Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 20:47

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/8/1/1/6/9782811606701FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Kilala adore les histoires de princesses Disney. Un jour, elle rencontre un jeune garçon, Rei, qui possède une couronne magique. Son destin va alors changer. Guidés par cette couronne, ils se retrouvent dans un autre monde… qui n’est autre que celui de Blanche-Neige !

 

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/8/1/1/6/9782811606718FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Le bateau de Kilala a chaviré dans la tempête et elle est sur le point de se noyer lorsqu’elle est recueillie par… la Petite Sirène Ariel ! Mais elle a été séparée de Rei pendant la tempête. Que lui est-il arrivé ? Kilala explore l’océan en compagnie d’Ariel et de ses amis, mais parviendront-ils à le retrouver ?

 

Mon avis

Ce manga est à lire avec une âme d’enfant, ainsi vous pourrez voyager en compagnie de Kilala, Rei et des princesses Disney, et passer outre quelques facilités et une histoire à la trame simple ! :)

 

Les illustrations sont fidèles aux véritables princesses de notre enfance, les autres personnages sont mignons et ont des traits de caractère bien à eux.

 

Tippy m’a rappelé Kero ; la couronne le sabre de Sakura Card Captor (de Clamp). Mais la comparaison s’arrête là ! Ce qui fait l’originalité de ce manga, c’est le mélange entre manga et univers Disney, je n’y aurais jamais pensé… mais ça fonctionne ! Ce qui est agréable aussi, c’est de découvrir les paroles des chansons qu’on aime tant. :)

 

Ce manga est très rose bonbon, mais si c’est votre envie lecture du moment et que vous êtes fan de Disney, n’hésitez pas ! J’ai hâte de découvrir les autres tomes et les nouvelles aventures que la scénariste fait vivre à nos princesses Disney préférées. :)

 

Le tome 3 sortira le 22 août.

 

Mon ressenti

8,75/10

 

Princesse Kilala, tome 1, de Nao Kodaka et Rika Tanaka, éditions Pika, collection shôjo (7,05€)

 

Princesse Kilala, tome 2, de Nao Kodaka et Rika Tanaka, éditions Pika, collection shôjo (7,05€)

 

http://nsa29.casimages.com/img/2012/07/01/mini_120701042025655690.jpg

 

Te voilà telle la Petite Sirène à écumer les océans et voilà quel trésor te rapporte ton huitième livre lu : une magnifique étoile de mer ! Un futur bijou tel que ceux de ces créatures marines ?

 

Ton esprit voyageur t'a menée aux abords de notre océan et ce neuvième livre t'a menée à l'un des petits bijoux de nos étendues : voici une île pour pouvoir te (re)poser de temps en temps. Peut-être y trouveras-tu une caverne aux trésors mais attention à toi s'il s'agit d'un repère de pirates !

 

http://nsa30.casimages.com/img/2012/07/01//120701040727928393.jpg

 

9/10

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Mangas
commenter cet article
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 10:44

Bonjour !

 

J'ai eu envie de faire une petite parenthèse aux chroniques aujourd'hui. :) Cela vous est-il déjà arrivé d'avoir l'impression de "croiser" une star sur la couverture d'un bouquin ? Moi ça m'arrive encore bien, et j'ai eu l'idée de vous rassembler toutes mes découvertes en un article. Vous ne serez peut-être pas toujours d'accord avec moi, mais je pense que pour certaines c'est troublant (notamment Never Sky).

 

Never Sky et Kristen Stewart

 

http://3.bp.blogspot.com/-kyIrRDy3NDI/T9TLhYTKXlI/AAAAAAAACcU/KYkZ7v6JsHE/s1600/Never+Sky.jpg http://static1.purepeople.com/articles/8/43/79/8/@/313883-kristen-stewart-637x0-3.jpg

 

Night School et Hayley Williams (Paramore)

 

http://jess.livraddict.com/wp-content/uploads/2012/06/night-school-t01.jpg http://www.4tnz.com/files/hayley-williams.jpg

 

Delirium et Jodelle Ferland (Twilight)

 

delirium-1749472.jpg jodell10.jpg

 

Les faucheurs et James Blunt

 

http://media.paperblog.fr/i/441/4411442/faucheurs-tome-1-chat-blanc-L-n5It0l.jpeg

