollison, faisant également partie du Conseil. Colin Wall, proviseur de l’école surnommé le Pigeon, toujours anxieux et très émotif ; peu apprécié par les autres habitants. Et Simon Price, un homme violent dont presque personne ne connaissait l’existence avant l’élection, vivant reclus avec sa famille dans sa maison de Hilltop House.

 

Il est difficile de résumer l’intrigue car elle est très complexe. On suit Miles, sa femme et leurs déboires sentimentaux. Howard, son assistante Maureen et sa femme, Shirley, l’incarnation parfaite de la pipelette. Dans la famille Wall, le fils, Fats, fait les quatre cents coups (et c’est un euphémisme). Chez les Price, il y a Ruth, l’épouse douce mais trop soumise, et Andrew, amoureux de Gaia. Gaia dont la mère Kay est en couple avec Gavin… Sans oublier les Parminder, dont la cadette est Sukhvinder, une jeune fille mal dans sa peau et les Weedon, une famille à la situation précaire où la mère est une junkie et la fille de 16 ans, Krystal, pleine de hargne contre le monde.

 

Ce qui est incroyable avec ce roman, c’est qu’on ne se contente pas de lire des mots sur une page et de créer une interprétation de l’histoire plus ou moins proche de celle de l’auteur dans sa tête. C’est comme si on la vivait, l’expérimentait. On a l’impression de connaître les personnages et je crois que c’est ça qui a fait toute la différence pour moi par rapport aux autres livres contemporains.

 

Concernant l’écriture, le traducteur a beau avoir changé, j’ai retrouvé le style de J.K. Rowling. La quatrième de couverture présente l’auteur comme « un écrivain prodige ». Je vais faire le test, le livre est à côté de moi, je vais l’ouvrir à une page au hasard et je vais vous écrire une phrase qui me plaît particulièrement. Je suis à peu près certaine d’en trouver une au hasard… Alors, alors. Page 144.

 

« - Très bien, dit Tessa. De longues années d’expérience lui avaient enseigné qu’il ne fallait jamais contredire Colin trop vite quand il était pris par l’enthousiasme d’une nouvelle idée, car cela ne faisait que le conforter dans sa résolution. Et ces mêmes années d’expérience avaient appris à Colin que Tessa faisait souvent mine d’être d’accord dans un premier temps, avant de soulever ses objections. Ce genre d’échanges étaient toujours imprégnés en toile de fond par la réminiscence mutuelle et tacite du secret qu’ils partageaient depuis si longtemps. Tessa avait l’impression de lui être redevable ; et lui, de mériter son dû. »

 

Mais ce n’est pas tout, il y a plein de métaphores incroyables ! J.K. Rowling fait appel à des images que je n’ai jamais lues auparavant, aucune phrase toute faite qui a fait le tour du monde et des pages, mais des mots précis, recherchés, qui tombent à pic pour que le lecteur se dise « oh, oui, je vois ce que ça fait » ; « j’ai déjà ressenti ça ». Et c’est là que réside toute la force de son écriture, même si on peut y conjuguer ses belles descriptions (que ça soit des descriptions psychologiques ou de paysages) et les dialogues plus vrais que nature. (Non, elle ne censure pas les propos de ses personnages et oui, ça peut choquer. Mais imagineriez-vous qu’une jeune fille n’ayant connu que la misère et vivant dans un environnement plus que douteux va parler comme une élève bien élevée d’école privée ?) S’il n’est point question de magie dans « Une place à prendre » son nouveau roman, J.K. Rowling nous prouve qu’elle sait mener les mots à la baguette pour en faire des phrases belles et limpides.

