Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 20:08

Bonsoir les amis !

 

Je suis actuellement plongée dans le troisième et dernier tome de "L'Enclave" qui pour le moment est tout simplement passionnant. :-) Il devrait m'accompagner jusqu'à la fin de la semaine au moins et, en attendant, voici un petit article sur ce que j'ai reçu dans ma boîte aux lettres cette semaine...

 

Il y a quelques mois, j'avais lu et chroniqué "Accords imparfaits" de Rose Darcy. J'avais reçu un exemplaire dédicacé du livre mais il y avait eu un malentendu au niveau du prénom de la dédicace. J'en ai donc reçu une nouvelle, à mon prénom :

 

Dossier2-7222.JPG

 

Mais en plus de cela, Rose Darcy a eu la gentille attention de m'envoyer pleiiiin de marque-pages !

 

Dossier2-7216.JPG

 

Je les adore tous mais il y en a deux particulièrement spéciaux :

 

Dossier2-7217.JPG

 

Des marques-pages avec les Plain White T's !!!! Merci, merci, merci ! (En plus, au début, ils étaient restés collés alors j'ai eu une double surprise quand j'ai vu qu'il n'y en avait pas un mais deux haha. :P)

 

Merci à Rose pour cette dédicace adorable et ces marque-pages surprises qui m'ont fait très plaisir. :-)

 

HanaPouletta

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Hors-sujet
commenter cet article
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 21:03

 

Présentation de l'éditeur

La vie de Trèfle a bien changé. Dans l'enclave, elle était une chasseuse, forte et combattive, indispensable à la survie de la communauté. Pourtant, à Salvation où elle s'est réfugiée avec Del, son partenaire de chasse, elle n'est plus qu'un fardeau. Elle ne sait ni coudre, ni cuisiner. Elle n'aime pas aller à l'école. Et pour ne rien arranger, Del prend ses distances. Mais aux alentours de la petite ville tranquille, le danger rôde toujours.
Les Monstres ne sont pas loin. Et ils sont de plus en plus intelligents. Ils observent. Ils attendent. Ils ont un plan. Le combat approche. Bientôt, Trèfle va retrouver une raison de vivre.

 

Mon avis

"Enclave" est une série dystopique qui se différencie tellement des autres...

 

D'une part, nous avons le personnage de Trèfle qui est très original et intéressant. Il y a un tel contraste dans sa personnalité !  Il s'agit d'un personnage extrêmement intéressant. D'un côté, elle est naïve (n'oublions pas qu'elle a passé la plus grande partie de sa vie sous terre) et de l'autre elle est également extrêmement courageuse et pleine de sang-froid, même dans les situations les plus extrêmes (ce qui la rend même parfois légèrement effrayante...).

 

D'autre part, il y a une réellement progression dans le roman... ce qui est parfois risqué avec les séries ! Si Trèfle a parfois des réflexions enfantines , on la sent grandir. Ce roman n'épargne pas le lecteur, car même dans cette communauté très fermée qu'est Salvation, se trouvent d'horribles spécimens de la nature humaine. Ce livre n'essaye pourtant pas d'être un prétexte à nous mettre plein d'atrocités sous les yeux. Il n'y a pas de stéréotypes, pas de rebondissements qu'on voit venir à des kilomètres pour rajouter dans le dramatique. C'est comme s'il s'agissait d'une histoire réelle écrite quelque part et qu'Ann Aguirre nous la racontait avec les yeux de Trèfle. L'histoire elle aussi avance, on en sait plus sur les Mutants et il y a de quoi frémir. Une certaine tension est présente tout au long du livre.

 

Le triangle amoureux ne s'appesantit pas sur des sentiments mièvres, donc il passe plutôt bien (j'espère simplement que l'auteur ne cédera pas aux sirènes du triangle amoureux tordu ! J'avoue que de ce côté-là j'ai un peu peur pour la suite, mais c'est là ma seule crainte). Il y a à la fois une réelle histoire d'amour et une tension qui monte lentement entre Del et Trèfle... j'aime beaucoup les personnages de ce livre. Quant au style, il est soigné mais sans fioriture, bien en accord avec la narratrice.

 

Contrairement à beaucoup, je n'ai pas de coup de cœur pour ce livre, j'ai un peu du mal à mettre le doigt sur ce qui me chipote. Je pense que malgré tout l'amour que je porte aux personnages, il y a quand même quelque chose dans l'écriture qui place une espèce de voile entre Trèfle et le lecteur ! Cela est sûrement dû à sa personnalité. Mais je suis peut-être la seule à avoir cette impression et je pense que nous sommes nombreux à nous accorder sur ce point : cette série est de toute façon un must-read !

