Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 22:58

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/2/6/1/9782226183200FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

« Maman, je suis allée au supermarché. Regarde dans le frigo. J’ai arrosé les plantes. J’ai nettoyé la cage de Jeannot Lapin. J’ai rangé le salon. Et la cuisine. Et j’ai fait la vaisselle aussi. Je vais me coucher. Ton esclave à domicile,

 

Claire. »

 

Une correspondance par Post-it sur le frigo entre une mère et sa fille. Lorsque la mère tombe malade, le temps presse mais l’espoir demeure.

 

Un livre comme un trésor qui chuchote à l’oreille l’importance de ceux qu’on aime…

 

Mon avis

A livre court, courte chronique. ;)

 

Dès sa sortie, il me faisait de l’œil et j’en ai par la suite lu beaucoup de bien. Tout à l’heure, je l’ai vu à la biblio et j’ai sauté sur l’occasion. :)

 

Au début, j’ai été un peu déconcertée. Ca me semblait irréaliste qu’une mère et sa fille vivant sous le même toit puissent s’être perdues de vue au point de correspondre presque exclusivement par des post-it sur le frigo. Mais bon, c’est peut-être moi qui pense ça, je sais pas lol.

 

Très vite, l’émotion a pris le pas sur ce petit problème. Les pages se sont enchaînées de plus en plus vite et je ressors de cette lecture satisfaite et un peu émue. Un peu, parce qu’il n’y a pas eu de larmes pour moi ; j’ai peut-être un cœur de pierre mais je pense que c’est parce que c’est un roman épistolaire. (^-^) Les personnages sont survolés et on n’a pas vraiment le temps de s’y attacher.

 

Si l’issue du livre est prévisible ça n’empêche pas le livre d’être émouvant. Impossible de ne pas être touché(e) par ce thème de plus en plus présent autour de nous : la maladie, dans ce cas-ci, le cancer. Cependant, le sujet est traité avec beaucoup de pudeur, ce qui fait que les plus jeunes lecteurs peuvent lire ce livre. Et si vous avez envie de faire lire quelqu’un qui n’aime pas la lecture, Ne t’inquiète pas pour moi peut être une idée cadeau tant il se lit vite !

 

En bref, c’est un joli petit livre, très touchant. Je conseille à ceux qui aiment les romans épistolaires, ainsi qu’à ceux qui veulent lire un livre rapidement. Il ne me laissera pas un souvenir impérissable mais sur le moment j'ai beaucoup aimé. J'aimerais beaucoup lire Deux filles sur le toit du même auteur, quelqu'un l'a lu et aimé ?

 

Mon ressenti

8/10

 

Ne t’inquiète pas pour moi, d’Alice Kuipers, éditions Albin Michel Jeunesse (10,10€)

Aussi disponible en deux autres versions chez Pocket (5,60 €)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 17:56

concoursblog.png

 

Bonjour !

 

Etant donné que je suis en vacances dès aujourd'hui (d'ailleurs merci beaucoup pour les petits mots d'encouragement !), je ne vois pas pourquoi je vous ferais attendre plus longtemps ! :) De plus, la page Facebook du blog a atteint les 175 (176 pour être précise) fans et je voulais vous remercier. ♥ Merci à Stéphy de m'avoir aidée à atteindre ce nombre !

 

Le 23 juin 2011, après une session de pénibles examens et de mûres réflexions à propos du nom à choisir pour mon blog, je créais Books and iced coffee. Je pensais que ce serait surtout un moyen de garder une trace de mes lectures et de les faire partager à mon entourage. Mais au fil des mois, j’ai noué des contacts avec des blogueurs géniaux et mon nombre de visiteurs a augmenté ! Je n’ai certes pas le blog littéraire le plus populaire de la blogosphère, mais mes statistiques ont surpassé mes attentes, c’est sûr. :) Books and iced coffee a pris énormément d’importance pour moi, j’adore m’en occuper, écrire des chroniques, lire et répondre aux commentaires, changer de design (je blague)… tout comme j’adore me balader de blog en blog pour découvrir toujours plus de livres à lire absolument. (^-^)

 

C’est pourquoi je dis MERCI à tous ceux qui passent, que ça soit de temps en temps ou quotidiennement, à ceux qui me laissent des commentaires ou m’envoient des e-mails adorables, à ceux qui aiment la page Facebook… Merci aussi aux maisons d’édition et aux auteurs de plus en plus proches des lecteurs.