 

Mercy Thompson et Megan Fox

 

http://images.livres.im/covers/9782811200411.png tumblr_m3p7tr0PGH1r9nilr.jpg

 

Journal d'un loser et Amber Tamblyn (Quatre filles et un jean)

 

http://storage.canalblog.com/86/67/698475/76283893_p.jpg ambertamblyn.jpg

 

Journal d'un vampire et Nikki Reed

 

http://1.bp.blogspot.com/_3p_JxBLXpdQ/S1RhEAcCugI/AAAAAAAAAf8/ZqWxJVg8nRI/s320/journal+d%27un+vampire+tome+2.jpg 

 

Vampire Academy et Angelina Jolie

 

http://4.bp.blogspot.com/-j6K9ms5lwcs/TyhECiZ12TI/AAAAAAAAA0E/Ik7YuRPBStk/s1600/Vampire+Academy%252C+tome+1.jpeg

 

EDIT 15/08/12 :

 

Le cas Jack Spark et Kimi Raikkonen 

 

MERCI à Stéphy :)

 

 

J'espère que cet article vous a plu ! N'hésitez pas à me faire part de vos trouvailles ! Et si vous le souhaitez, je peux les rajouter en créditant votre blog, ou tout simplement ajouter le lien de votre article. (Si vous reprenez l'idée ou l'article, créditez SVP. Merci ♥)

 

Bonne journée (et bon appétit),

 

HanaPouletta

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Les stars en couverture
commenter cet article
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 20:50

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/0/7/0/6/9782070635382FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Tout a changé cette année à Saint-Augustin, le pensionnat pour jeunes filles le plus huppé d'Angleterre. Calypso partage la chambre de Honey, la plus terrible garce de l'établissement. Star et Georgina, ses meilleures amies, n'ont plus qu'un prénom à la bouche : Indie, la nouvelle. Et pourquoi les textos si prometteurs que lui envoyaient le prince Freddie et Billy, le capitaine de l'équipe de sabre, s'arrêtent-ils brutalement? Calypso ne sait plus trop où elle en est : sa jalousie maladive lui joue-t-elle des tours ou a-t-elle de bonnes raisons de s'inquiéter ?

 

Mon avis

Les confidences de Calypso, c’est une série girly mettant en scène une jeune américaine. Elle débarque dans un pensionnat anglais de jeunes filles riches et snobs qui aiment lui rappeler ses origines. Particulièrement Honey, la peste que tout le monde déteste, superficielle et totalement dérangée.

 

Il y est aussi question d’amour. Dans ce tome, Calypso hésite entre Billy l’escrimeur et le prince Freddie. Oui, oui, le prince himself ! Incapable de se décider, la jeune fille a texto-flirté avec les deux garçons tout l’été mais ne peut plus faire durer cette situation plus longtemps…

 

Les préoccupations de Calypso sont superficielles et le livre est prévisible. Mais l’écriture de Tyne O’Connell, tout en humour, est un régal ! Ajoutez à ça l’ambiance charmante du pensionnat Saint Augustin et vous obtiendrez une lecture détente parfaite. :) Petit plus non négligeable pour moi : la carte du pensionnat en début de livre. J’adore ça, je peux ainsi mieux me représenter les déplacements des personnages !

 

Ca ne m’avait pas frappée quand je lisais la série il y a quelques années et que j'étais plus naïve, mais en fait cette série est très délirante. Il y a des éléments qui me paraissent maintenant totalement impossibles. Surtout combinés ensemble… Par exemple, vous trouverez dans ce livre un ours en peluche qui paye les frais de scolarité du pensionnat pour suivre les cours, un lapin teint en mauve avec des anneaux dans les oreilles, et une fille de quatorze ans botoxée. Entre autres. Mais plutôt que de me paraître bizarre, ça m’a beaucoup amusée, ce qui fait que j’ai passé un très bon moment.