 

Mon ressenti

8,75/10

 

Enclave, tome 2 : Salvation, d'Ann Aguirre, éditions Hachette jeunesse, collection Black Moon (16€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 16:49

La Légion de la Colombe Noire (The Legion, #1)

 

Présentation de l'éditeur

Je ne croyais pas aux démons.

Jusqu'à aujourd'hui...

 

La Légion de la colombe noire est une société secrète. Très secrète. Sa raison d'être : lutter contre les forces du Mal.

 

Chacun de ses membres a sa spécialité : protection, combat, fabrication d'armes, détection des activités paranormales.

 

Moi, Kennedy Waters, je n'ai aucun talent. Éliminer les esprits vengeurs, chasser les revenants ? Je ne sais rien faire de tout cela.

 

Pourtant, mes nouveaux amis, Alara, Priest, et les jumeaux, Lukas et Jared, sont persuadés du contraire. Ils en sont sûrs : je suis le cinquième membre de la Légion. Et Andras, le démon qui a tué ma mère et tenté de me supprimer, le pense également.

La preuve : il est à mes trousses.

 

Alors, je vais les aider. Je n'ai pas le choix.

 

Mon avis

Kami Garcia est l'une des co-auteurs de la saga "16 Lunes". Je n'avais pas accroché avec la série de l'autre co-auteur, Margaret Stohl, et j'avais hâte de comparer chacun de leurs nouveaux départ en solo.  Je peux d'emblée vous dire que j'ai préféré "La Légion de la Colombe Noire" à "Icônes", trop indigeste pour moi. Le premier tome de cette nouvelle série se dévore au contraire en quelques bouchées. Ce qui ne m'a pas empêchée, au fil de ma lecture, de relever de nombreux couacs.

 

Le livre est fractionné de telle manière qu'on peut penser à une série télé. Et oui, l'écriture est plutôt visuelle, mais elle manque de précisions pour que cela fonctionne parfaitement. Les descriptions sont trop floues, les déplacements des personnages sont parfois difficiles à imaginer et, exemple parmi d'autres de chose que j'ai trouvée illogique, lorsque que l'un des garçons tend à peine le bras et que son t-shirt dévoile le bas de son ventre pour troubler notre héroïne, j'ai eu l'impression que c'était juste un prétexte de l'auteur pour dénuder un peu ses protagonistes masculins...

 

Il n'y a pas pourtant pas vraiment de tension amoureuse dans ce livre, mais j'ai trouvé le triangle amoureux, avec les jumeaux, pour une fois pas hors de propos, il ne se veut pas être plein de suspense pour torturer le lecteur, il sert selon moi l'histoire et n'est  pas déplaisant du tout.

 

De manière générale, on pourrait reprocher un manque de profondeur aux personnages mais c'est surtout Kennedy, l'héroïne, qui n'a qu'une ébauche de caractère. Au début du livre particulièrement, elle semble totalement hermétique à ce qui lui arrive. Je comprends bien que ce n'est pas le cas mais les émotions ne sont pas assez décrites, ou elle réagit trop à retardement pour que cela soit crédible.

 

L'histoire peut aussi donner l'impression de rester en surface, mais je pense que c'est tout simplement parce qu'il s'agit d'un premier tome, et qu'il n'y a que les bases de posées. Honnêtement, je préfère ça à me prendre toutes les infos d'un coup dans la figure (mon pauvre cerveau surchargerait). Elle est à la fois  intéressante et un peu flippante. Des histoires d'esprits et de démons, c'est loin d'être rassurant et pourtant ça fait du bien à lire parce que ça change une fois. L'ambiance qui se dégage du livre est ce que j'ai préféré. Parce qu'il ne met pas non plus mal à l'aise. J'aime frissonner mais pas me sentir mal à la lecture d'un livre. J'espère avoir vraiment peur en lisant la suite.

 

Au niveau du style, le langage familier cloche vraiment par moment (exemple : "Alara n'avait pas l'air jouasse, genre on avait passé la nuit dehors et on rentrait tout déguenillés"). Par contre, énorme plus : les schémas, lettres, etc. reproduits dans le livre. Et les goûts musicaux des personnages.

 

J'ai passé un bon moment avec ce livre, il m'a détendue. Par contre, je trouve qu'il est assez superficiel. Pour moi, cette série a un énorme potentiel mais pas assez exploité. Néanmoins, une fois commencé, il est difficile à lâcher. En fait, je ne peux pas bouder mon plaisir, j'ai aimé, mais en le lisant, je remarquais plein de choses à commenter dans ma chronique. Il ne faut pas être trop regardant, il y a de nombreuses facilités dans le scénario et des choses qui se passent un peu trop rapidement, ce sont peut-être justement ces choses-là qui font que le livre "envoie", qu'on le finit très vite, car tout s'enchaîne. Il semble un peu décousu en ce sens, comme si tout ne se tenait pas, comme si ce qui aurait pu être approfondi avait été à peine relu, alors que sa structure est très claire puisque la quête de nos personnages, avec un esprit road-trip que j'ai adoré, se divise en étapes très claires.