 

Je pense que si j’ai autant aimé ce livre, le fait que je m’attendais à ne pas aimer joue un peu. C’est vrai que j’aurais pu détester. Vous vous rappelez de « Les Yeux Jaunes des Crocodiles » de Katherine Pancol ? Il s’agissait aussi d’un roman contemporain où s’entremêlaient les vies de nombreux personnages et je n’avais pas accroché. Je n’aime pas trop comparer comme ça, mais si je devais le faire pour vous montrer pourquoi j’ai aimé « Une place à prendre » a contrario des « Yeux jaunes… », c’est parce que dans le premier, non seulement les mots m’ont emportée et m’ont rendue admirative, mais en plus, j’ai vraiment eu de l’intérêt pour les personnages. Je me suis même énormément attachée à Krystal et Sukhvinder. Je crois que les personnes qui sont restées avec l’idée d’ « Harry Potter » en tête n’ont pas aimé. Et puis, au-delà de ça, on aime ou on n’aime pas ce style de livre noir et cynique. Si les derniers tomes d’ « Harry Potter » vous déplaisaient à cause de leur côté sombre et que vous préfériez les premiers tomes, ce roman ne vous conviendra probablement pas. C’est un autre genre de noirceur, mais de la noirceur tout de même.

 

Je sais que beaucoup ont été déçu(e)s. Et donc, je prends peut-être des risques en vous conseillant ce livre… Mais si vous lisez cet avis, c’est qu’il vous intrigue, n’est-ce pas ? C’est déjà un bon point. Je ne peux que vous conseiller de satisfaire votre curiosité ! Peut-être pas en achetant le livre maintenant s’il vous reste des doutes, mais en l’empruntant, par exemple… (Je concède que c’est un investissement.) Par contre, si vous êtes emballé/e, achetez-le, parce que si vous aimez ce livre comme je l’ai aimé, vous le voudrez dans votre bibliothèque. ♥

 

Je me suis posée la question - et je pensais que certain(e)s se poseraient la question - de savoir si j’aurais aimé ce livre si le nom de J.K. Rowling n’avait pas été sur la couverture. En fait, je crois que je ne lui aurais tout simplement jamais prêté attention, le synopsis étant à des années lumières de ce que à quoi je suis habituée à lire.

 

Fan de la prose de J.K. Rowling et/ou d’humour noir ; ce roman devrait vous plaire. Si vous avez en-dessous de 15 ans et que vous êtes en quête du nouvel « Harry Potter », passez votre chemin. Dans tous les cas, ce roman fera parler de lui, en bien ou en mal. J’en aurai parlé en bien car il m’a tellement marquée qu’il s’agit d’un coup de !

 

Mon ressenti

9/10

 

Une place à prendre, de J.K. Rowling, éditions Grasset (24€)

Partager cet article

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article

commentaires

Alice 29/10/2012 15:59


Ohlala!! Plein de choses à te dire!! D'abord, j'ai adoré ton article! Je vais te dire un secret, je n'aime pas les billets trop longs et je les lis toujours en diagonale mais là, j'ai tout lu!!
Ensuite, je pense qu'on a vraiment eu le même ressenti sur ce livre, la peur d'être déçue aussi, l'appréhension avant de se lancer... Si ce livre n'avait pas été écrit par JK Rowling, j'aurais
été autant scotché mais le problème c'est que je ne l'aurais pas lu! Comme toi ce n'est pas mon genre de lecture habituellement!


Et un mot sur les personnages! Quand tu donnes tous leurs noms, je ne cherche pas à me rappeler qui et qui, pourtant ils sont nombreux! Non, je me rappelle de chacun comme si tu me parlais de mes
voisins, ça aussi c'est la force de ce livre!! En bref, un très bon article, pour un très bon livre!!!!

HanaPouletta 30/10/2012 15:45



Ton commentaire me touche beaucoup ♥ Ayant lu ton avis, je pense aussi que nous sommes sur la même longueur d'onde !


Je vais te dire un secret à mon tour, je survole aussi les billets trop longs. ^^


Les miens sont généralement ou courts ou dans la moyenne. Mais je n'arrivais pas à résumer mon opinion pour ce roman-ci... :)



Aline 27/10/2012 17:50


Si, si, justement, c'est en partie ce que j'ai adoré dans Harry Potter: d'un côté les personnages très sympathiques et, de l'autre, ceux qu'on a envie de voir empoisonnés par Rogue !   J'ai toujours pensé que le grand talent de Rowling c'était justement la construction des différentes personnalités qui
se croisent dans ses romans.