 

Ce n’est pas le livre du siècle mais une lecture qui fait du bien au moral ! Si vous avez envie d’une lecture drôle et jamais prise de tête, c’est la série qu’il vous faut (qui en plus est rééditée en poche). Si par contre vous êtes allergique à Georgia Nicolson, Aurélie Laflamme & co, fuyez ! ;)

 

Mon ressenti

8,5/10

 

Les confidences de Calypso, tome 2 : Trahison Royale, de Tyne O’Connell, éditions Gallimard jeunesse, collection Pôle fiction (6,60€)

 

 

http://nsa30.casimages.com/img/2012/07/01/mini_120701041905854638.jpg

 

Et parce que la fin de l'été approche et qu'il ne nous faut pas perdre de temps, à toi le kit de plongée pour nager plus vite dans les profondeurs de l?océan ! Qui sait, tu pourrais croiser des êtres peu recommandables qu?il te faudrait fuir à toute vitesse, héhé ! :p

 

http://nsa30.casimages.com/img/2012/07/01//120701040727928393.jpg

 

7/10

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 10:44

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/7/3/2/4/9782732449715FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Les plus belles histoires d’amour arrivent souvent par accident…

 

Un an après l’accident qui a failli lui coûter la vie, Maggie peut enfin retourner au lycée. Hélas, elle a perdu toute confiance en elle et semble incapable de retrouver sa joie de vivre. Car tout, dans la petite ville de Paradise, lui rappelle les conséquences du drame.

Un garçon, pourtant, semble décidé à entrer dans sa vie.

Un garçon qu’a priori, Maggie aurait préféré oublier…

 

Qu’elle le veuille ou non, leurs destins sont liés.

Pour le pire et pour le meilleur !

 

Mon avis

Depuis le temps que je souhaite découvrir l'auteur Simone Elkeles ! Je suis ravie d'avoir enfin lu ce livre, en lecture commune avec viou03 qui plus est. :)

 

Bon, je termine quand même cette lecture avec un petit goût de trop peu sur la langue. Paradise est une lecture brève (et le livre est écrit en gros caractères). Résultat, les descriptions sont survolées et on passe d’un endroit à l’autre sans même un saut de ligne pour le signifier. Et plus important encore, est en cause cette fin qui nous laisse sur notre faim (sans jeu de mots). :(

 

Mais la concision du livre contribue aussi à rendre la lecture fluide. Le thème n’est pas du tout léger, mais ce roman se lit très rapidement et fait passer un bon moment de détente au lecteur. J’étais complètement déconnectée !

 

Et puis, il est difficile de ne pas s’attacher aux personnages et de ne pas avoir envie de découvrir leur histoire, d’autant plus qu’ils se partagent la narration. Au fil des pages, on assiste à une évolution. Paradise est l’histoire d’une rencontre entre deux êtres que tout sépare. En effet, le premier est responsable d’un accident de voiture qui a rendu la deuxième infirme de la jambe gauche.

 

Difficile pour Maggie de faire l’impasse sur ce qui s’est passé. A chaque fois qu’elle regarde ses cicatrices, elle repense à Caleb et à son incapacité à se déplacer comme avant, comme de jouer au tennis alors que c’était sa plus grande fierté. Mme Reynolds, une vieille dame qui n’a pas sa langue dans sa poche mais le cœur sur la main, va l’aider à aller de l’avant.

 

Il n'y a pas d'action mais l'histoire n'est pas totalement plate, il y a quelques rebondissements et, surtout, une grosse révélation à la fin. Dommage que je m’étais spoilée…

 

J’avoue que je m’attendais à quelque chose d’un peu plus intense, mais j’ai quand même beaucoup apprécié cette lecture. Il paraît qu’Irrésistible alchimie est mieux, je n’ai donc qu’encore plus envie de le découvrir, ce n’est peut-être pas plus mal d’avoir commencé par Paradise. (^-^) Et j'attends la suite avec impatience, si elle comble tous les manques que j'ai ressentis, elle promet d'être géniale !

 

Si vous l’avez lu et aimé je vous conseille Dérapages de David Hill (ma chronique).

 

L'avis de ma co-lectrice !