 

Je finis ce livre sur des sentiments mitigés : oui, j'ai aimé l'ambiance et ai passé un bon moment (ce qui est sans doute le principal). Mais je suis frustrée que l'auteur ait choisi trop souvent la facilité point de vue scénario et n'exploite pas davantage les personnalités de ses personnages !

 

Mon ressenti

7,5/10

 

La Légion de la Colombe Noire, tome 1, de Kami Garcia, éditions Hachette, collection Black Moon (18€)


L'avis de de ma partenaire Phebusa !

 

Le livre sortira le 5 février.

Repost 0
Published by HanaPouletta
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 17:00

Monuments célèbres

 

J'ai appris plein de choses sur des monuments issus des quatre coins du monde. Certains sont magnifiques, d'autres impressionnants (les mesures nous permettent de nous en rendre mieux compte), d'autres plus insolites... Un tour du monde passionnant ! Dommage qu'il y soit indiqué que Big Ben est le nom de la tour et non de la cloche, cela m'a grandement perturbée.

 

Monuments célèbres, d'Emmanuelle Ousset, illustrations de Vincent Desplanche

 

Grands personnages du XXe siècle

 

Ok, j'avais très envie de le lire ne serait-ce que pour le fait qu'il y avait une page sur J.K. Rowling et une autre sur les Beatles. Mais d'une manière générale, le livre passe en revue les personnages les plus importants du siècle d'une manière très compressée certes, mais qui va droit au but ! Et j'ai adoré les illustrations.

 

Grands personnages du XXème siècle, de Christophe Quillien,illustrations de Stéphane Nicolet

 


Grands artistes

 

Il y a dans ce livre aussi bien des pages sur des artistes (très) célèbres (Monet, Warhol, Picasso, Magritte...) que d'autres dont les noms m'étaient personnellement inconnus (Poussin, Giotto... ). D'ailleurs, le livre l'annonce dès le début et je trouve qu'il s'agit d'une belle initiative. Giotto, par exemple, a révolutionné les portraits des saints autrefois peints dans des positions figées, Masaccio a appliqué le premier la perspective...  J'aurais simplement aimé pouvoir voir leurs œuvres en plus d'en apprendre (plus) sur leurs vies ! Je suppose qu'il s'agit d'une question de droits et, dans tous les cas, il ne me reste plus qu'à réaliser mes propres recherches, poussées par ce livre. :-)

 

Grands artistes, de Caroline Larroche, illustrations de Heidi Jacquemoud


Le Moyen Âge

 

Même si ce n'est pas la période de l'Histoire qui me passionne le plus, j'avais envie de la découvrir et j'ai apprécié la manière dont le livre englobe cette époque en se divisant en 4 parties : clé, dates, personnages et lieux.

 


Le Moyen Âge, de Bénédicte Le Loarer, illustrations de Sylvie Bessard

 

En quelques mots : une collection qui mèle culture et belles illustrations, je la trouve très bien faite !


Collection "Les concentrés", env. 75 pages/livre, éditions Nathan (7,50€/livre)

 


Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 16:15

 

Présentation de l'éditeur

Florence, juin 1611. Fiorina n'est qu'une gamine des rues, mais la voilà recrutée par un mystérieux comploteur qui veut s'en prendre à Galilée. Celui-ci au sommet de sa gloire prépare une grande fête à laquelle le duc de Florence est attendu.

 

Mon avis

Le postulat de départ est simple : un Vénitien mystérieux et un drapier nommé Piascero mettent au point un complot contre Galilée. En effet, ce dernier est accusé d'hérésie et Piascero, fervent catholique, apprécie le fait que le Vénitien ait fait appel à lui, sans connaître pour autant les véritables motifs de l'homme qui semble nourrir une véritable haine à l'égard de celui qui affirme que la Terre tourne autour du soleil...

 

Ce plan implique la participation d'un complice, un enfant. Un garçon, pense Piascero, mais non : le Vénitien le charge de recruter une jeune fille.  Fiorina devra se faire passer pour une servante dans la maison de Galilée... Mais, loin d'avoir sa langue dans sa poche, la jeune fille va chambouler quelque peu le plan de départ...

