Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 17:38

Couleur Émeraude

 

Présentation de l’éditeur

Non loin de l'hôtel de ses parents, aux allures d'une vieille demeure couleur craie où les chemins de sable mènent à la mer au gré du vent qui balaie les dunes de l'Émeraude, Joseph Cohen, peintre adulé dont les œuvres sont reconnues jusque dans la capitale, berce sa liberté d'artiste au contact de ses pinceaux et de ses toiles prestigieuses. Malheureusement, sa passion artistique sera de courte durée puisque le 17 juin 1940, l'Émeraude rentrera dans sa période noire et Joseph connaîtra le triste sort que lui aura réservé l'officier allemand : le Général Franz Eschenbrenner. Soixante-dix ans plus tard, l’hôtel luxueux construit par les parents de Joseph est transformé en une aire de gîtes vacanciers qui deviendra le théâtre d’événements étranges laissant supposer que le peintre n'a pas dit son dernier mot. Sur fond de phénomènes inexpliqués et de vengeance préméditée, l'histoire de "Couleur Émeraude" se pimente, chapitre après chapitre, par l'arrivée inattendue de certains protagonistes.

 

Mon avis

La plage, les vacances, le soleil et, par contraste, des phénomènes étranges, des créatures surnaturelles, de sombres histoires de famille… L’ambiance de Couleur Emeraude est pour le moins étonnante ! J’ai trouvé ce mélange savoureux et je me suis laissée portée par cette atmosphère.

 

Il s’agit d’un roman se lisant très rapidement et facilement, il m’a fait passer un bon moment de lecture et de détente. J’ai apprécié le fait que le narrateur change de façon subtile et sans heurt au gré des chapitres.

 

Par contre, j’ai trouvé qu’il y avait un manque d’émotion car j’ai apprécié les personnages et aurais aimé me sentir plus proche d’eux. Il reste également pas mal de fautes de frappe ou d’orthographe et même une ou deux petites erreurs dans les phrases en anglais. C’est dommage parce qu’à chaque fois que j’en trouve une dans un livre ça me fait tiquer et je sors de ma petite bulle de lecture quelques secondes.

 

Ce qui me fait aussi sortir du cadre de l’histoire que je lis, ce sont les retournements trop faciles. L’écriture et la lecture sont une porte ouverte sur l’imaginaire, tout est permis… ou presque. Car selon moi, l’abus de facilités empêche le lecteur/la lectrice de croire complètement au monde créé par l’auteur.

 

Malgré ces petits accrocs, j’insiste sur le côté « détente » de ce roman, même si ça ne veut pas dire que le roman n’est pas abouti, pas du tout. La fin m’a particulièrement plu, et j’ai hâte de lire le deuxième tome !

 

Mon ressenti

7,5/10

 

Couleur Émeraude, tome 1, de Marie Caron, disponible en version papier chez Lulu.com ou sur le site de l’auteur (12,40€ frais d’envoi compris) et en version numérique sur Amazon (2,68€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 18:06

Les années oubliées (Merlin, #1)

 

Présentation de l’éditeur

Le plus grand magicien de tous les temps ! Le jeune Emrys ignore tout de son identité. Ses premiers souvenirs remontent à l’âge de sept ans, lorsqu’il s’est réveillé sur une plage… Une femme guérisseuse, Branwen, prétend être sa mère. Mais il refuse de la croire. Aujourd'hui adolescent, Emrys est déterminé à découvrir qui il est. D'autant qu'il s'est mis à développer des pouvoirs hors du commun, qu'il ne parvient pas à contrôler. Sa quête le mène sur la mystérieuse île de Fyncaria, peuplée de créatures aussi merveilleuses qu'inquiétantes.