 

Etant donné le succès du concours Hunger Games, je souhaitais organiser un petit concours à l’occasion de ce premier bloganniversaire. Aujourd’hui, c’est chose faite, grâce à la générosité de Samia des éditions Nathan ! Un tout grand merci à elle. :)

 

Sont en jeu : un exemplaire du Théorème des Katherine de John Green (lire ma chronique) et un exemplaire du Journal de Katie Sutton de Jenny Smith (lire ma chronique). Deux livres ultra-drôles à découvrir.

 

Ils vous tentent ? Pour cela, je vous demande un petit effort d’imagination…

 

Je ne pense pas devoir vous présenter la traditionnelle chanson « Joyeux anniversaire » qui revient à chaque soufflage de bougie. Et vous connaissez probablement une parodie de cette chanson ? Par exemple : « joyeux anniversaire, le gâteau tombe par terre, sur le pied de ma grand-mère, et ça sent le camembert ».

 

Vous devez commencer à comprendre... (^-^) Ce que j’aimerais, c’est que vous écriviez un couplet de chanson d’anniversaire pour Books and iced coffee.

 

Quelques mots en rapport avec le blog qui pourraient vous inspirer : livres, café, poulette, blogosphère, chronique, commentaires, plume

 

Bien entendu, ils ne sont pas obligatoires. D’ailleurs, je suis assez large, je sais qu’il y en a qui aiment avoir des directives pour écrire, d’autres pas, donc ça ne me dérange pas si vous vous écartez un peu du chemin. ;)

 

Le petit plus serait qu’on puisse chanter votre couplet sur l’air de la chanson originale. Mais le seul impératif c’est que ça reste une chanson d’anniversaire pour ce blog.

 

Pour choisir le gagnant, afin de récompenser le plus méritant, j’ai décidé de mobiliser des gens autour de moi plutôt que de faire ma popote toute seule. (^-^) J’ai en fait formé un jury de 5 personnes : ma maman (agent de promo du blog), mon papa (concepteur du logo poulette), Manon (complice de trafic de bouquins), Sarah (camarade de tournées de librairies) et… moi (oui, quand même, je ne vais pas me tourner les pouces).

 

Chaque juré classera par ordre de préférence ses trois textes favoris sans consulter les autres jurés. Ensuite, à la fin du concours, je recueillerai les résultats et l’auteur du texte ayant remporté le plus de votes gagnera non pas un, mais les deux livres en jeu. En cas d’égalité, je trancherai (pas parce que je veux faire ma chef mais parce que je ne veux pas faire de favoritisme dans le jury :P).

 

Vos participations sont à envoyer à hanapouletta@hotmail.com du 21/06/12 au 13/07/12 à minuit. N’oubliez pas de mettre en objet du mail « concours bloganniversaire ». ;) Le gagnant sera recontacté par mail et ses coordonnées ne lui seront demandées qu’à ce moment-là.

Petite précision : une participation par personne, bien entendu. ;)Pourriez-vous aussi me précisez si vous acceptez que je publie votre texte sur le blog à la fin du concours, que vous gagniez ou non ?

 

Le concours est ouvert à la Belgique, la France et la Suisse. Les livres seront envoyés par mes soins mais je ne pourrai être tenue pour responsable d’éventuelles pertes de la poste.

 

J’ai hâte de vous lire ! :) Bonne chance à tous,

 

HanaPouletta

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Concours
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 16:29

http://keyforjiaqiy.files.wordpress.com/2012/05/study_hard__by_nghichan.jpg

 

Coucou tout le monde !

 

Vous avez peut-être remarqué l'espacement entre les mises à jour ses derniers temps… ? Et bien, j’ai le nom des coupables, oui des, car ils sont plusieurs, j’ai nommé : les examens de fin d’année !