 

Ce roman m'a fait passer un bon moment. Il est bien écrit, se lit rapidement. Et la révélation concernant Fiorina m'a surprise, ce qui est un très bon point dans un roman pour enfant ! L'aspect historique n'est pas hyper développé (il n'y a pas beaucoup de descriptions pour nous donner une idée de comment on vivait à cette époque, mis à part pour ce qui est de l'importance de la religion catholique) mais cela permettra tout de même aux enfants de découvrir Galilée. Et je pense d'après les notes de fin que l'auteur a essayé de rester fidèle à la véritable vie du savant, bien que l'histoire de Fiorina soit bien entendu fictive et constitue le centre de l'histoire. Un chouette roman jeunesse. Je pense que Guy Jimenes a écrit des livres pour des lecteurs un peu plus âgés et j'ai très envie de les découvrir.

 

Mon ressenti

8/10

 

Complot à Florence, de Guy Jimenes, éditions Nathan (5€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 20:37

Une histoire à toutes les sauces

 

Présentation de l'éditeur

60 recettes pour pimenter une histoire toute bête

Prenez l'histoire d'un chat qui essaie d'attraper un oiseau et tombe à l'eau. Mettez cette histoire dans un grand saladier. Ajoutez-lui des E, de l'ail ou de l'O ; découpez les phrases, mélangez les mots ; selon votre humeur, malaxer la grammaire ; relevez la langue, assaisonnez de jeux de mots, versez une pointe d'accent. Et touillez ! Lorsque c'est prêt, dégustez... Puis recommencez !

Un savoureux hommage aux Exercices de style de Raymond Queneau.

 

Mon avis

Partons d'une histoire banale : un chat qui essaye d'attraper un oiseau mais, ce dernier s'envolant au dernier moment, se retrouve finalement dans le bassin du square de la mairie.

 

Ensuite, accommodons-la d'ingrédients tels que la sonorité des mots, le contexte, l'époque, la forme... et savourons !

 

Ce livre est la preuve que 1000 variations d'une même histoire sont possibles sans qu'on s'ennuie une seconde, même au bout de plusieurs dizaines d'interprétations d'une histoire aussi simple.

 

Je pense que ce livre amusera les enfants mais, ne vous y trompez pas, ce n'est pas parce que le livre est publié dans une collection jeunesse que vous ne l'apprécierez pas vous aussi. :-) Il suffit d'apprécier jouer avec les mots, ce livre donne en tout cas envie de se retrousser les manches pour mettre la main à la pâte.

 

En bonus, les illustrations de Gaëtan Dorémus qui collent parfaitement aux histoires. Mention spéciale à celle accompagnant l'histoire "à la sauce problème" (et d'ailleurs l'histoire, sorte  de parodie de tous ces problèmes de math ridicules qui en ont fait souffrir beaucoup, est également excellente) ! Dommage qu'elles ne soient pas en couleur. :/

 

En bref, un livre qui porte bien son nom tant il éveille l'appétit et rassasie le lecteur de mots assemblés avec talent et créativité.

 

Mon ressenti

8,5/10

 

Une histoire à toutes les sauces, de Gilles Barraqué, illustrations de Gaëtan Dorémus, éditions Nathan (5€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 21:28

Anna and the French Kiss (Anna and the French Kiss, #1)

 

Présentation de l'éditeur

Can Anna find love in the City of Light?
Anna is happy in Atlanta. She has a loyal best friend and a crush on her coworker at the movie theater, who is just starting to return her affection. So she’s less than thrilled when her father decides to send her to a boarding school in Paris for her senior year. But despite not speaking a word of French, Anna meets some cool new people, including the handsome Etienne St. Clair, who quickly becomes her best friend. Unfortunately, he’s taken – and Anna might be, too. Will a year of romantic near misses end with the French kiss she’s been waiting for?

 

Ma traduction

Anna trouvera-t-elle l'amour dans la Ville Lumière ?

Anna est heureuse à Atlanta. Elle a une meilleure amie loyale et un faible pour son collègue au cinéma où elle travaille, sur le point de lui retourner son affection. Elle n'est donc pas le moins du monde excitée lorsque son père décide de l'envoyer dans un internat à Paris pour son année de terminale. Mais malgré le fait qu'elle ne parle pas un mot de français, Anna rencontre quelques personnes intéressantes, le beau Etienne St. Clair, par exemple, qui devient rapidement son meilleur ami. Malheureusement, il est déjà pris, et peut-être bien qu'Anna l'est aussi. Une année d'occasions manquées romantiques se terminera-t-elle sur le French Kiss qu'Anna attendait ?

 

Mon avis

Le premier mot qui me vient à l'esprit pour décrire ce livre est (en VO puisque j'ai toujours un peu la tête dans le livre au moment d'écrire cette chronique) est "cute". Cute, cute, cute !!!