 

Mon ressenti

8,5/10

 

Paradise, tome 1, de Simone Elkeles, éditions de La Martinière jeunesse, collection Fiction (13,90€)

 

 

http://nsa30.casimages.com/img/2012/07/01/mini_120701041829134306.jpg

 

Il semble que ta quête sur la terre ferme touche à sa fin, c'est l'océan qu'il te faut découvrir maintenant. Pour se faire, une tenue plus appropriée ne serait pas de refus n'est-ce pas ? Car nous sommes certaines que trop pressée de prendre tes livres tu n'as pas pris ton maillot de bain ? Heureusement pour toi ce sixième livre lu signifie que tu peux faire un tour à la boutique. :D

 

http://nsa30.casimages.com/img/2012/07/01//120701040727928393.jpg

 

6/10

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 21:08

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/1/1/0/9782211042994FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

C'est Mandy qui envoie la première lettre. L'annonce de Tracey ne lui a pas particulièrement plu, elle n'a pas l'habitude de ce genre de truc, mais c'est un dimanche de pluie rasoir, et il faut bien faire quelque chose.

Tracey lui a écrit que sa réponse était la seule valable, et que même si sa ville, Prescott, est très loin d'Acacia Park, ce serait marrant de continuer et de devenir de vraies amies par correspondance.

Au fil des semaines et des mois, les deux filles se font des confidences, se racontent leurs goûts, leurs petits copains, leurs sorties, se livrent de plus en plus et s'attachent l'une à l'autre.

[ATTENTION SPOILER] Mais tout se gâte le jour où Mandy confie une lettre pour Tracey à un ami qui part en séjour linguistique au lycée de Prescott. Tracey n'est pas et n'a jamais été inscrite au lycée de Prescott.

 

Mon avis

Lettres de l’intérieur relate la correspondance entre deux jeunes filles, Mandy et Tracey, suite à l’annonce de cette dernière passée dans un magazine pour ados.

 

Au début du livre, je trouvais ça marrant la manière dont il faisait écho aux mails que j’échange avec une amie (même si je la connais en vrai, contrairement au cas de Mandy et Tracey) ! Ceci pour vous dire à quel point il sonne juste. J’ai très vite été happée par le livre, qui en plus se lit rapidement grâce à son format épistolaire.

 

Cependant, le livre prend assez vite une autre tournure, moins légère. Je regrette vraiment, vraiment que le titre soit un énorme spoiler… Mais ça ne m’a quand même pas empêchée d’être encore plus captivée par l’histoire des deux jeunes filles suite à ce retournement de situation. Il est difficile de parler de ce livre sans trop en dévoiler, mais je peux vous dire que les thèmes qu’il aborde sont fascinants et concernent les jeunes, ce qui fait que ce livre pourrait être intéressant à lire pour l’école (encore une fois, j’espère que mes suggestions ne tomberont pas dans l’oreille d’un sourd, mais bon je pense que je rêve un peu ^^).

 

Quant à la fin… On la devine plus qu’autre chose, mais elle m’a laissée bouche bée, et même si elle laisse un goût de trop peu, elle a l’avantage de marquer le lecteur. Et puis, j'imagine mal comment John Marsden aurait pu finir son livre autrement...

 

Je remercie à nouveau Mélaine pour cette suggestion, vous pouvez lire sa chronique ici ! :)

 

Ma note

8,5/10

 

Lettres de l’intérieur, de John Marsden, éditions l’école des Loisirs (10,20€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 11:43

JUILLET.PNG

 

Amis de midi, bon appétit !

 

Désolée pour le retard, voici le bilan du mois de juillet. Ahhhh j’adore tellement ce mois ! Ce sont les vacances, j’ai mon anniversaire, et je peux lire à volonté. En effet, ce fut mon mois le plus productif de 2012… Ahem, ne pensez pas que je ne fais que lire, la lecture occupe la majeure partie de mon temps mais je varie ! (^-^) Si la chronique du livre existe, cliquez sur le livre pour y accéder.

 

~

 

1. Juliette, d’Anne Fortier (3/5)

 

2. Les contes de la lune, d’Elisabeth Delaigle (3,75/5)

 

3. Quatre filles et un jean, tome 5 : pour toujours, d’Ann Brashares (5/5) ♥

 

4. Un endroit où se cacher, de Joyce Carol Oates (3/5)

 

5. L’appel de l’ange, de Guillaume Musso (3/5)

 

6. Je veux vivre, de Jenny Downham (4,5/5)

 

7. La sélection, de Kiera Cass (4/5)

 

8. La vie très privée de Mr Sim, de Jonathan Coe (3/5)

 