 

Plongée dans mes révisions, je n’ai pas beaucoup de temps pour lire ni pour rattraper mes chroniques de retard. Je mets donc le blog en pause durant un peu moins de deux semaines. Je viendrai néanmoins jeter un coup d’œil aux commentaires et à la page Facebook de temps en temps.

 

Je vous retrouverai en pleine forme (j’espère ^^) et prête pour des vacances d’été placées sous le signe de la lecture dès le 22 juin ! Et le 23 juin, vous savez ce qu’il y a ? Le premier anniversaire du blog ! Et qui dit anniversaire dit… ?

 

Je vous laisse deviner, à bientôt et bonne m*rde à ceux qui en ont besoin. ;)

 

Bisous,

 

HanaPouletta

 


Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Hors-sujet
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 21:03

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/6/6/1/9782266187015FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Zoey a trouvé sa place dans la Maison de la Nuit. Désormais, pour exercer son autorité, elle peut compter sur le soutien sans faille de ses amis et de son petit copain Erik. Mais un jour surviennent des événements tragiques : des adolescents humains sont assassinés. Tout laisse à penser qu'il s'agit de l'œuvre de vampires rebelles... Zoey a besoin de tous ses pouvoirs pour trouver les coupables car la mort frappe, impitoyable... Surtout, aura-t-elle le courage d'affronter la terrible trahison, à laquelle elle était loin de s'attendre ?

 

Mon avis

Pour être franche, je n’aurais pas lu ce tome 2 si « rapidement » (tout est relatif) après avoir lu le premier si je ne l’avais pas acheté d’occasion avant même d’avoir lu Marquée… J’avais en effet reproché de nombreuses choses au tome précédent (lire ma chronique), le pire étant l’héroïne, Zoey.

 

Par où commencer ? Je vais me décharger des éléments négatifs… En fait, j’étais bien partie pour mettre 2 étoiles sur 5 (sur Goodreads) au début du livre.

 

Zoey, Zoey, Zoey… Dans Trahie, elle est encore plus superficielle que dans le premier tome. Elle est condescendante avec sa « meilleure amie » (pour lui faire comprendre quelque chose, elle tente de « trouver une analogie proche de sa campagne de l’Oklahoma »), hautaine (à une nouvelle élève : « oui, ma marque est colorée et étendue », voilà qui met à l’aise dis-donc !) et sort avec 2 garçons (et demi, si on compte son… prof – no comment) à la fois. Ah oui, un passage m’a bien fait rire : quand elle a dit à Aphrodite que, contrairement à elle, ce n’était pas parce que ses parents étaient désagréables qu’elle était une garce. Mais… Zoey, comment te dire… ? Tu ES une garce.

 

Bon, bon, comme dans ma première chronique je divague et je finis par m’adresser au personnage lui-même, il faut que je me reprenne ! (^-^)

 

Parlons de l’histoire. Il n’y a pas vraiment d’action. Pas plus que de suspense, il n’y a rien à deviner en fait. Et le style des auteurs (La Maison de la Nuit est écrit par une mère et sa fille) n’arrange pas les choses. Peut-être est-ce dû à la traduction, mais certaines tournures de phrases laissent franchement à désirer, ok c’est une adolescente qui parle, mais il y a des limites (un dialogue qui vaut de l’or : « Allez-vous faire foutre » ; « Tu peux rêver ! » ; « Ca oui, pétasse » - le tout à la page 163). Par moment, j’avais aussi l’impression de deviner qui de la mère ou de la fille était derrière les mots que je lisais… La fin, quant à elle, est rapide et tombe comme un cheveu dans la soupe.

 

J’ai quand même quelques point positifs à souligner, rassurez-vous ! Le plus important pour moi : la quasi-absence de rituels. Il n’y en a qu’un, pour mon plus grand plaisir. Cela m’avait vraiment ennuyée dans le premier tome. Quelques éléments de l’intrigue m’ont également plu : le retournement de veste d’un personnage, l’histoire de « l’alerte à la bombe » et la disparition tragique d’un personnage. Autant de choses qui ont sauvé le livre du naufrage, selon moi, et m’ont fait pencher vers les 3 étoiles. La Maison de la Nuit, cette école de vampire, est quand même un bon point de départ !