 

Au début, quand Anna (joli prénom) débarque à Paris, j'aurais pu être un peu courroucée du fait que ça ne l'enchante pas du tout alors que, crotte quoi, elle a quand même l'opportunité de passer un an à l'étranger. Mais elle est la première à reconnaître sa chance, tout en soulignant le fait est qu'elle aurait aimé avoir le choix plutôt que d'y être envoyée de force par un père trop bien intentionné. Et je l'ai tout de suite comprise, donc ça a plutôt bien fonctionné entre nous.

 

Bon, il y a énormément de clichés dans ce livre, ok. Ça aurait peut-être pu passer comme une lettre à la poste si l'auteur ne nous rappelait pas constamment que "c'est ce que les Parisiens font" et autres phrases du même acabit. Mais je ne suis qu'une pauvre touriste, aussi, ça ne m'aura pas dérangée comme cela pourra déranger les Parisiens...

 

D'ailleurs, je n'ai été à Paris qu'une fois (c'est déjà pas mal, me direz-vous) et je pense que je connaissais juste assez de la ville pour y retrouver à la fois une ambiance familière et découvrir de nouvelles choses... en ayant maintenant très envie d'y retourner !

 

L'auteur a beaucoup de talent pour décrire les papillons dans le ventre et mettre en scène des personnages qui feront fondre les cœurs des lecteurs et lectrices.  Je suis prête à faire des dons à la recherche scientifique pour qu'elle parvienne à créer des garçons comme Saint Clair. Ce n'est pas du tout un livre à action (désolée de décevoir les amateurs d'action que le titre du livre avaient attirés ici... just kidding) mais je n'ai pas eu l'impression de lire un truc dénué d'intérêt parce qu'on progresse, même si ça reste un scénario centré sur une histoire d'amour young adult. Et pour ce qui est de la fin, j'ai aimé le fait qu'il se passe effectivement quelque chose sans que ça soit pour autant une chute rocambolesque et pas crédible.

 

Ce livre est tout simplement délicieux, en fait, je pense que je peux vous dire de vous référer aux phrases au dos du livre. Je les plussoie toutes ! Particulièrement ces deux-là :

 

"You'll want to live inside this story forever./ Vous voudrez vivre dans cette histoire pour l'éternité." (Lisa McMann)

 

"Very romantic. You should date this book./Très romantique. Vous devriez sortir avec ce livre." (Maureen Johnson)

 

Si j'étais une auteur américaine reconnue à qui mon éditeur m'aurait demandé d'écrire une phrase d'accroche pour ce livre, j'aurais dit un truc du genre : "J'aurais aimé être un personnage de ce livre !" ou plutôt "I wish I was a character of this book!" Mais bon.

 

Ce livre a vraiment une ambiance particulière, il y a quelque chose dans l'écriture et les personnages qui nous fait vraiment vivre l'histoire. J'ai tout simplement adoré. Si l'histoire est un peu trop belle que pour être vraie, les dialogues m'ont semblé réalistes, c'est parfois un véritable jeu de ping pong romantique ou comique, voire les deux à la fois. C'est peut-être bien là le côté le plus savoureux du livre car c'est là que les personnalités des personnages s'expriment.

 

 Il arrive des tas de choses à Anna durant cette année, mais ce sont des choses qui pourraient arriver à tous... en mieux. C'est ce qui fait que je pense que beaucoup de gens aimeront se plonger dans ce récit pour à la fois s'identifier et rêver.

 

Vous savez, cette impression qu'un livre vous a trouvé un bon moment ? Je l'ai eu avec "Anna and the French Kiss". En quelques mots, ce livre est une histoire d'amour, le point de vue d'une Américaine, avec les clichés que cela inclus (mais ça me semble un cliché à part entière d'écrire ça !), sur une ville qu'elle ne connaît pas et une découverte de l'autonomie. Je pense que beaucoup de lecteurs apprécieront ce dernier thème qui est ici la cerise sur le gâteau.

 

S'il y a une trame plus dramatique, ce n'est pas ce qui domine. Ce livre laisse dans un état un peu rêveur, euphorique, qui fait vraiment du bien au moral. C'est ce que j'en attendais !

 

Mon ressenti

9,5/10


Anna and the French Kiss, de Stephanie Perkins, Penguin Groups USA, Speak ($9.99)


Le livre sort en français dans moins d'un mois aux éditions La Martinière J. Fiction! Rendez-vous le 13 février. :-) 

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 20:34

  [For the English version, please see below]

 

PlainWhiteT-sComp1-copy 2000Source


Bonsoir tout le monde !

