Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 18:00

http://www.decitre.fr/gi/35/9782226220035FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Je suis là, devant la scène, il chante d'une voix rauque une chanson que j'adore. Il est pâle, timide, sublime dans ses vêtements noirs. Je craque complètement. Je suis amoureuse... Le seul problème, c'est qu'il sent un tout petit peu le formol. Et que c'est un zombie.

 

Mon avis

Ce qui m’a donné envie d’acheter ce livre, après la première bonne impression que m’ont donné le titre et la couverture, c’est son premier paragraphe : « Voir un vampire embrasser une idiote avec la langue, c’est un peu comme aller au marché agricole et croiser un tas de fermiers avec des doigts en moins suite à des accidents du travail. Ca a beau être un peu dérangeant, on n’arrive pas à détourner les yeux. » Cela m’avait fait beaucoup rire et définitivement convaincue de mon achat ! (^-^)

 

Bon, autant vous le dire tout de suite : au niveau de l’humour, j’ai été déçue. Je m’attendais à un florilège de phrases de ce genre mais j’ai plus souri que ri, et moins souvent que je ne m’y attendais.

 

Néanmoins, j’ai passé un agréable moment. Grâce au côté farfelu du livre, notamment. Il met en scène Alley (de son vrai nom… Algonquin), une jeune fille normale à l’humour piquant qui vit dans notre monde. A un détail près : elle vit à l’ère post-humaine, c'est-à-dire qu’elle côtoie des vampires, des loups-garous et des zombies ! Car, étant donné que ces derniers ont été réduits en esclavage par la grande chaîne de magasins Megamart, les vampires ont choisi de dévoiler leur véritable nature pour leur éviter ce triste sort. Depuis, les créatures surnaturelles sont devenues monnaie courante et la nouvelle mode au lycée est de sortir avec un « mort » (vampire ou zombie au choix). Alley adore se moquer des jeunes filles qui adhèrent au mouvement. Pourtant, elle va s’éprendre de Doug, un zombie (je ne tourne pas autour du pot, si Alley ne se rend pas tout de suite compte, le titre ne laisse aucun doute ! ;)… Va-t-elle devenir comme toutes ses filles ? Se transformera-t-elle en morte-vivante par amour ?

 

Même si Alley m’a par moment tapé sur les nerfs (elle est quand même fort gamine pour son âge), elle est en général attachante, tout comme Doug. Il y a de nombreuses références à la musique que j’ai beaucoup aimées. En plus, la fin du livre m’a beaucoup surprise, je ne m’attendais pas à ça !

 

Au final, J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré) est une lecture légère et pas prise de tête. Et ce n’est pas une série, ça change une fois. :) Si je ne garderai pas un souvenir impérissable de ma lecture, je ne la regrette pas, et ne peut que conseiller ce livre si vous souhaitez vous détendre !

 

Mon ressenti

7/10

 

J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré), d’Adam Selzer, éditions Albin Michel, collection Wiz (13,70€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 11:59

http://www.decitre.fr/gi/06/9782253121206FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être. Ce roman est l’histoire d’un mensonge. Mais aussi une histoire d’amours, d’amitiés, de trahisons, d’argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c’est la vie.

 

Mon avis

Tout d'abord, je dois dire que j’ai au départ un problème avec les romans contemporains. Cependant, la belle couverture et les avis forts mitigés à propos de Les Yeux jaunes des crocodiles m’ont intriguée, et comme on a accepté de me le prêter, j’ai sauté sur l’occasion de le lire. :)

 

De plus, ce livre est ma première lecture commune ! J’ai été ravie de la partager avec Cloé de Booketcie et suis prête à retenter l’expérience. (^-^)

 

Malgré que l’action de ce roman se déroule dans notre monde, le côté un peu fantaisiste du livre m’a permis de passer un bon moment dans l’ensemble. En effet, ce que je reproche aux romans contemporains est qu’ils sont un frein à l’évasion… (Ce qui est tout à fait logique, j’en conviens.) Ici, si on n’échappe pas aux personnages qui se plaignent et à une vision du monde parfois cruelle (mais réaliste), le livre a un côté fantasque grâce aux situations abracadabrantes qui arrivent aux personnages. Qu’un des personnages parte élever des crocodiles en Afrique, OK. Qu’un des personnages écrive un best-seller, OK. Qu’un des personnages côtoie Mike Jagger, OK. Mais le tout mis ensemble, ça paraît délicieusement impossible ! Quoique… ? :)

 

Si je ne me suis pas véritablement attachée aux protagonistes (je n’arrivais pas à m’y identifier), je me suis au moins habituée à eux. Et malgré que le livre soit prévisible, j’avais envie de connaître le fin mot de l’histoire. Mon personnage préféré est Joséphine, une mère de famille qui vient de se séparer de son mari. Elle est parfois un peu molle, on a envie de la secouer, mais je l’ai trouvée crédible et j’ai aimé suivre son évolution frappante !