 

Vous l’aurez compris, cette série ne m’a toujours pas séduite. Néanmoins, quelques points positifs et les questions laissées sans réponses me feront peut-être lire la suite. En plus, il faut reconnaître que ça se lit rapidement et facilement, ce qui a le mérite de détendre. Et il paraît que le troisième tome est meilleur. Espérons que Zoey soit moins crispante par la suite !

 

Mon ressenti

6,5/10

 

La Maison de la Nuit, tome 2 : Trahie, de P.C. Cast et Kristin Cast, éditions Pocket Jeunesse (15,20€)

[NDLW : il va sûrement pas tarder à sortir en poche !]

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 18:33

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/6/4/0/9782264055750FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

15 juillet 1988. Emma et Dexter se rencontrent pour la première fois. Tout les oppose, pourtant ce jour marque le début d’une relation hors du commun. Pendant vingt ans, chaque année, ils vont se croiser, se séparer et s’attendre, dans les remous étourdissants de leur existence. Un conte des temps modernes où la splendeur d’aimer a fait chavirer le monde entier.

 

Mon avis

J’avais craqué pour les jolies couleurs de la couverture, ou plutôt dans ce cas-ci, de l’affiche du film… que j’ai maintenant très, très envie de voir ! :) Grâce à la lecture commune organisée par Les Lectures Communes !, Un jour n’aura pas fait long feu dans ma PAL.

 

Ce roman s’étale sur une période de 20 ans. Chaque année, nous découvrons le 15 juillet d’Emma et Dexter, en commençant par le jour de leur rencontre. Pendant tout ce temps, ils vont s’éloigner l’un de l’autre, se retrouver, voyager, se disputer, etc. mais tout en gardant un lien d’amitié très ambigu pour les unir…

 

La construction originale du roman nous permet de ne pas être embarrassés de détails inutiles. Cela peut paraître un peu tiré par les cheveux qu’il se passe justement beaucoup de choses pour Emma & Dexter chaque 15 juillet, mais le titre du roman n’est-il pas Un jour ?

 

Difficile de ne pas éprouver pour Emma & Dexter une affection qui nous fait tourner les pages avec avidité. La vie ne cesse jamais de leur mettre des bâtons dans les roues, mais tout au long de ma lecture, j’espérais pour leur couple !

 

Le roman est tellement réaliste que certains moments plus sombres m’ont un peu miné le moral, moi qui aime m’évader en lisant (et non pas retrouver les tracas de la vie quotidienne, ou un avant-goût de ceux d’un adulte). Mais heureusement, il y a de très beaux moments qui rattrapent cela, ainsi que de l’espoir pour la relation des deux protagonistes. L’histoire d’amitié puis d’amour (je ne pense pas spoiler en disant ça), magnifique, occupe la plus grande place du roman.

 

La fin est bouleversante. J’étais prévenue, j’avais envisagé plusieurs scénarios, mais, heureusement, j’étais partie sur une fausse piste… Franchement, évitez de trop réfléchir pour ne pas vous la gâcher ! J’avais la gorge serrée et je n’arrivais plus à lâcher mon livre en arrivant aux derniers chapitres. (Ah oui, si c’est utile de le préciser, n’allez pas lire des passages de la fin, c’est difficile mais même moi j’y suis arrivée lol.)

 

Cette histoire d’amour très touchante m’a totalement transportée. Je pense relire le livre un jour (sans jeu de mots) pour savourer cette très belle histoire d’amour une fois encore. Un jour fait partie de ses livres paradoxaux dont on veut connaître la fin tout en souhaitant repousser le moment de le refermer. Amateur(trice) d’histoires d’amour, foncez !

 

Mon ressenti

8,75/10

 

L'avis de BooklikeS

 

Un jour, de David Nicholls, éditions 10-18 (9,60€)

Aussi disponible en grand format aux éditions Belfond (22,30€).