9. [Lecture commune] Envoûtement, de Cara Lynn Shultz (4/5)

 

10. [Lecture commune] La nuit des enfants rois, de Bernard Lenteric (3/5)

 

11. Arrête de mourir, d’Irène Cohen-Janca (3/5)

 

12. Chicago, je reviendrai, de Gisèle Bienne (3/5)

 

13. Journal d’un loser, de Jesse Andrews (4,5/5)

 

14. [Lecture commune] Battle Royale, de Koushun Takami (4/5)

 

15. La probabilité statistique de l’Amour au premier regard, de Jennifer E. Smith (5/5) ♥

 

16. Un amour de bentô, tome 1, de Nao Kodaka (4/5)

 

17. L’été où je t’ai retrouvé, tome 2, de Jenny Han (4,5/5)

 

18. Hamburger Games, de The Harvard Lampoon (3/5)

 

19. Je ne sais plus pourquoi je t’aime, de Gabrielle Zevin (4/5)

 

20. Plaisirs secrets de la grammaire, tome 1 : La grammaire est une chanson douce, d’Erik Orsenna (3,75/5)

 

21. et 22. Princesse Kilala, tomes 1 & 2, de Nao Kodaka et Rika Tanaka (4/5) [Chronique à venir]

 

23. Reste avec moi, de Jessica Warman (4/5)

 

24. Dis-moi que tu m’aimes, de Francisco de Paula Fernández (4/5)

 

25. Les confidences de Calypso, tome 2 : Trahison Royale, de Tyne O’Connell (4/5) [Chronique à venir]

 

26. Des souris et des hommes, de John Steinbeck (4/5)

 

27. Lettres de l’intérieur, de John Marsden (4/5) [Chronique à venir]

 

28. Nulle et Grande Gueule, de Joyce Carol Oates (4,5/5)

 

 

~

 

Au total, j’ai donc lu 24 romans (dont certains vraiment courts), 1 recueil de contes et 3 mangas. J’ai eu deux coups de cœur : pour le cinquième tome de 4 filles et un jean et pour La probabilité statistique de l’amour au premier regard. En gros, ça a été un très beau mois, même si j'ai été déçue par L'appel de l'ange, le Musso que j'ai le moins aimé jusqu'ici ! Il faut dire que la barre était haute avec La fille de papier... J'ai également moyennement apprécié La vie très privée de Mr Sim. Sinon, j’ai bien avancé dans mon challenge Girly et ait pu partager trois lectures communes.

 

Je ne sais pas si je lirai autant en août, mais je lirai beaucoup, c’est sûr. Je vais profiter à fond de ce deuxième mois de vacances ! Parce qu’après, snif, les révisions, les devoirs et les cours referont leur apparition…

 

Passez une bonne journée, et n’hésitez pas à me communiquer vos bilans ! Bisous. ;)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Bilans
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 16:14

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/0/7/0/4/9782070425716FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Elle c'est Ursula.

Parce qu'elle est grande, très grande, mal dans sa peau, Ursula se surnomme elle-même la Nulle. C'est pourtant, à seize ans, une belle fille, intelligente et d'une volonté peu commune. Solitaire, indépendante, elle ne ressemble pas aux autres.

Lui c'est Matt.

Doué, drôle, c'est un garçon brillant, apprécié de tous. Il aime faire rire, il parle haut et fort. Trop parfois. Le jour où il a menacé de poser une bombe au lycée, Matt plaisantait. Mais les événements s'enchaînent, prenant une tournure de plus en plus dramatique soupçonné, accusé, isolé, il voit sa vie devenir peu à peu un enfer. Seule Ursula ne cède pas à la rumeur...

Joyce Carol Oates dépeint avec sensibilité et force - non sans humour - une société en butte au conformisme et à l'hypocrisie.

 

Mon avis

La Nulle, c’est Ursula Riggs. Du haut de son mètre 79, avec ses cheveux courts et ses clous aux oreilles, elle est l’antithèse de sa petite sœur ballerine et intimide les autres élèves du lycée. Mais, avant tout, Ursula est une fille pleine de principes…

 

Grande Gueule, c’est Matthew Donaghy. Drôle, entouré d’amis, il est vice-président du conseil des élèves et rédacteur du journal de l’école. Il a un petit frère et une chienne golden retriever adorable : Citrouille. Mais parfois, l’humour de Matt dérape…

 

Leurs destins se croisent lorsque Matt est accusé d’avoir posé une bombe dans l’école à cause d’une malheureuse plaisanterie. Personne ne le défend… Sauf Ursula. Malgré qu’ils ne soient pas amis, la jeune fille tient à ce que la vérité éclate au grand jour.