 

Au niveau du style de l’auteur, j’ai relevé quelques belles phrases mais j’ai pu remarquer un problème de ponctuation à certains moments qui cassaient leur rythme… Ce n’est qu’un détail mais je me suis faite cette réflexion plusieurs fois durant ma lecture.

 

Ce livre comprend plus de 600 pages, je ne sais pas si cela était nécessaire pour raconter ces tranches de vie entrecroisées, mais elles filent assez vite. Je pense que c’est un livre idéal à lire à la plage, et à conseiller à un public adulte. Si je n’ai pas été absolument convaincue, je n’ai pas été déçue ! Il y a deux tomes qui suivent celui-ci, je n’en fais pas une priorité mais… Pourquoi pas ?

 

Mon ressenti

6,5/10

 

L'avis de ma copinaute colectrice :)

 

Les Yeux jaunes des crocodiles, tome 1 de Katherine Pancol, éditions Le Livre de Poche (7,60€) Aussi disponible en grand format chez Albin Michel (22,80€).

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 22:05

http://www.decitre.fr/gi/95/9782070639595FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

Willow sait qu'elle est différente des autres filles de son âge, et pas seulement parce qu'elle aime réparer les voitures. Willow a un don. Depuis sa naissance, elle peut voir l'avenir des gens et lire leurs pensées les plus intimes. Mais elle ignore d'où lui vient cet étrange pouvoir... Alex connaît son secret. Il parcourt le monde pour éliminer les anges. Et il a reçu l'ordre de supprimer Willow. Un contrat comme les autres. Alors pourquoi son cœur bat-il à cent à l'heure ?

 

Mon avis

Premier point fort du livre : c’est une belle brique comme je les aime. :) Avec ses quelques 500 pages, Angel durera quelques heures de lecture…

 

Durant celles-ci, vous ferez la rencontre de Willow et Alex. La première est une jeune fille fan de mécanique qui s’habille dans les friperies. Malgré son apparence normale, elle cache des pouvoirs de voyante et va découvrir qu’elle est en réalité un demi-ange. Le deuxième, Alex est un tueur d’ange talentueux malgré son jeune âge.

 

L’histoire d’Angel est originale et m’a beaucoup plu. Sur la couverture du livre, on peut lire « Faut-il avoir peur des anges ? » Et on est en droit de se poser la question ! Car dans ce roman, les anges sont plutôt du côté des méchants... Ils se nourrissent « sur » les humains (je cite le livre, même si cette expression me semble étrange !) en les vidant de leur énergie et en les laissant extatiques. Les pauvres humains se réjouissent d’avoir rencontré un ange et se mettent à adorer cette espèce qu’ils considèrent comme leur bienfaitrice. En conséquence de cette « brûlure d’ange » ils sont de plus en plus faibles et développent des maladies graves comme le cancer mais ne font aucun rapport et, au contraire, se réfugient encore plus dans leur foi… C’est comme ça que partout dans le monde se développe « l’Eglise des anges », une religion qui compte de plus en plus de fidèles. Ses détracteurs se contentent de la considérer comme une secte et ne cherchent pas plus loin. De toute manière, les personnes influentes ont subi la « brûlure d’ange » et ne sont pas en état de réagir contre cette Eglise. Il y a pourtant des gens qui se battent contre ses créatures : les Tueurs d’Anges. Alex en fait partie et reçoit régulièrement des textos de la CIA qui le conduisent vers ses futures victimes.

 

Les destins de Willow et d’Alex vont se croiser et leur relation ne va pas commencer dans les meilleurs termes : en effet, Alex a été désigné pour tuer Willow, considérée comme dangereuse par les angles à cause de son statut « d’hybride »… Au départ ignorant de la différence de Willow, Alex ne peut se résoudre à la tuer une fois qu’il la découvre. Les deux jeunes gens vont être contraints de fuir malgré que leurs rapports ne soient pas au beau fixe.