 

En bonus, la bande-annonce du film :

 

 


 
Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 16:50

http://www.edilivre.com/media/catalog/product/cache/1/image/600x800/040ec09b1e35df139433887a97daa66f/i/m/image_27478.jpg

 

Présentation de l’éditeur

Après La vie, ma muse, un premier recueil de nouvelles publié en 2009, voici Rock, Inch, Hair, une nouvelle balade à travers l’univers imaginaire et musical de l’auteur. Pour quelques-unes de ses histoires, il part d’une photographie ou d’un fait authentique. Il donne alors sa propre vision de l’évènement (allant parfois jusqu’à le réécrire), en se plaçant alternativement en amont et en aval de l’instant T, tout en ajoutant au récit des personnages fictifs et bien évidemment de la musique. Pour les autres, l’auteur prend comme point de départ une chanson, un lieu ou simplement une petite partie d’un lointain souvenir et met en scène une galerie de héros plus ou moins sympathiques, en même temps qu’il invite le lecteur à la (re)découverte de titres de chansons, célèbres ou moins connues. Chaque chanson possède une histoire, chaque histoire pourrait être une chanson…

 

Un recueil original et réjouissant où s’entremêlent joyeusement histoires et chansons.

 

L’auteur

Jean-Christophe Kieffer est né en terre alsacienne l’année où les Beatles se séparaient… Pas rancunier pour un sou, il consacre la majeure partie de ses loisirs au Rock (avec un grand R) aussi bien en écoutant, en lisant, qu’en écrivant sur le sujet. Père de trois enfants, tous tombés dans la marmite musicale dès leur plus tendre enfance, il rêve secrètement de voir un jour sa tribu réunie dans le « plus grand groupe de rock du monde » ! En attendant, il écrit des histoires…

 

Mon avis

Pour commencer, un tout grand merci à Jean-Christophe Kieffer qui m’a très gentiment fait découvrir son livre !

 

Au départ, je ne suis pas une grande fan de nouvelles. A peine rentrée dans une histoire que je dois déjà en ressortir… (Vous m’avez peut-être déjà entendue – ou plutôt lue – le souligner !) Cependant, celles-ci ne m’ont pas donné cette impression de trop peu. Non que je fusse heureuse de les terminer, loin de là, mais j’ai trouvé leurs fins satisfaisantes ! Cela est surtout d’eux à la chute originale de chacune d’elle.

 

Autre point original : les titres. Chacun est un jeu de mot « capillo-tracté » (= tiré par les cheveux), selon les mots de l’auteur – j’adore l’expression. :) Par exemple : Aude à la vie, Aux balles du samedi soir, etc.

 

Les références à la musique pop, rock et à la variété sont également très sympas. Je reprocherais juste un petit quelque chose : la traduction de certains des extraits de paroles qui ponctuent le récit aurait été la bienvenue (^-^). Personnellement, je me débrouille en anglais mais je pense à ceux qui ne le parlent pas, ainsi qu’à la nouvelle où il y avait des passages en allemand (auxquels je n’ai malheureusement rien compris).

 

Malgré ça, je garde un bon souvenir de cette lecture et conseille ce recueil de nouvelles aux mélomanes ! L’auteur a une jolie plume et de la culture.

 

Mon ressenti

7,5/10

 

Rock, Inch, Hair (les chaises muscales), de Jean-Christophe Kieffer, éditions Edilivre, collection Coup de cœur (12,50€)

Aussi disponible en format PDF (7,50€).

 

Acheter le livre.

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 11:03

http://photo.goodreads.com/books/1338216596l/14625576.jpg

 

Présentation de l’éditeur

Azami vit depuis toujours avec sa grand-mère un peu sorcière au pied du mont Kaïdo. Et voilà que son père lui propose de l’emmener en vacances à Paris ! Pour la jeune Japonaise, c’est le choc des cultures. Ses habits d’enfant sage forment un drôle de contraste avec les cheveux verts de Myo, l’adolescente qui l’accueille. En plus, Myo se montre détestable avec elle. Son petit ami Joan, en revanche, est bien charmant….