 

Il y a plusieurs choses que j’ai adorées dans ce livre. La première, c’est l’écriture. Elle est très fluide et touche au but. Sans fioritures, les personnages prennent vie et les émotions sont communiquées au lecteur.

 

La deuxième, ce sont les personnages. C’est le deuxième roman de Joyce Carol Oates que je lis et le deuxième ou ses personnages sont atypiques. Ce n’est pas une simple histoire d’adolescents, elle choisit les plus complexes d’entre eux et les décrit admirablement bien, ce qui donne tout son intérêt au livre et le distingue des autres. Et le vocabulaire des personnages (Faits Barbants/Cruciaux, Jours nuls, etc.) est plutôt original.

 

La troisième, c’est le personnage de Citrouille qui mérite selon moi un paragraphe à elle toute seule ! (^-^) Elle m’a rappelée ma chienne, et je me suis prise d’affection pour elle et ses yeux humains, ses sourires et son bon caractère. ♥

 

Enfin, et c’est peut-être bien le plus important, le thème abordé est hyper intéressant. Je pensais avec cette histoire de « bombe » avoir un livre dans le genre d’Hate List (que j’ai adoré, soit dit en passant), mais on s’en éloigne peu à peu pour arriver au véritable sujet : le harcèlement. Il est abordé de manière très réaliste, j’ai même eu des frissons à un moment, personne ne voudrait se retrouver dans une situation pareille. C'est aberrant de voir jusqu'où la méchanceté humaine peut aller, sans aucun d'autre but que de faire du mal. Petit plus qui donne une dimension encore plus réelle au livre : les e-mails le ponctuent.

 

En résumé : Nulle et Grande Gueule est un livre très juste et bien écrit. Et selon moi, il plaira autant aux adolescents qu’aux adultes. C'est le genre de bouquin que j'aimerais qu'on nous fasse lire à l'école !

 

Je remercie 10 000 fois Mélaine pour cette judicieuse suggestion ! Allez faire un petit tour sur son blog et sa page Facebook toute fraîche, vous découvrirez des livres connus et d’autres beaucoup moins qui mériteraient pourtant de l’être. ;)

 

Mon ressenti

9/10

 

Nulle et Grande Gueule, de Joyce Carol Oates, éditions Gallimard, collection Folio (7,50€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 10:21

http://img19.imageshack.us/img19/7835/challenge3.png

 

Bonjour,

 

Je suis désolée pour le retard de mon bilan du mois, ainsi que pour mes chroniques non-publiées, j'espère bien me ratrapper dans les prochains jours ! ;) En attendant, je vous présente le nouveau challenge auquel je participe (les autres sont répertoriés ici) avec Anne-C. :)

 

Le principe est simple : chaque binôme choisit dans la PAL de l'autre 3 livres parmi lesquels il doit en choisir un. Celui-cidoit être lu et chroniqué avant le 31 octobre.

 

Les 3 propositions d'Anne-C :

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv30296097.jpg http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv13188340.gif http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv29419813.jpg

 

Mon choix :

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv30296097.jpg

 

Je le lirai sûrement de ces vacances ! Je l'ai choisi parce que :

a) J'en ai lu que du bien

b) Il est pas pratique à transporter par rapport aux deux autres lol, donc plus facile à lire en vacances

c) Je dois lire Lycée out pour un challenge et ça m'aurait semblé de la triche de faire d'une pierre deux coups (^-^)

 

Le choix d'Anne-C c'est par ici !

 

Si vous avez envie de participer, toutes les infos sont ici.

 

Bisous, bonne journée !