 

J’ai beaucoup aimé les deux personnages principaux ! Tous deux ont des passés difficiles et cachent des souffrances. J’ai trouvé que ces personnages étaient bien travaillés et qu’ils se distinguaient des autres personnages de la littérature YA. J’ai aussi aimé qu’ils ne se sautent pas dans les bras l’un de l’autre après un coup de foudre débile !

 

Cependant, une fois qu’ils découvrent qu’ils ont des sentiments l’un pour l’autre… Le livre se ramollit considérablement. Willow et Alex passent alors leur temps à s’embrasser et à se faire des promesses d’amour… C’est dommage parce qu’à ce moment-là le livre a perdu de son originalité pour ressembler à un roman de romance paranormale habituel ! Heureusement, le côté « road-movie » du livre rattrape un peu cela car il insuffle de la tension au bouquin. De plus, il y a quelques beaux rebondissements à la fin du livre.

 

Le résumé de la suite me fait un peu peur, un triangle amoureux s’annonce à l’horizon. Espérons qu’on ne versera pas dans le déjà-vu et la niaiserie ! :) Je compte lire la suite pour me faire une idée et suis impatiente de retrouver Willow & Alex… Merci à Anne-C pour cette suggestion judicieuse ! ;)

 

Mon ressenti

8/10

 

Angel, tome 1, de L.A. Weatherly, éditions Gallimard Jeunesse (19€)

 

Le tome 2, Angel Fire, paraîtra à la rentrée 2012.

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 11:33

http://photo.goodreads.com/books/1302184376l/9667959.jpg

 

Présentation de l’éditeur

Samantha Kingston a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales et une côte de popularité illimitée.

 

Ce vendredi de février aurait donc dû être un jour parfait dans une vie parfaite. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam.

 

Ou le premier ?

 

Mon avis

Ce roman m’a vidée ! Cela faisait longtemps que je souhaitais le lire mais j’avais un peu peur de ce que j’avais lu sur l’héroïne, Sam… Finalement j’ai eu la chance de le remporter sur Délivrer des livres et la question ne s’est plus posée ! :) Il n’aura pas fait long feu dans ma PAL…

 

S’il est vrai que Sam est une garce, le fait que je sois au courant m’a probablement évité de la détester complètement. J’ai tout de suite compris que cela allait être un des points forts du livre. Il aurait perdu de son intérêt si l’héroïne avait été une gentille fille. Sam Kingston est la fille superficielle par excellence. Elle a un petit copain pas très fute-fute mais mignon, des amies aussi futiles qu’elle mais fidèles et une cote de popularité que beaucoup lui envient. Dès les premières pages, le ton est donné ! Mais je ne pense pas vous gâcher le suspense en vous annonçant que Sam va mourir… et qu’il va lui arriver quelque chose d’incroyable.

 

En effet, sa vie ne s’arrête pas complètement. Sam est morte un 14 février et pourtant il y a bien un lendemain pour elle… Le 14 février. Car le dernier jour de sa vie se répète, encore et encore. J’avais peur de m’ennuyer mais pas du tout, chaque jour est différent selon la réaction de Sam. E s’il est difficile de s’identifier à elle, sa manière de réagir pourrait être la nôtre, à peu de choses près : le premier jour elle est déboussolée, ensuite elle se fiche des conséquences et enchaîne les conneries, elle essaye de se sauver la vie… et finalement elle tente de profiter de cette seconde chance qu’on lui offre en faisant ce qui lui semble juste et en tentant de laisser une bonne image d’elle sur Terre. Sam n’est pas qu’une fille populaire. Elle cache des failles, comme beaucoup des personnes qui l’entourent. Ses réflexions sont très réalistes et on sent son évolution subtile mais marquante. Tous les personnages du livre ont des réactions crédibles, même si pas toujours recommandables, et je me suis surprise à me prendre d’affection pour l’héroïne et certains personnages secondaires.

 

Lauren Oliver décrit superbement bien les émotions, elle parvient à trouver les mots qui nous touchent et à plusieurs reprises je me suis dit « oh oui, ça c’est tellement vrai ! ».

 

Le sujet du roman est grave et pourtant, durant ma lecture, la vie réelle m’a en comparaison parue plus légère. Le dernier jour de ma vie m’a ouvert les yeux. Et jusqu’à la dernière page, j’étais absorbée par le livre et je voulais connaître la fin tout en la redoutant… Ce roman m’a un peu fait penser à Si je reste, de Gayle Forman, et je le conseille à ceux qui ont apprécié ce livre. Cependant, le langage y est plus cru et la musique n’y occupe pas une place importante.