 

Les auteurs

Après un parcours atypique, Marc Cantin s’est lancé dans l’écriture de romans pour la jeunesse. Sa femme Isabel écrit avec lui.

 

Mon avis

Un grand merci aux éditions Nathan, et particulièrement à Samia, pour cet envoi. :) J’ai été surprise en découvrant le format du livre, je ne m’attendais pas à ce qu’il soit en poche, mais il est très beau, notamment grâce à sa couverture ! (Je suis faible, les couvertures ont souvent raison de moi lol.)

 

Azami est une jeune Japonaise de 14 ans. Sa grand-mère Obâsan l’élève depuis la mort de sa mère car son père a un travail qui lui prend beaucoup de temps. Mais justement, ce dernier doit faire un voyage d’affaires en France et il propose à sa fille de l’accompagner. Ils séjournent chez un ami d’enfance du père qui a une fille de l’âge d’Azami, Myo. Amoureuse de Joan, elle devient ultra-désagréable envers Azami une fois que le jeune homme manifestera de l’intérêt pour elle… A la fin du voyage, Azami va devoir faire un choix difficile.

 

Vous vous en douterez en lisant le résumé, Azami, le cœur en deux est un petit peu rose bonbon. Mais je m’en doutais en commençant le livre, qui vise, je le précise, un public enfant et m’attirait pour son histoire. C’est pourquoi je suis passée outre les côtés prévisibles du livre. Par contre, j’ai trouvé que les dialogues sonnaient faux. Le décalage Japon/France n’est pas en cause, car même de Français à Français je les ai trouvés trop conventionnels … Cependant, je ne pense pas que cela marquera les enfants.

 

Les mails échangés entre Azami, son père et sa grand-mère apportent un plus. Obâsan m’a bien fait rire en insistant pour faire des offrandes au kami (esprit) habitant dans l’ordinateur que sa petite-fille lui avait appris à utiliser. (^-^)

 

Ce livre tout mignon pourra vous intéresser si vous avez une petite sœur ou un petit frère (je précise tout de même que les personnages féminins sont en majorité) que le Japon intéresse. Vous pourrez lui faire découvrir les coutumes du pays et le décalage avec un pays comme la France grâce à une héroïne attachante. Les auteurs m’ont l’air fidèle aux règles de vie du Japon, et pour cause, ils y ont déjà voyagé !

 

Mon ressenti

7/10

 

Azami, le cœur en deux, de Marc Cantin et Isabel, éditions Nathan (7€)

 

Le livre sortira le 7 juin.

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 17:24

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/5/3/1/9782253134886FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui ne lui avait même pas été présenté ! Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour démêler l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame-t-il réellement dans la bonne société londonienne ?

 

L'auteur

Madame Carriger réside dans les Colonies et exige que son thé soit importé directement de Londres. Empruntant aussi bien à Jane Austen qu’à Charlaine Harris, la série du Protectorat de l’ombrelle connaît outre-Atlantique un immense succès.

 

Mon avis

Avant de commencer cette chronique, je remercie encore une fois Elise du sublime blog A demi mot ! En effet, c’est grâce à son concours spécial bloganniversaire que j’ai pu lire ce livre. :) Allez lui faire un petit coucou. ;)

 

La vie d’Alexia Tarabotti change radicalement après qu’un vampire ait tenté d’en faire son casse-croûte. Cette attaque a en effet révélé l’existence de vampires complètement sauvages dans un Londres tolérant les créatures surnaturelles ; et amené Lord Maccon à croiser une nouvelle fois la route de la jeune femme. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’Alexia est une paranaturelle : elle n’a pas d’âme et au contact d’une créature surnaturelle (qui possède un surplus d’âme), elle aspire en quelque sorte leurs pouvoirs, les rendant vulnérables. Mais aussi que Lord Maccon, un loup-garou écossais, n’est pas insensible au charme de la demoiselle…

 

Le gros point fort de ce livre ? Incontestablement, son héroïne ! Alexia Tarabotti est une vieille fille à cause de ses origines italiennes qui lui valent un physique exotique et son intelligence qui en remet plus d’un à sa place. Avec son fort caractère et son humour, je l’ai adorée ! Lord Maccon, bourru et sauvage, et Lord Akeldama, extravagant mais attachant (j’ai adoré le « Il semblait aussi parler tout le temps en italique ») font aussi partie de cette galerie de personnages hauts en couleurs.