 

Une de mes bonnes résolutions pour 2014 est d'écrire plus d'articles sans liens avec les livres. Et j'avais prévu (comme promis ici) un article sur le nouvel album des Plain White T's, puisque certains d'entre vous avaient semblé apprécier les chansons sur lesquelles j'avais déjà pu écrire... cet album n'est pas encore sorti, cependant, il est prévu pour début 2014, donc ça ne saurait tarder...

 

J'ai pensé que, en attendant, je pourrais vous faire découvrir quelques chansons du groupe, pas les plus connues (comme Hey There Delilah), pas plus que les dernières (puisque je vous en ai déjà parlé ici) - même si je ne peux que vous suggérer de regarder le clip de Should've Gone to Bed ainsi que celui de The Giving Tree - mais quelques chansons moins connues que j'aime particulièrement.

 

Les membres du groupe de fans des Plain White T's sur Facebook m'ont aidée en me donnant quelques titres de chansons parmi lesquels j'ai fait mon choix. (Merci à Liv, Joanna et Ivana !) J'ai choisi 10 chansons et je vous dis aussi pourquoi vous pourriez les adorer autant que je le fais. Il suffit de cliquer sur les titres des chansons qui vous attirent (ou sur tous :)) et d'écouter.

 

Si après ça vous voulez être tenu au courant de la sortie du nouvel album, je ne manquerai pas d'écrire à ce sujet le moment venu. Mais vous pouvez aussi suivre le groupe sur Facebook et Twitter. ;)

 

Voici donc les chansons choisies :

 

1. Broken Record - parce qu'elle me reste en tête toute la journée (et que je trouve que cette version acoustique déchire)

2. Write You a Song - des paroles ultra romantiques pour les fans de Hey There Delilah

3. Meet Me In California - une des chansons les mieux écrites selon moi

4. Body Parts - idem !

5. My Only One - j'adore le son de la guitare sur celle-là

6. Last Breath - j'adore l'intro et les chœurs

7. Someday - les paroles me font penser à celles d'"Imagine"...

8. Radios in Heaven - celle-ci a déjà réussi à me faire pleurer

9.  Love at 10th Sight - elle n'est pas vraiment connue étant donné qu'il s'agit d'une bonus track mais elle le devrait !

10. Cirque Dans La Rue - je ne pouvais pas ne pas la mettre dans le top vu le titre :-)

 

Et, en fait, en voici une onzième... parce que je trouve les tops 10 plutôt ennuyeux et pas originaux : Fireworks - qui reste en tête aussi ! I know,you know it can't get much better,fireworks flying whenever we're together..

 

J'espère que vous avez découvert quelques chansons, si oui, n'hésitez pas à me dire lesquelles ! Bonne soirée,

 

HanaPouletta

 

*****


ENGLISH VERSION (I apologize in advance for my bad English - if there are ginormous mistakes,please don't let me make a fool of myself! Thanks :))

 

PlainWhiteT-sComp1-copy 2000Source


Hello everybody!

 

One of my New Year's resolutions was to write more non-books-related posts. I planned (as promised before) a post about the new Plain White T's album because some of you seemed to like the music I already wrote about. This album hasn't been released yet, however, it's going to be on early 2014, so that's pretty soon.

 

It came to my mind that, in the meantime, I could offer you to discover some of the band' songs, not the most famous ones (like Hey There Delilah) neither the last ones (because I already told you about those ones here) - even if I can suggest you to watch the Should've Gone to Bed official music video along with The Giving Tree's one - but some less known songs that I particularly like.

 

The members of the Plain White T's fans Facebook group  helped me by giving me a bunch of titles. (Thanks Liv, Joanna and Ivana!) I've picked 10 songs and I tell you why you might  love them as much as I do. Just click on the titles of the ones who attracts you (or on all the titles,why not?) and.. enjoy!

 

If after that you want to hear about the new album, I won't miss to post about it when the time comes! But you can also follow the band on Facebook and Twitter for more informations.

 

So, here are the song I've picked:

 

1. Broken Record - because it skips through my head all day (and I love this kickass acoustic version)

2. Write You a Song - romantic lyrics for Hey There Delilah nostalgics

3. Meet Me In California - because I think it's one of the most well written Plain White T's song

4. Body Parts - for the same reason

5. My Only One - love the guitar riff!

6. Last Breath - I simply love the intro and the harmony of the back vocals

7. Someday - because these lyrics remind me of Imagine by John Lennon

8. Radios in Heaven - because it already made me cry

9.  Love at 10th Sight - not a well-known song because it's a bonus track but should be!

10. Cirque Dans La Rue - because of its French title,I couldn't not pick it :)

 

And here's a 11th one because, actually, I think top 10 lists are boring: Fireworks - a very catchy one! I know,you know it can't get much better,fireworks flying whenever we're together..