 

Mon avis

Ce que je reproche à la fantasy, ce sont les looooongues descriptions qui plombent ma lecture. Au début de « Merlin : les années oubliées », je m’ennuyais ferme…

 

Même si le style restait fort orienté « jeunesse », il faut dire que Merlin était tout seul. Et ça, ça peut être mortel. J’attendais impatiemment l’arrivée d’un autre personnage pour faire la conversation au héros. Et, ouf, j’ai été entendue car est arrivée Rhia, une fille ayant une affinité avec les arbres, ainsi que du caractère et du courage. Par la suite, un faucon s’est joint à la quête des deux amis, et – même s’il n’était pas aussi prolixe – il a ajouté de l’humour, tout comme le « petit géant » Shim que je n’arrêtais pas de confondre avec la chanteuse Shy’m.

 

Quand les personnages ont été présentés, les choses se sont un peu accélérées et j’ai pris plus de plaisir à lire. L’auteur a du talent pour souligner des petits détails qui rendent la lecture plus « vraie », j’ai en tête l’exemple d’un personnage qui ôte un papillon de son col en pleine tirade.

 

Il y a quand même quelque chose qui m’a chipotée à plusieurs reprises : la seconde vue de Merlin. Il est aveugle mais « ressent » les choses. Par moment, la frontière entre ce don et la vue normale est ténue tant Merlin repère des détails autour de lui, ce qui n’est pas logique. Mais, en même temps, quand la seconde vue se faisait à nouveau sentir, j’étais perturbée, comme si j’avais le voile couvrant les yeux de Merlin dans ma tête, me cachant un peu ce que j’imaginais en lisant. Alors oui, comme le livre est écrit du point de vue de Merlin, c’est sûrement ce que l’auteur voulait faire passer, mais au bout de quelques pages, c’est perturbant, voire dérangeant !

 

Je reconnais à l’auteur une belle écriture, poétique. Ma scène préférée est celle se déroulant dans la magnifique bibliothèque de Cairpré. La fin, rythmée et tendue, et clôt le livre sur une bonne note. Même si elle laisse la place au tome suivant, ce n’est pas un cliffhanger, ouf !

 

Mais pour que j’accroche vraiment à de la fantasy, il me faut généralement un petit plus : le je-ne-sais quoi d’ « Harry Potter », l’humour de « Beyonders » ou l’aspect mythologique de « Percy Jakson ». De ce point de vue, il m’a manqué quelque chose dans « Merlin », particulièrement au début. Mais je ne suis pas très bonne pour juger de ça, étant donné que je n’ai pas lu beaucoup de livres de ce genre. La fantasy que j’ai l’habitude de lire est assez différente, plus ancrée dans la réalité – tout en restant imaginaire, bien sûr.

 

Une bonne lecture sans plus pour moi, avec des hauts et des bas. Je sais que ce livre peut plaire davantage, mais je n’étais peut-être pas un bon public.

 

Mon ressenti

6,5/10

 

Merlin, tome 1 : Les années oubliées, de T.A. Barron, éditions Nathan (15,50€)

 

Le livre sortira le 10 janvier.

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 17:07

Clairvoyance : La maison de l'ombre

 

Présentation de l’éditeur

Ses poignets sont attachés. Serrés. Ses chevilles également.

La peur est là, à présent.

Au même moment, le goût. Celui du sang dans sa bouche. Et des souvenirs.

Trois coups frappés au carreau. Le visage derrière la vitre.

Et une main, avec une boîte en plastique débordant de framboises. Elle sourit et va ouvrir la porte...

 

Mon avis

J’ai commencé ce livre sans beaucoup d’attentes. Certes, la couverture était jolie, mais franchement, les thrillers c’est pas trop mon truc, et puis, la quatrième de couverture faisait légèrement morbide…

 

Et pourtant ! Je me suis laissée happée par le style de l’auteur, simple et direct. Il y a des passages très jolis tout en étant enfantins («… et je me dis que ce serait chouette si ça faisait un arc-en-ciel quand on rit et qu’on pleure en même temps »), et par contraste des moments sombres et/ou pleins de tension. Emma, l’héroïne, peut être très agaçante, mais pas « gnangnan », ce qui m’énerve davantage.