 

Le style de la narration est très soigné, les personnages s’expriment avec un langage soutenu, ce qui donne du charme au roman. La narration suit essentiellement Mademoiselle Tarabotti mais se rapproche parfois des autres personnages pour plus de compréhension.

 

Par contre, je dois avouer qu’il n’y a pas beaucoup d’action. Ca n’aurait pas été vraiment grave si le livre n’avait été par moment fort prévisible ! Certaines questions (concernant des pieuvres, vous y penserez si vous lisez le livre :) restent sans réponses… Et je ne suis pas certaine d’avoir les réponses dans la suite. Même si j’ai hâte qu’elle sorte en poche (^-^).

 

Un petit mot sur la couverture : certes, la fille représentée dessus ne ressemble absolument pas à Alexia. Mais… avec Big Ben en fond et les jolies couleurs, elle a un charme British certain ! :D

 

L’ambiance atypique du genre steampunkterme inventé pour qualifier un genre de la littérature de science-fiction né à la fin du XXe siècle dont l'action se déroule dans l'atmosphère de la société industrielle du XIXe siècle » – merci l’ami Wiki), l’écriture et les joutes verbales d’Alexia et Lord Maccon font de Sans âme est un concentré d’originalité ! Un très bon moment de lecture que je recommande.

 

Mon ressenti

7,75/10

 

Le protectorat de l’ombrelle, tome 1 : Sans âme, de Gail Carriger, éditions Le Livre de Poche (7,10€)

Aussi disponible en grand format aux éditions Orbit (16,75€).

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 22:07

MAI.png

 

Bonsoir !

 

Comme chaque mois, voici mon bilan littéraire. Et comme chaque mois, si j’ai chroniqué le livre, vous pouvez accéder à sa chronique en cliquant sur le titre. ;)

 

~

 

1. Birth Marked, tome 1 : Rebelle, de Caragh O’Brien (4/5)

 

2. Chaque soir à 11 heures, de Malika Ferdjoukh (4/5)

 

3. Les Enquêtes d’Enola Holmes, tome 1 : La double disparition, de Nancy Springer (4/5)

 

4. Apocalypse Zombie, tome 1, de Jonathan Maberry (5/5)

 

5. Le Théorème des Katherine, de John Green (4/5)

 

6. [Lecture commune avec Damien]  L’Ombre du vent, de Carlos Ruiz Zafón (4/5)

 

7. [Lecture scolaire] No et moi, de Delphine de Vigan (3,75/5) [Chronique à venir]

 

8. Balefire, tome 1 : Le Calice du Vent, de Cate Tiernan (3,5/5)

 

9. Le Journal de Katie Sutton – Comment gérer ses parents sans peine, de Jenny Smith (4/5)

 

10. La face cachée de Luna, de Julie Anne Peters (4/5) [Chronique à venir]

 

11. Time Riders, tome 2 : L’œil du prédateur, d’Alex Scarrow (4/5)

 

12. Le protectorat de l’ombrelle, tome 1 : Sans âme, de Gail Carriger (3,75/5) [Chronique à venir]

 

~

 

On dirait que j’ai fait exprès pour les notes… Mais non. (^-^) Je suis contente, aucune déception pour ce mois-ci et un coup de cœur : Apocalypse Zombie ! Un très bon mois de mai littéraire, en somme.