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Challenges
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 16:43

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/5/3/0/9782253030027FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Sélectionné parmi les meilleurs romans par toute la presse, La Nuit des enfants rois se déroule à toute allure, comme un merveilleux film, d'où l'on sort ébloui. Cela se passe, une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, certains violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants-génies. De l'horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle. Avec leur intelligence, ils volent, ils accumulent les crimes parfaits. Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Celui qui l'a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces. A moins qu'il ne soit de leur côté... Alors, s'ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, La Nuit des enfants rois.

 

Mon avis

C’est à l’école (décidemment) que j’ai pour la première fois entendu parler de ce livre et le résumé me plaisait beaucoup. Quelques mois plus tard, je l’ai trouvé dans une caisse de livres à donner et j’ai bien entendu sauté sur l’occasion ! Pourtant, je n’arrivais pas à le sortir de ma PAL… J’avais perdu toute envie de le lire. Heureusement, l’organisation d’une lecture commune avec Morgane m’a permis de le découvrir enfin. :)

 

Voici une histoire très, très mystérieuse ! Dans La nuit des enfants rois, il est question de 7 adolescents exceptionnellement intelligents. Pas de surdoués non, ça va au-delà de ça, ce sont de véritables génies, des esprits ultra-intelligents emprisonnés dans des corps trop jeunes. Grâce à Jimbo Farrar, le personnage principal, ils vont être réunis. Suite à une agression, ils vont devenir emplis de haine et cruels… A tel point qu’on en a froid dans le dos.

 

Les personnages de ce livre étant assez étranges, il est difficile de s’y identifier ou même de s’y attacher. Néanmoins, j’ai trouvé que ça participait à l’ambiance et les passages relatant les pensées des Sept sont intéressants. Fozzy, l’ordinateur créé par Jimbo est original, même si un ordinateur aussi perfectionné (il est même doué de parole et sait faire preuve d’humour) paraît un projet impossible à réaliser vu la période à laquelle se passe l’histoire.

 

Ce livre est plein de tension, le lecteur est tenu en haleine aussi bien grâce à l’histoire qu’au style concis de l’auteur. Malgré quelques réticences au sujet des personnages, connaître la fin de l’histoire m’a vite paru indispensable !

 

Par contre, j’ai eu beaucoup de mal avec les passages qui parlaient d’informatique ou de finance… Là, j’étais complètement perdue et j’ai dû m’accrocher pour continuer ! Mais je n’ai pas cherché plus que ça à comprendre et me suis contentée du strict minimum pour ne pas me gâcher ma lecture, même si ça m’a un peu donné l’impression qu’une partie de l’histoire m’échappait.

 

En quelques mots, même si cette lecture ne me laissera pas un souvenir impérissable, et même si certains passages m’ont ennuyée, je suis contente d’avoir finalement ouvert ce livre. Il en valait la peine, et je le conseille aux amateurs de thriller avec une dose d’humour… Mais je vous préviens tout de même, certains passages ont de quoi mettre mal à l’aise ! Pour quelqu’un qui a du mal avec les thrillers, j’ai tout de même passé un bon moment.

 

Mon ressenti

7/10

 

L'avis de Morgane, qui malheureusement n'a pas été séduite du tout ! :(

 

La nuit des enfants rois, de Bernard Lenteric, éditions Le Livre de Poche (6,10€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 21:36

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/0/7/0/3/9782070393626FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

"Les deux hommes levèrent les yeux car le rectangle de soleil de la porte s'était masqué. Debout, une jeune lemme regardait dans la chambre. Elle avait de grosses lèvres enduites de rouge, et des yeux très écartés fortement maquillés. Ses ongles étaient rouges. Ses cheveux pendaient en grappes bouclées, comme des petites saucisses. Elle portait une robe de maison en coton, et des mules rouges, ornées de petits bouquets de plumes d'autruche rouges."

 

Mon avis

Une fois n’est pas coutume, c’est à l’école que j’ai entendu parler de ce livre pour la première fois. Il ne m’attirait pas du tout, mais j’ai vu le film dans le cadre d’un cours et tellement aimé que, finalement, le livre m’intéressait énormément…

 

George et Lennie sont compagnons de voyage. Le premier a pris le deuxième sous son aile depuis la mort de sa tante Clara. Lennie, handicapé mental depuis sa naissance, a une force brute et voue une admiration sans borne à son ami George. Ils rêvent tous les deux d’une petite ferme chaleureuse où vivre. Mais pour cela, ils doivent gagner de l’argent. Lennie les ayant contraint à fuir leur précédent travail (vous comprendrez pourquoi dans le livre), ils se retrouvent tous les deux dans un ranch où ils côtoient des personnages tantôt bienveillants, tantôt néfastes.