 

En fait, c’est assez étonnant, ce mélange : un côté très jeunesse, les personnages parfois un peu stéréotypés et en même temps une certaine noirceur qui s’installe comme un grain de sable dans l’engrenage de la vie toute simple d’une jeune fille… Et chez moi, ça a très bien fonctionné !

 

L’histoire de Charlotte, une jeune fille assassinée, est un fait divers tragique mais remontant à trop longtemps pour qu’on remette en question la conclusion de l’histoire. C’est Emma qui va le faire, car Charlotte n’est pas partie en paix. C’est comme une évidence, cette ado qui en aide une autre à travers les années, et même la mort. « Clairvoyance : La maison de l’ombre » a beau ne pas être un livre d’action, les rêves d’Emma et les méandres de son amitié avec Anaïs suffisent à tenir le lecteur en haleine.

 

Au final, la conclusion arrive bien plus vite que souhaité, et les personnages qui m’apparaissaient peu étoffés vont quand même me manquer, même si j'ai quand même eu une impression de plénitude en refermant le livre… Une lecture rapide mais très agréable !

 

Mon ressenti

9/10

 

Clairvoyance : La maison de l’ombre, d’Amélie Sarn, éditions J’ai lu (12€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 16:38

Bonjour les amis !

 

Ahhhhhh que ça fait du bien ! I’m back ! J’abuse des points d’exclamation et je suis la première à détester ça mais tant pis ! J’exprime ma joie !!!

 

Bref, j’arrête, voici un petit récap’ de mes lectures spéciales examens, qui est plus long que je ne l’aurais pensé. J’ai pour une fois eu la bonne idée (je me lance des fleurs) de m’y prendre bien à l’avance pour étudier et c’est beaucoup plus reposant… Même si des examens, ce n’est jamais très reposant, bien entendu. J’ai l’impression que ça fait hyper longtemps que je suis dedans (ce qui n’est pas totalement faux vu que ça fait des semaines que j’étudie et des mois que je stresse)… Mais c’est fini, et Christmas is coming (le bulletin aussi) !

 

~

 

Lou, tome 6 : L’âge de cristal, Julien Neel

 

L'âge de cristal (Lou, #6)

 

Ce sixième tome de Lou s’est fait attendre ! Il n’est pas resté bien longtemps dans ma PAL, je savais que ce tome serait étrange et je l’ai démarré en ayant ça en tête et la crainte au ventre d’être déçue. Et finalement… j’ai adoré ! Attention, si vous aimiez les préoccupations de Lou ado et que c’est ce que vous espérez trouver dans ce tome… Mieux vaut éviter. Par contre, si un peu (beaucoup) de changements ne vous font pas peur et que l’idée de cette série mêlée à de la science-fiction vous intrigue, je ne peux que vous conseiller de lire ce tome. J’ai beaucoup d’attentes pour la suite, si la série continue dans cette direction, j’espère tout de même avoir plus de réponses à mes questions.

 

4,5/5

 

*

 

Lyra et les oiseaux, Philip Pullman

 

Lyra et les oiseaux

 

Honte à moi, je n’ai jamais fini le premier tome d’ « A la croisée des mondes »… Cette nouvelle, bien qu’elle soit loin d’être un coup de cœur, il me manque quelque chose pour faire que j’adore, m’a réconciliée avec le style de Philip Pullman qui m’avait fait abandonner mon premier essai. Il faudrait vraiment que je retente le coup ! A part ça, ce petit livre (offert à l’achat de deux autres ou une offre de ce genre, je ne sais pas, je l’ai acheté d’occasion – et oui, je me suis fait arnaquée car je n’ai vu que chez moi qu’il s’agissait d’un « exemplaire ne pouvant être vendu », mais bon, je l’ai acheté dans une bouquinerie pour la bonne cause, alors…) contient des documents bonus (des cartes postales, des articles, etc.), chose que j’adore !