 

En conclusion, j’ai eu un coup de cœur pour ce livre… Un roman coup de poing comme je les aime ! Un tout grand merci à Sophie de Délivrer des livres et aux éditions Black Moon pour cette magnifique découverte. :)

 

Mon ressenti

9,5/10 ♥

 

Le dernier jour de ma vie, de Lauren Oliver, éditions Hachette Jeunesse, collection Black Moon (18€)

 

http://img40.imageshack.us/img40/6132/challenge2.png

 

18ème livre lu dans le cadre du challenge Black Moon

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 20:51

concours

 

Bonsoir tout le monde,

 

Aujourd'hui, la page Facebook du blog compte 106 fans ! Mille mercis à eux, ainsi qu'à Dorothée, Elodie et Stéphy qui m'ont aidée en partageant la page. :)

 

Comme promis, j'organise un concours pour gagner les marque-pages qui avaient fait l'unanimité dans mon article sur la Tournée des Libairies (je n'ai pas pu résister à aller en rechercher !). Etant donné la rapidité avec laquelle mon objectif des 100 fans a été atteint, j'ai choisi de faire gagner deux lots plutôt qu'un. Chaque lot est composé de :

 

* 4 marque-pages Hunger Games

* 1 extrait promotionnel du premier tome

* et, petit clin d'oeil au blog, un sachet de Nescafé frappé !

 

Pour participer, il suffit de me laisser un commentaire sur cet article où vous précisez clairement votre participation, ainsi que le titre d'un livre qu'il faut ABSOLUMENT que je lise ! (SVP, évitez de citer un livre qu'une personne m'aurait déjà conseillé dans les commentaires précédents. ;) Si vous voulez vérifier si j'ai chroniqué le livre sur le blog, vous pouvez faire une recherche dans le menu de droite du blog, je vous en serais très reconaissante. :)

 

N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail pour que je puisse vous contacter en cas de gain. Vos coordonnées ne seront demandées qu'à ce moment-là.

 

Le concours est ouvert à l'international et durera une semaine. Le 11/04/12 à minuit, les participations seront arrêtées et les résultats seront annoncés dès que possible sur le blog et la page Facebook. Une seule participation par personne et par foyer.

 

Un numéro sera attribué à chaque participant suivant la date de publication de son commentaire, ensuite, je procéderai au tira au sort via Random. Si Dorothée, Elodie et Stéphy souhaitent participer je leur attribuerai également les trois derniers numéros (du partage Facebook le plus ancien au plus récent) pour les remercier de leur aide. :) Je me réserve le droit de remettre en cause toute participation qui me semblerait frauduleuse, mais bon, j'espère que je peux vous faire confiance ! (^-^)

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas. ;)

 

Et puisse le sort vous être favorable !

 

 

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Hors-sujet
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 10:27

http://1.bp.blogspot.com/-DYqW33HJBPY/TyinBl1iNbI/AAAAAAAAAaA/cZncsUrWMtg/s1600/The+Hunger+Games+Poster.jpg

 

 

Synopsis

Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l'Amérique du Nord, le Capitole, l'impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille - les "Tributs" - concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s'être rebellée et stratégie d'intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s'affronter jusqu'à la mort. L'unique survivant est déclaré vainqueur. La jeune Katniss, 16 ans, se porte volontaire pour prendre la place de sa jeune sœur dans la compétition. Elle se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy, qui gagna les Hunger Games il y a des années mais n'est plus désormais qu'une épave alcoolique. Pour espérer pouvoir revenir un jour chez elle, Katniss va devoir, une fois dans l'arène, faire des choix impossibles entre la survie et son humanité, entre la vie et l'amour...

Source : Allociné

 

Mon avis

Depuis combien de temps attendais-je ce film ? Oula. Un sacré bout de temps… Forcément, mes attentes étaient hautes ! Alors, juste avant de voir le film, je n’arrêtais pas de répéter « Et si le film était nul ? », « Et si le film était nul ? ». (^-^) Verdict ?

 

Passées les premières minutes où j’ai dû m’habituer à la VF (ouille ouille ouille), l’évidence m’a sauté aux yeux : l’ambiance du film est très fidèle à celle du livre. Volontairement, j’avais évité de relire le roman avant, pour éviter d’être à fond dans la comparaison et me gâcher le film. J’ai beaucoup aimé l’explication de la Moisson et des Hunger Games au tout début du film. Les spectateurs n’ayant pas lu les livres [NDLW : et non les films, merci Manon lol !] ont ainsi tout de suite compris le concept !