 

Did you enjoy the songs? Which ones? Feel free to tell me in the comments! :)

 

HanaPouletta

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Musique
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 20:30

 

Présentation de l'éditeur

New York, 1929. Chaque soir, théâtres, cabarets et soirées de premières sont promesses de faste et de gloire. C'est du moins l'image que s'en font Letty et Cordelia, deux amies qui ont fui leur Midwest natal pour une vie plus excitante. Letty est prête à tout pour devenir actrice. Cordelia, de son côté, veut retrouver son père, un gangster riche et célèbre. Pour les deux jeunes filles, le rideau s'ouvre sur un monde dangereux où le glamour, le mensonge et l'intrigue sont des armes pour réussir.


Mais New York est comme le champagne : lumineuse, dorée et attirante, à condition de ne pas se laisser griser... Un roman girly mais pas superficiel, doté d'une réflexion subtile et d'une écriture ciselée.

 

Mon avis

"Tout ce qui brille"... n'est pas or (je sais, c'était facile de commencer ma chronique comme ça). Je trouve le titre français du livre plus qu'adapté car Anna Godbersen  ballotte ses lecteurs entre les joies et désillusions de ses personnages tout au long du roman.

 

Les trois filles que nous présente le prologue- annonceur de couleur car il nous affirme d'emblée que l'une terminera dans la célébrité, l'autre dans le mariage, et l'autre dans la mort - sont Cordelia, Letty et Astrid. La première est à la recherche de son père, la deuxième veut devenir actrice et la troisième est folle amoureuse de Charlie, le fils d'un gangster. Si ces personnages ont parfois des réactions discutables, l'auteur ne semble pas prendre parti, donc cela est plutôt bien passé pour moi.

 

Leurs histoires sont soit entremêlées, soit sur le point de l'être. Et l'autre point commun qu'elles partagent sont qu'elles évoluent dans le New York de la fin des années 20...

 

Dès ce fameux prologue (je vous conseille de le lire, il ne fait que 3 pages, si vous hésitez à vous procurer le livre, vous sentirez tout de suite si ça fonctionne ou pas pour vous), qui laisse présager une écriture belle et fluide (qui tient d'ailleurs ses promesses), le livre devient difficile à lâcher. Pas tellement au niveau de l'intrigue, qui reste assez sommaire : il s'agit surtout des destinées de trois jeunes filles se basant essentiellement sur leurs relations amoureuses. Un soin particulier est apporté à la description de leurs tenues mais, pour une fois, cela ne m'a pas dérangée, que du contraire. A noter aussi, les descriptions des lieux et de leurs ambiances, très précises.

 

Et justement, c'est l'atmosphère générale du livre, qui m'a totalement transportée et qui m'a fait autant l'apprécier. Je ne sais pas sur quoi l'auteur s'est basée mais, somme toute, elle ne prend pas beaucoup de risques pour ce qui est des événements historiques. (Il y a tout de même un petit clin d'œil que j'ai apprécié, lorsque Cordelia et Thom se trouvent sur le chantier du Chrysler Building.)

 

Ce livre est vraiment porté par sa plume et son ambiance, j'ai eu l'impression de voyager dans le temps pour ces deux raisons-là ! Je ne connais pas la valeur historique du livre, mais personnellement, la sauce a pris avec moi et c'est ce que j'en retiens. De la chick-lit pour ados dans le New York des années 20 !

 

Mon ressenti

8,5/10

 

Tout ce qui brille, tome 1, d'Anna Godbersen, éditions Le Livre de Poche (6,90€)

Aussi disponible au même prix chez Le Livre de Poche jeunesse et en grand format dans la collection Wiz de Albin Michel (16€).

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 19:53

 

Présentation de l'éditeur

"Quelque chose me dit que Cecil n'est pas la crème de la crème des psychologues. Déjà, il est gratuit. Son bureau est minuscule et encombré, avec des meubles bas de gamme, abîmés et tâchés. Et puis, on dirait qu'il n'a pas pu se payer de vêtements neufs depuis 1969. Nous n'avons pas encore parlé de ça. Il essaie de m'y amener l'air de rien. Il me pose parfois des questions orientées. Mais quand il le fait, je prends ma voix de robot pour lui répondre.
"Je-ne-sais-pas. De-quoi-vous-parlez, espèce-d'humanoïde". Alors, il bat en retraite."


Après le terrible drame qui a frappé Henry et sa famille, et les conséquences qui en ont découlé, l'adolescent a déménagé à Vancouver avec son père. Les voici en tête à tête, dans cette ville où ils ne connaissent personne. Tout est à reconstruire : même la mère de Henry, victime d'une grave dépression, est restée à Port Salish...
Bien qu'il déteste franchement l'idée d'écrire dans un journal, comme le lui a conseillé son thérapeute, tout comme il se refuse à se faire de nouveaux amis, le garçon finit par s'ouvrir, malgré lui... Au fil des jours, il trouve même du plaisir à coucher ses pensées sur le papier à reconstituer, entre gravité et humour, entre souvenirs terribles et lueurs d'espoir, les événements qui ont marqué sa vie pour toujours.