 

3,5/5

 

*

 

Ceux qui ont des ailes, tome 1, Natsuki Takaya

 


Ceux qui ont des ailes, Volume 1

 

Ce manga ne m’attirait pas vraiment au départ, mais comme je suis une fan de Fruit Basket, j’ai sauté sur l’occasion quand je l’ai trouvé à la brocante. Je suis vraiment fan des deux personnages principaux, Kotobuki et Raïmon et de leurs échanges croustillants ! Par contre, l’histoire m’a semblé manquer un peu de rythme, même si je ne vais pas chicaner vu qu’il s’agit d’un premier tome. ;)

 

3,75/5

 

*

 

Nana, tome 1, Ai Yazawa

 


Nana, Tome 1

 

Je lorgne sur cette série depuis que je suis petite, mais justement, on m’avait dit que j’étais encore trop jeune pour la lire lol. Je lisais à la place « Gokinjo » de la même mangaka. Et maintenant que j’ai – enfin –  lu le premier tome de « Nana », qu’est-ce que j’en pense ? Et bien, j’ai bien fait d’attendre, et j’ai passé un excellent moment de lecture ! J’ai hâte de voir les deux Nana se rencontrer, elles sont si différentes, ça va faire des étincelles, j’en suis sûre. :)

 

4/5

 

*

 

Future Diary, tome 1, Sakae Esuno

 


Future Diary, Volume 1

 

Encore un manga trouvé par hasard à la brocante. (^-^) Ce sont les dessins qui m’ont attirée, et l’histoire est pas mal du tout. Elle m’a rappelée « Battle Royale » et, par conséquent « Hunger Games ». Ce qui m’a un peu perturbée, ce sont les personnages, peut-être parce qu’ils ont l’air fort jeunes ? Je n’ai pas réussi à vraiment m’y attacher, même s’ils ne m’ont pas dérangée. Je pense quand même lire la suite car l’intrigue est prenante. Petit bonus : il est un peu plus épais qu’un manga « normal », on en a pour ses sous (même si je l’ai payé 1€ hahaha).

 

3,5/5

 

*

 

Je ne sais pas mourir, Véronique Bès

 


Je ne sais pas mourir

 

Je l’ai choisi pour son petit nombre de pages en me disant que ce serait une lecture rapide, mais lecture rapide ne veut pas forcément dire lecture légère. C’est un livre assez grave, à ne pas lire quand on en a le moral dans les chaussettes, mais toujours bien écrit et terminant sur une note d’optimisme. Malheureusement, ce roman épistolaire n’est plus disponible à la vente aujourd’hui…

 

3,5/5

 

*

 

Demain dès l’aube, poème recueillis sous la direction de Jacques Charpentreau

 

Demain dès l'aube

 

Un recueil de poèmes qui m’a fait fondre ! Je ne lui mets pas un petit ♥ car je n’ai pas aimé chaque poème de la même façon – ce qui est normal – mais j’ai vraiment adoré. J’en ai retrouvé certains que je connaissais, mais très peu, je suis novice en poésie… Mon préféré reste « Mon rêve familier » de Paul Verlaine.

 

4/5

 

*

 

La maison de la nuit, tome 1 : La Marque, P.C. & Kristin Cast, Kent Dalian, Joëlle Jones

 


La marque (La Maison de la Nuit, #1)

 

Vous vous rappelez à quel point je déteste Zoey ? Sinon, voilà, c’est dit. Heureusement, dans la BD, elle est beaucoup moins énervante… parce que le lecteur n’a pas accès à ses pensées ! On peut donc profiter de l’histoire sans les remarques intempestives de Mademoiselle-j’ai-une-marque-colorée-et-étendue-sur-le-front et, même si niveau scénario il y a un creux (c’est fort répétitif), les voyages dans la mythologie façon vampires sont vraiment un plus pour la série, et j’ai apprécié ce premier tome. [PS : pour ceux et celles qui l’ont lu ou ont eu l’occasion de le feuilleter : Zoey ne vous fait-elle pas penser à Selena Gomez dans certaines cases ?]