 

Même en connaissant l’histoire, j’ai pris beaucoup de plaisir à la redécouvrir. L’ambiance du ranch est palpable. La chaleur, les minutes qui s’allongent l’après-midi, les bruits familiers,… on s’y croirait ! En plus, en quelques dialogues, John Steinbeck arrive à dépeindre le caractère de chacun de ses personnages, alors que leurs cheminements intérieurs comme leurs passés sont peu, voire pas, décrits. L’amitié entre George et Lennie et leur attachement à leur rêve touchent le lecteur, tandis que le dénouement bousculerait même un cœur de pierre.

 

Si je devais comparer avec l’adaptation cinématographique en un petit paragraphe, j’ai trouvé le film fidèle. Lennie est pareil à lui-même que ça soit en roman ou au cinéma, par contre George m’a semblé différent, plus familier et laissant moins paraître ses sentiments dans le livre. J’ai été étonnée de ne trouver aucune scène de travail dans les champs dans le roman, mais ce n’est peut-être pas plus mal ainsi. (^-^) Je vous conseillerais de lire le livre avant de voir le film, d’habitude je préfère faire le contraire, mais ainsi vous découvrirez la fin (très marquante) en lisant, ce qui est selon moi plus agréable.

 

Pour moi, c’est un classique très abordable car l’écriture est fluide, même si le vocabulaire familier des personnages pourrait déconcerter. Cependant, ce n’est pas un roman qu’on lit pour se détendre, mais pour s’immerger dans une histoire d’amitié sombre, certes, mais belle. Des souris et des hommes est la preuve par 10 qu’un texte bref, écrit dans un style familier et sans descriptions lourdes peut être un excellent livre.

 

Mon ressenti

8,75/10

 

Des souris et des hommes, de John Steinbeck, éditions Gallimard, collection Folio plus (4,20€)

Il existe trop d’éditions différentes pour que je puisse les lister dans leur intégralité, mais il y en a pour tous les goûts : poche, grand format, livre audio… et à tous les prix.

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article

En Savoir Plus

  • : Books and iced coffee
  • Books and iced coffee
  • : Chroniques sincères, rarement méchantes et souvent pleines de digressions de livres ados et enfants (principalement). J'adore recevoir du courrier par mail et par commentaires ! Et je suis un peu trop présente sur Facebook...
  • Contact

Des pubs sur le blog ?

Téléchargez Adblock Plus pour vous en débarrasser !

Qui Cherche...

A la une

Présentation

Une poulette qui lit et qui est accro au café glacé ? Oui, ça existe : voici mon blog.

 

Au programme : des livres, des livres, des livres. Un peu de musique. De cinéma. De café glacé. Des "Comme un air de famille" (couvertures jumelles ou presque) et des "Stars en couverture"... Bonne visite !

 

Si nous avons lu un livre en commun et que tu es d'accord avec moi ou pas du tout ; si je t'ai donné envie de lire un livre ; si tu penses qu'il existe un livre que je dois absolument lire... N'hésite pas à laisser une trace de ton passage ! Et pour m'envoyer un mail, clique sur "Contact" en-dessous de ma bannière.

 

Copie-de-Hana_pouletta.gif

 

Mes Teams :

 

 

ReReading-HP---Team-Hermione-fond-logo.jpg  team-adam-gayle.jpg  211627298_team20peeta_answer_1_xlarge.jpeg

 

 

WPF ! Wild PAL Forever !

 

http://1.bp.blogspot.com/-qbPZxHOoRLU/TYPArrZhY3I/AAAAAAAABAg/UpVMF4wJSfg/s1600/wildpal10.png

 

Parce que je laisse ma PAL (Pile A Lire) librement suivre son cours... Et que j'assume sa longueur. :-)

Si toi aussi, rejoins le mouvement et affiche ce logo ! Clique ici.

Retrouvez-moi sur...

Latest interview

interview

Photo du moment

Dossier2-8199.JPG

Les BB Brunes et votre serviteur