Un roman lumineux et inoubliable qui place le lecteur en empathie avec un héros bouleversant. Ce livre a reçu le Governor General's Literary Award, le plus prestigieux prix canadien anglais pour les romans adolescents.

 

Mon avis

J'ai sorti ce livre de ma PAL parce qu'il m'inspirait (allez savoir pourquoi) un héros à la Holden Caulfield. Bon, j'étais un peu à côté de la plaque, ce livre n'a rien à voir avec "L'attrape-cœurs". MAIS je lui retrouve tout de même un côté tendre et authentique dans la narration.

 

Si ce livre est tendre il est, paradoxalement, brutal. Car le fameux "ÇA" dont parle la quatrième de couverture est un événement tragique. Je ne vous le révélerai pas ici car on le découvre lentement au fur et à mesure, pas tellement par un procédé de suspense mais pour coller au mieux avec l'épreuve que traverse Henry : on en apprend petit à petit, comme il apprend à livrer cette histoire... La difficulté qu'il a à la coucher sur le papier est extrêmement bien retranscrite, pour ce que je peux en dire, n'ayant jamais (heureusement) rien traversé de comparable. Je ne veux pas trop m'avancer mais je pense que ce livre pourra faire du bien à beaucoup, et peut-être les aider à s'ouvrir, qui sait ? De plus, le livre est accessible à une tranche d'âge très large. Je le conseillerai autour de moi... Et je vous le conseille. :-)

 

De plus, la narration n'est pas surfaite comme pour certains romans jeunesse dans lesquels les auteurs ont parfois tendance à en rajouter pour coller (sans succès) au langage "jeune"... Ici, nous sommes face à un livre authentique, original et touchant... le sujet est grave mais le livre ne se prend pas au sérieux, ce n'est pas un roman "donneur de leçon". J'ai eu un gros coup de cœur pour le personnage principal et l'état dans lequel ce livre m'a plongée. J'ai ri et j'ai eu les larmes aux yeux.

 

 "Le journal malgré lui d'Henry K. Larsen" est un roman à la construction parfaite, réaliste mais avec les touches d'humour qu'il fallait, ni trop ni trop peu ! Je ne pensais pas me sentir aussi heureuse et légère au sortir d'une telle histoire.

 

Mon ressenti

9,5/10


Le journal malgré lui d'Henry K. Larsen, de Susin Nielsen, éditions Helium (14,50€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article

En Savoir Plus

  • : Books and iced coffee
  • Books and iced coffee
  • : Chroniques sincères, rarement méchantes et souvent pleines de digressions de livres ados et enfants (principalement). J'adore recevoir du courrier par mail et par commentaires ! Et je suis un peu trop présente sur Facebook...
  • Contact

Des pubs sur le blog ?

Téléchargez Adblock Plus pour vous en débarrasser !

Qui Cherche...

A la une

Présentation

Une poulette qui lit et qui est accro au café glacé ? Oui, ça existe : voici mon blog.

 

Au programme : des livres, des livres, des livres. Un peu de musique. De cinéma. De café glacé. Des "Comme un air de famille" (couvertures jumelles ou presque) et des "Stars en couverture"... Bonne visite !

 

Si nous avons lu un livre en commun et que tu es d'accord avec moi ou pas du tout ; si je t'ai donné envie de lire un livre ; si tu penses qu'il existe un livre que je dois absolument lire... N'hésite pas à laisser une trace de ton passage ! Et pour m'envoyer un mail, clique sur "Contact" en-dessous de ma bannière.

 

Copie-de-Hana_pouletta.gif

 

Mes Teams :

 

 

ReReading-HP---Team-Hermione-fond-logo.jpg  team-adam-gayle.jpg  211627298_team20peeta_answer_1_xlarge.jpeg

 

 

WPF ! Wild PAL Forever !

 

http://1.bp.blogspot.com/-qbPZxHOoRLU/TYPArrZhY3I/AAAAAAAABAg/UpVMF4wJSfg/s1600/wildpal10.png

 

Parce que je laisse ma PAL (Pile A Lire) librement suivre son cours... Et que j'assume sa longueur. :-)

Si toi aussi, rejoins le mouvement et affiche ce logo ! Clique ici.

Retrouvez-moi sur...

Latest interview

interview

Photo du moment

Dossier2-8199.JPG

Les BB Brunes et votre serviteur