 

3,5/5

 

~

 

Très bonne soirée et à pluche,

 

HanaPouletta

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 16:49

http://24.media.tumblr.com/tumblr_mejh36A0Ly1r7fcpio1_500.jpg

Source

 

Hello les amis,

 

Ce n'est pas de gaieté de coeur que j'écris cet article... Mais bon, les examens arrivent, et ce ne serait pas très raisonnable que je continue à tenir le blog pendant ce court (tout est relatif, le temps de l'examen en lui-même passe trop vite mais la période d'examens est interminable) laps de temps.

 

Je reviens en force pour les vacances, avec pleiiiiin de chroniques (je pense vous faire un article récap' de mes "lectures d'examens", soit des nouvelles et des mangas) et d'articles en tout genre. "Comme un air de famille" et "Stars en couverture", ça vous dit quelque chose ?

 

Sinon, je viendrai tout de même lire vos commentaires et y répondre pendant mes pauses. :) (Même s'il paraît qu'il est plus conseillé d'aller gambader dans la neige...)

 

A pluche !

 

HanaPouletta

 

http://25.media.tumblr.com/tumblr_mejlklkmcM1rgfmr0o1_500.jpg

Source

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Hors-sujet
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 16:31

http://i40.servimg.com/u/f40/15/50/65/69/pure_j11.jpg

 

Présentation de l’éditeur

« Nous savons que vous êtes là, nos frères et sœurs.

Un jour, nous sortirons du Dôme pour vous rejoindre dans la paix.

Pour l’heure, nous vous observons de loin, avec bienveillance. »

 

Mon avis

Ce que m’inspire ce livre en le refermant, c’est la sensation d’avoir reçu une bourrasque de vent en pleine figure !

 

C’est volontairement que je vous ai retranscris la quatrième de couverture du livre plutôt qu’un résumé plus complet. En quelques mots, je dirais simplement qu’il s’agit de l’histoire de Pressia, une jeune fille vivant avec son grand-père dans la misère. A l’aube de ses 16 ans, elle doit se cacher pour éviter de se faire prendre par la milice, auquel cas elle deviendrait un soldat ou serait éliminée si elle était jugée trop faible par les officiers. Mais c’est aussi l’histoire de Partridge, le fils d’un célébre dirigeant du Dôme, un lieu aseptisé où se sont réfugiés les plus chanceux avant les Détonations qui ont ravagé le monde de l’extérieur – celui où vit Pressia. Si les deux adolescents viennent de deux mondes opposés, ils vont tout de même être amenés à se rencontrer et à s’allier…

 

Les habitants de l’intérieur (du Dôme, en l’occurrence) et ceux de l’extérieur, c’est la trame de pratiquement toutes les dystopies. Mais dans le cas de celle-ci, l’histoire est sublimée par l’imagination de l’auteur qui a créé une atmosphère incroyable. Je n’avais jamais rien lu de comparable et, honnêtement, je crois qu’il faut en savoir le moins possible avant d’entamer sa lecture, d’où ce mini-résumé.

 

Par contre, attention, il faut avoir le cœur bien accroché. L’ambiance est très noire, voire effrayante par moment, et certains passages sont émotionnellement intenables…

 

Les personnages, quant à eux, m’ont beaucoup touchée. Pressia, l’héroïne, est impressionnante de courage, il y a un moment en particulier où elle m’a épatée. Partridge montre une évolution intéressante et je pense qu’il va être absolument génial dans le tome 2. J’ai également eu un petit coup de cœur pour Bradwell, le mystérieux « garçon aux oiseaux » (il faut lire le livre pour comprendre) qui aide Pressia et Partridge. Attendre le prochain livre pour en savoir plus sur lui va être un supplice !