 

Birth Marked, tome 1 : Rebelle ; Chaque soir à 11 heures ; Les enquête d’Enola Holmes, tome 1 : La double disparition ; Apocalypse Zombie, tome 1 ; L’Ombre du vent & La face cachée de Luna ont été lus dans le cadre du challenge « 1 Mois -> 1000 pages » proposé par Croûton sur Facebook. Le challenge pouvant être adapté, je m’étais mise au défi de lire non pas 1000 mais 2000 pages de ma PAL au jour du premier mai (les emprunts, nouveaux achats et services presse ne comptaient pas). Challenge réussi avec ces livres, soit 2462 pages de lues ! 

 

143727crouton.jpg

 

Malheureusement, le mois de juin s’annonce moins prolifique à cause des redoutés examens de fin d’année… Je vais bientôt mettre le blog en pause, mais je lirai probablement des mangas ou des livres pour enfants dès que j’ai 5 minutes de pause. ;) J’ai également quelques chroniques que je dois relire, corriger et publier. Et, bien entendu, je reviendrai en force ces vacances !

 

Passez une bonne soirée et n’hésitez pas à me faire partager vos bilans. :)

 

PS : c'est moi ou les mois filent de plus en plus vite au fil de l'année ? En tous cas, j'ai hâte de vous faire mon bilan de juin... Je serai en vacances. :D Bonne m*rde à ceux qui ont des exams et bonnes vacances aux chanceux !

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Bilans
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 17:52

http://a8.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash3/546571_462115863805636_217167371633821_2145598_257609547_n.jpg

 

Bonjouuuuuur,

 

Article express pour remercier ceux qui ont voté pour moi au concours organisé par la collection Territoires. :) En effet, grâce à vous, je fais partie des deux super gagnantes ! La collection a été généreuse en récompensant deux gagnantes au lieu d'une seule. (^-^) Je remporte donc Journal d'un loser et Reste avec moi !

 

Quelques blogueuses ont également partagé mon appel aux votes sur Facebook : Au Fil des Mots, Charabistouilles, Au Rendez-vous littéraire, Stéphanie Plaisir de Lire, Elo-dit... Un merci tout particulier à elles ! J'espère n'avoir oublié personne. ;)

 

Encore merci et n'hésitez pas à me faire signe si vous avez besoin de votes, je suis toujours prête à aider. :)

 

Bonne fin de semaine, bisous !

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Hors-sujet
commenter cet article

En Savoir Plus

  • : Books and iced coffee
  • Books and iced coffee
  • : Chroniques sincères, rarement méchantes et souvent pleines de digressions de livres ados et enfants (principalement). J'adore recevoir du courrier par mail et par commentaires ! Et je suis un peu trop présente sur Facebook...
  • Contact

Des pubs sur le blog ?

Téléchargez Adblock Plus pour vous en débarrasser !

Qui Cherche...

A la une

Présentation

Une poulette qui lit et qui est accro au café glacé ? Oui, ça existe : voici mon blog.

 

Au programme : des livres, des livres, des livres. Un peu de musique. De cinéma. De café glacé. Des "Comme un air de famille" (couvertures jumelles ou presque) et des "Stars en couverture"... Bonne visite !

 

Si nous avons lu un livre en commun et que tu es d'accord avec moi ou pas du tout ; si je t'ai donné envie de lire un livre ; si tu penses qu'il existe un livre que je dois absolument lire... N'hésite pas à laisser une trace de ton passage ! Et pour m'envoyer un mail, clique sur "Contact" en-dessous de ma bannière.

 

Copie-de-Hana_pouletta.gif

 

Mes Teams :

 

 

ReReading-HP---Team-Hermione-fond-logo.jpg  team-adam-gayle.jpg  211627298_team20peeta_answer_1_xlarge.jpeg

 

 

WPF ! Wild PAL Forever !

 

http://1.bp.blogspot.com/-qbPZxHOoRLU/TYPArrZhY3I/AAAAAAAABAg/UpVMF4wJSfg/s1600/wildpal10.png

 

Parce que je laisse ma PAL (Pile A Lire) librement suivre son cours... Et que j'assume sa longueur. :-)

Si toi aussi, rejoins le mouvement et affiche ce logo ! Clique ici.

Retrouvez-moi sur...

Latest interview

interview

Photo du moment

Dossier2-8199.JPG

Les BB Brunes et votre serviteur