HanaPouletta 27/10/2012 20:13



Oh, alors tu vas te régaler avec ce roman ! :D Les personnages se croisent tout au long de celui-ci.



Luthien 24/10/2012 08:54


J'ai hâte de le lire !

HanaPouletta 24/10/2012 12:19



J'espère qu'il te plaira :)



Aline 23/10/2012 17:31


Quel commentaire enthousiaste !


J'ai pris beaucoup de plaisir à te lire : j'hésitais à découvrir ce nouveau Rowling vu les critiques négatives, mais tu as réussi à me convaincre !  Puisqu'elle écrit toujours aussi bien, même les scènes les plus difficiles doivent être passionnante.


 


(Petite comparaison avec Harry Potter, quand même : est-ce que certains personnages d'Une place à prendre donnent envie de pouvoir se glisser parmi les pages du roman pour leur donner des
gifles ? J'ai eu cette envie tout le long du cinquième tome de HP, avec Ombrage )

HanaPouletta 23/10/2012 19:44



Je suis contente de t'avoir convaincue, si c'est l'aspect écriture qui t'intéresse, tu devrais être conquise. :)


 


(Par contre, ça pourrait peut-être coincer au niveau des personnages car, effectivement, il y en a qui sont plutôt antipathiques, voire détestables. (Par exemple Simon, un mari violent.) Par
opposition, il y en a qui sont très touchants. Mais étant donné que J.K. Rowling a le pouvoir de nous rapprocher très fort de ses personnages, si tu n'aimes pas avoir envie de leur donner des
gifles, certains passages pourraient te déplaire. :$)



AnnaGlasgow 23/10/2012 14:28


Bravo pour cette belle chronique! Nous avons exactement le même ressenti sur ce livre. J'espère que l'auteur ne va pas attendre 5 ans pour sortir son prochain livre! ;)

HanaPouletta 23/10/2012 17:19



Merci beaucoup ♥ Je viendrai lire ton avis si tu en écris un :) Et j'espère aussi qu'elle n'attendra pas aussi longtemps ! :D



En Savoir Plus

  • : Books and iced coffee
  • Books and iced coffee
  • : Chroniques sincères, rarement méchantes et souvent pleines de digressions de livres ados et enfants (principalement). J'adore recevoir du courrier par mail et par commentaires ! Et je suis un peu trop présente sur Facebook...
  • Contact

Des pubs sur le blog ?

Téléchargez Adblock Plus pour vous en débarrasser !

Qui Cherche...

A la une

Présentation

Une poulette qui lit et qui est accro au café glacé ? Oui, ça existe : voici mon blog.

 

Au programme : des livres, des livres, des livres. Un peu de musique. De cinéma. De café glacé. Des "Comme un air de famille" (couvertures jumelles ou presque) et des "Stars en couverture"... Bonne visite !

 

Si nous avons lu un livre en commun et que tu es d'accord avec moi ou pas du tout ; si je t'ai donné envie de lire un livre ; si tu penses qu'il existe un livre que je dois absolument lire... N'hésite pas à laisser une trace de ton passage ! Et pour m'envoyer un mail, clique sur "Contact" en-dessous de ma bannière.

 

Copie-de-Hana_pouletta.gif

 

Mes Teams :

 

 

ReReading-HP---Team-Hermione-fond-logo.jpg  team-adam-gayle.jpg  211627298_team20peeta_answer_1_xlarge.jpeg

 

 

WPF ! Wild PAL Forever !

 

http://1.bp.blogspot.com/-qbPZxHOoRLU/TYPArrZhY3I/AAAAAAAABAg/UpVMF4wJSfg/s1600/wildpal10.png

 

Parce que je laisse ma PAL (Pile A Lire) librement suivre son cours... Et que j'assume sa longueur. :-)

Si toi aussi, rejoins le mouvement et affiche ce logo ! Clique ici.

Retrouvez-moi sur...

Latest interview

interview

Photo du moment

Dossier2-8199.JPG

Les BB Brunes et votre serviteur