 

Les points de vue de ces personnages et d’autres, secondaires, se succèdent au fil du roman. Chaque chapitre est nommé par un mot-clé qui prend toute son importance quelques pages plus loin. Ce simple mot m’a, à chaque fois, fait m’interroger alors que je prends rarement le temps de réfléchir aux entêtes de chapitres habituellement.

 

Pour achever le lecteur, des révélations ponctuent le livre. J’en avais vu certaines venir, mais d’autres pas du tout… Et franchement, ça promet pour la suite.

 

Il y a un vrai travail de recherche (confirmé dans les remerciements de l’auteur). Le livre n’est pour autant pas trop complexe, ce qui est franchement agréable quand on lit pour se détendre tout en appréciant d’avoir sa réflexion remuée. Une intrigue de qualité n’a pas besoin d’être inaccessible à la plupart des lecteurs, et heureusement.

 

Grâce au mystère entourant ce livre, j’ai été surprise dans le bon sens : je m’attendais à une bonne petite dystopie (même si je reconnais que dans ce genre littéraire, il est rare que les personnages et le lecteur soient peinards) et pas à un roman aussi puissant ! A cause de mon emploi du temps, j’ai dû étaler ma lecture sur une semaine, mais je replongeais à chaque fois dans ce monde avec délice, tout en sachant que je n’en sortirais pas indemne.

 

Une lecture qui reste dans la tête comme une chanson entêtante… Âmes trop sensibles s’abstenir, mais si vous aimez qu’un livre vous prenne aux tripes, foncez !

 

Mon ressenti

9/10

 

Pure, tome 1, de Julianna Baggott, éditions J’ai lu (14,90€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 15:54

NOVEMBRE.PNG

 

Hello ! (Je reviens d'un cours d'anglais.)

 

Hahaha ! Mieux vaut en rire qu'en pleurer !

 

Quel bilan merdique.

 

~

 

1. Beyonders, tome 2 : Le vent de la révolte, de Brandon Mull (3/5)

2. [Lecture scolaire] Le Cid, de Pierre Corneille (4,5/5)

3. Barbe bleue, d'Amélie Nothomb (3,5/5)

4. L'Amour sans le faire, de Serge Joncour (4/5)

 

~

 

Ce n'est bien sûr pas de la faute des livres que j'ai lus, car à part une déception pour le début de Beyonders, je les ai tous appréciés, mais plutôt la faute de ma lenteur...

 

Fort heureusement, j'aurai probablement fini un cinquième livre ce weekend, que j'ajouterai à mon bilan de décembre (qui sera certainement encore pire que celui-ci, examens obligent, à moins que je ne trouve le temps d'enchaîner les mangas ou les nouvelles durant mon temps libre...).

 

Je cours me cacher. Bon weekend !

 

HanaPouletta

 

PS : je précise que je n'ai aucun problème avec le fait qu'on puisse lire 4 livres par mois, ce qui me pose problème c'est qu'en juillet j'en ai dévoré une vingtaine et que quatre mois après... voilà le résultat. x)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Bilans
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 22:07

 

Présentation de l’éditeur

Quinze nouvelles‬ émouvantes, surprenantes ou jubilatoires... le tout constituant un paradoxal mais bien réel hommage à une ville qui, de nuit, peut se révéler tout aussi dorée que sombre, voire "noire". L'ensemble commence dans un palais oublié de la Goldküste (litt. la Rive dorée), pour se terminer par une visite de Zurich à bord d'une conscience fatiguée, celle d'un tueur incapable de mener à bien sa mission: retrouver une disparue au nom de code trop littéraire pour être si simple... Cela faisait un moment que l’idée de rassembler sous un même titre des histoires éparses ayant Zurich pour cadre animait nos discussions avec l'auteur. C’est désormais chose faite, et il ne s'est pas montré avare...

 

Mon avis

Chronique d’un recueil autour du thème de la ville de Zurich en trois nouvelles !