 

Les gens du Capitole sont extravagants à souhait. Le côté "télé-réalité" est plus exploité dans le film que dans le livre et j'ai trouvé les passages avec les présentateurs et les organisateurs originaux. La relation entre Katniss et Prim est bien décrite : même en quelques minutes on a compris l’importance qu’elles ont l’une pour l’autre. Au contraire de l’alliance entre notre héroïne et Rue ; un petit peu trop survolée à mon goût… Une des mes scènes préférées est celle de l’évaluation de Katniss devant les juges. Jennifer Lawrence est géniale ! :D

 

En effet, les acteurs sont pour beaucoup dans la réussite de Hunger Games. Dans le film, ils SONT leurs personnages. Jennifer Lawrence est toujours saluée par la critique et c’est amplement mérité. Elle nous fait vivre les émotions de Katniss et incarne parfaitement cette héroïne atypique (j’avais pourtant un peu peur qu’elle fasse trop adulte pour le rôle d’une fille de 16 ans). Les autres ne sont pas en reste : Josh Hutcherson (Peeta), Elizabeth Banks (Effie), Woody Harrelson (Haymitch), Lenny Kravitz (Cinna)… Bien que peu présent dans ce premier film, je pense qu’on peut faire confiance à Liam Hemsworth pour interpréter Gale (même si je n’aime pas trop ce personnage (^-^).

 

Je suis très contente parce que j’avais peur que le film tourne autour du triangle amoureux Katniss-Peeta-Gale alors que dans le livre, ce n’est vraiment pas le principal. Ouf, je me suis inquiétée pour rien…

 

Petite déception : la tenue de Katniss et Peeta dans la scène où les tributs défilent. Elle ne m’a pas semblé spectaculaire et la scène m’a paru un peu ridicule (bien entendu, je ne parle pas des autres tributs : c’est encore pire, mais c’est volontaire ! :P)

 

Beaucoup ont critiqué l’absence de musique. C’est vrai que vu les magnifiques chansons de la BO, c’est un peu dommage. Mais franchement, j’ai trouvé que cela donnait un côté plus réel au film. Même chose pour la caméra à l’épaule, que je craignais pourtant vu ma propension aux maux de tête…

 

Les scènes d’action sont très édulcorées. La caméra va tellement vite qu’il est difficile de distinguer quoique ce soit dans la mêlée. Quant à la fin, avec les chiens, aucun plan ne se rapproche de ces sales bêtes ! Je guettais leurs yeux (qui dans le livre sont ceux des tributs décédés) mais impossible… Je peux néanmoins comprendre cette décision, dans le but de ne pas perdre le jeune public, même si je trouve ça dommage. La violence fait partie des Hunger Games !

 

En conclusion ? Je suis plus que satisfaite de cette adaptation. J’aurai peut-être plus de choses à dire après avoir relu le bouquin (si quelqu’un est intéressé par une (re)lecture commune, qu’il ou elle n’hésite pas à se manifester ;) mais j’ai ressenti plein d’émotions au visionnage du film. Mention spéciale à Jennifer Lawrence qui a réussi à me donner les larmes aux yeux. Apparemment, le film a plus de succès aux Etats-Unis qu’à l’étranger. Ca peut se comprendre étant donné le succès des livres là-bas et... le synopsis ! Pourtant, même si Hunger Games n’est pas un film à mettre devant tous les yeux, il reste soft. Et surtout, il mérite qu’on s’y intéresse, pour son histoire, ses personnages et les acteurs qui les interprètent !

 

Mon ressenti

9/10 ♥

 

 

CONCOURS !

 

Mars12 036

 

Suite à vos commentaires enthousiastes concernant mes marque-pages Hunger Games, j'ouvrirai un concours pour les remporter (ainsi qu'un extrait du livre distribué gratuitement dans les librairies et les cinémas) dès que la page Facebook du blog aura atteint 100 fans ! Si vous n'êtez pas encore fan ou que vous souhaitez la partager pour atteindre l'objectif plus vite, cliquez ici. ;) Merci et à bientôt pour plus d'infos !