 

Première nouvelle : « KURKHAUSSTRASSE »

 

Ou l’histoire d’un journaliste investiguant sur une maison « abandonnée » depuis des années, dans laquelle il a aperçu une silhouette une nuit d’été…

 

Un scénario qui paraît du vu et revu, pourtant utilisé d’une manière surprenante dans une ambiance sombre et inquiétante. J’ai par contre regretté les descriptions complexes qui laissent peu de place à l’imagination du lecteur et le vocabulaire par moment trop technique.

 

Mon ressenti : 3/5

 

Deuxième nouvelle : « LA FOLIE ME GUETTE » ou « PUTAINS DE QUESTIONS »

 

« Si j’ai toujours pensé que la folie me guettait, je suis déçu que ce ne soit pas de la mienne qu’il s’agisse... »

 

Ou une histoire à la fois glaçante très bien orchestrée, où on se pose quantité de « putains de questions ». Une ambiance étrange qui m’a rappelé les romans d’Amélie Nothomb.

 

Mon ressenti : 3,5/5

 

Troisième nouvelle : « MAUX DE LA FIN »

 

Même si j’ai découvert assez rapidement la fin, cette nouvelle est ma préférée grâce à la manière dont elle aborde un thème délicat : l’euthanasie. Une nouvelle qui m’a fait cogiter et m’a poursuivie longtemps après lecture…

 

Mon ressenti : 5/5

 

Bilan : mon plaisir de lecture est monté crescendo. Ces nouvelles, bien que courtes, sont de bons thrillers et offrent des émotions en quelques pages à peine, titillant en même temps la réflexion du lecteur.

 

« KURKHAUSSTRASSE », « LA FOLIE ME GUETTE » et « MAUX DE LA FIN », ainsi que 12 autres nouvelles sont à découvrir dans Zurich by night, de Laurent Trousselle, Editions du Tiret (5,15€ en format eBook).

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 16:35

Coucou les amis !

 

Honte à moi, j'avais prévu de vous parler de mon superbe marque-page il y a quelques mois déjà mais certains d'entre vous me connaissent, je pense... Si je tiens toujours mes engagements il m'arrive fréquemment d'avoir des trous de mémoire si je n'agis pas tout de suite... Et ça peut mettre du temps à venir. Toutes mes excuses vont à Cam qui mérite que son travail soit connu ! Je précise qu'elle ne m'a rien demandé hein, mais il fallait que je vous montre le marque-page fait main et unique que j'ai commandé sur son blog pour la modique somme de 6,50€... frais de port compris !

 

 

 

 

Les phoros viennent du blog de Cam, je les trouve super belles, bien que le marque-page donne encore mieux en vrai. (^-^)

 

J'avais choisi la saga Si jereste/Là où j'irai de Gayle Forman et je suis plus que satisfaite, le marque-page est tout à fait dans l'esprit des livres !

 

 

Un joli cadeau à (se) faire, cliquez vite ici pour d'autres modèles de marque-pages et plus d'infos sur la commande.

Et même si les marque-pages ne vous intéressent pas, son blog mérite le coup d'oeil !

 

Bonne fin de journée,

 

HanaPouletta

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Hors-sujet
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 17:01

 

 

Hello les amis !

 

Il y a quelques mois, Mathieu, gagnant du concours marque-pages Hunger Games et fidèle visiteur du blog, m'avait présenté son projet d'auto-éditer sa nouvelle. Je lui avais proposé de lui écrire un article à ce moment-là. C'est maintenant chose faite ! Voici le résumé de sa nouvelle :

 

Toutes les rencontres qui interviennent dans la vie d’une personne ont une importance … Certaines aussi rares que précieuses peuvent totalement la bouleverser. Sont-elles dues au hasard ou sont-elles écrites dans le recueil du destin ?

 

Faolan, un adolescent reclus de dix-sept ans, va en faire l’expérience suite à son déménagement en Normandie, en rencontrant sa nouvelle voisine, Lyra. Malgré les lois strictes qui ordonnent la vie de cet étrange arrivant, la jeune fille parviendra à briser son armure de solitude et à découvrir le cuisant secret qui accable la famille de Faolan … Une profonde amitié naîtra entre eux, renforcée par de terribles épreuves qu’ils devront surmonter ensemble.

 

~

 

L'interview proposée sur le site marchand :

 

Si vous étiez un animal, vous seriez ?

 

Je serais tenté de dire un dauphin dans le monde du silence ou un loup blanc dans les bois et les forêts. ^^

 

Qu'est ce qui vous fait lever le matin ?

 

Question difficile à laquelle je n’ai pas encore trouvé de réponse satisfaisante...

 

Qu'est ce qui vous répugne le plus ?

 

L’hypocrisie et la méchanceté gratuite.

 

Qu'est ce qui vous fait sourire ?

 

Les bons moments passés en famille ou entre amis.

 

Quelles sont les personnalités que vous ne supportez pas ?

 

Sans être des personnalités a proprement parler, les personnes et les « séries » de TV-réalité …

 

Avec qui aimeriez vous passer une nuit ?

 

Celle qui hante mon cœur et mes pensées…

 

Quel est votre pire souvenir ?

 

La perte d’êtres chers.

 

Comment avez-vous commencé votre art ?

 

Tout a commencé avec une amie et une trilogie dont la fin ne nous convenait guère … elle séparaot les protagonistes d’un amour profond dans deux mondes sans espoir de se retrouver. Nous avons donc écrit une « suite » permettant à leur amour impossible de surmonter cette épreuve et d’exaucer leurs prières. Au final l’écriture m'a permis de m’évader du quotidien.

 

~

 

Et pour finir, quelque chose qui m'a fait très plaisir ! :-)

 

SDC13127-1-.JPG

 

~

 

Intéressé(e) ? Pour acheter le livre, ça se passe par ici !

 

A bientôt, bonne fin de journée,

 

HanaPouletta

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article

En Savoir Plus

  • : Books and iced coffee
  • Books and iced coffee
  • : Chroniques sincères, rarement méchantes et souvent pleines de digressions de livres ados et enfants (principalement). J'adore recevoir du courrier par mail et par commentaires ! Et je suis un peu trop présente sur Facebook...
  • Contact

Des pubs sur le blog ?

Téléchargez Adblock Plus pour vous en débarrasser !

Qui Cherche...

A la une

Présentation

Une poulette qui lit et qui est accro au café glacé ? Oui, ça existe : voici mon blog.

 

Au programme : des livres, des livres, des livres. Un peu de musique. De cinéma. De café glacé. Des "Comme un air de famille" (couvertures jumelles ou presque) et des "Stars en couverture"... Bonne visite !

 

Si nous avons lu un livre en commun et que tu es d'accord avec moi ou pas du tout ; si je t'ai donné envie de lire un livre ; si tu penses qu'il existe un livre que je dois absolument lire... N'hésite pas à laisser une trace de ton passage ! Et pour m'envoyer un mail, clique sur "Contact" en-dessous de ma bannière.

 

Copie-de-Hana_pouletta.gif

 

Mes Teams :

 

 

ReReading-HP---Team-Hermione-fond-logo.jpg  team-adam-gayle.jpg  211627298_team20peeta_answer_1_xlarge.jpeg

 

 

WPF ! Wild PAL Forever !

 

http://1.bp.blogspot.com/-qbPZxHOoRLU/TYPArrZhY3I/AAAAAAAABAg/UpVMF4wJSfg/s1600/wildpal10.png

 

Parce que je laisse ma PAL (Pile A Lire) librement suivre son cours... Et que j'assume sa longueur. :-)

Si toi aussi, rejoins le mouvement et affiche ce logo ! Clique ici.

Retrouvez-moi sur...

Latest interview

interview

Photo du moment

Dossier2-8199.JPG

Les BB Brunes et votre serviteur