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Cinéma
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 20:50

http://www.decitre.fr/gi/89/9782352887089FS.gif

 

Présentation de l’éditeur

L'amour, c'est vital... ou peut-être pas ? En tout cas, Penny, jeune lycéenne, en a assez des rencontres sans lendemain avec des garçons et des rencards qui ne débouchent sur rien de sérieux.

 

Un jour, elle prend une décision : STOP ! Stop aux garçons, adieu les amourettes et les déceptions. Pour Penny, c'est un choix personnel, mais rapidement d'autres filles de son lycée l'imitent. Un groupe est né : le Club des Coeurs Solitaires qui se réunit tous les samedis soirs.

 

Rapidement, Penny devient une célébrité. On la reconnaît comme la fille qui en a marre des garçons. Ce qui est dommage, parce qu'il y a un certain garçon justement qu'elle ne peut pas s'empêcher d'apprécier particulièrement...

 

Mon avis

J’avoue, la couverture de ce livre ne paye pas de mine. Elle a sûrement été choisie dans le but d’attirer les lectrices de Quatre filles et un jean… et je dois dire qu’il est fort probable qu’effectivement elles se reconnaissent dans Le Club des Cœurs Solitaires !

 

La première fois que j’ai entendu parler de ce livre, c’était de sa version VO (regardez-moi donc cette couverture !). A ce moment-là j’envisageais à peine de lire en anglais et je m’étais donc contentée de retenir le titre. Quelques mois plus tard, je tombe sur la VF au supermarché (on ne se moque pas ! ;) et je reconnais rapidement le livre sur lequel j’avais flashé. J’étais assez déçue par la couverture française sans référence aux Beatles… Mais bon, ce n’est pas à elle qu’on juge un livre !

 

Finalement, ce livre aura traîné un an dans ma PAL avant que je le commence… Le pauvre aura été victime de mes achats impulsifs livresques. Toute cette attente en valait-elle la peine ?

 

Et bien, la seule chose qui m’ait chiffonnée (autant s’en débarrasser tout de suite) aura été le côté « brouillon » du livre. Par exemple, un personnage qui se trouvait debout qui « se tourne sur le ventre »… Hum, j’ai loupé un épisode ? Certaines phrases m’ont également parues un peu maladroites. Cependant, cela est peut-être simplement dû à la traduction et comme il s’agit du premier roman d’Elizabeth Eulberg… Je ne peux qu’être indulgente ! :)

 

Car Le Club des Cœurs Solitaires est touchant et plein d’humour. Les personnages sont attachants (même si bien entendu, on a droit aux réactions légèrement exagérées des ados des livres pour ados lol) et l’amitié y est très importante. Je ne sais pas vous, mais quand j’étais petite je raffolais du principe de « clubs » et adorait en créer, avec cartes de membres et tout le toutim. Autant vous dire que j’ai été emballée par cette histoire de Club des Cœurs Solitaires !

 

Inspiré du titre de la chanson des Beatles et fondé par Penny, l’héroïne du livre herself, il réunit les filles de son lycée qui se sont promis de ne plus sortir avec des garçons jusqu’à la fin de l’école ! En effet, cela ne peut rien leur apporter : chaque relation amoureuse ne pourra que les faire souffrir. Penny a été servie avec Nate, son ami d’enfance et considère depuis les garçons comme des (je cite) « suppôts de Satan ». Pourtant, un certain Ryan pourrait remettre ses projets en question…

 

Penny n’est pas très décrite, contrairement aux autres personnages mais j’ai ressenti là une volonté de l’auteur de permettre aux lectrices de mieux s’identifier à elle. Je me trompe peut-être… Mais en tout cas elle est une narratrice très agréable !

 

En bref, un livre idéal pour se détendre ; un livre où l’amitié est le plus important… le tout sur fond de chansons des Beatles… Que demander de plus ? :) Fan de chick-lit, vous allez vous régaler. Allez, je vous achève : voici deux phrases d’auteurs bien connues à propos de ce roman :

 

« Une lecture indispensable. C’est drôle, tendre : fantastique. » Stephenie Meyer

 

« Une histoire tout simplement délicieuse. » Suzanne Collins

 

Elles ont tout dit ! (^-^)

 

Mon ressenti

9/10

 

Le Club des Cœurs Solitaires, d’Elizabeth Eulberg, City Editions (17,50€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 17:32

Ban-Pouvoir-Six-Backup.jpg

 

 

NOUS SOMMES VOTRE SEUL ESPOIR… LE POUVOIR DES SIX, la suite de NUMERO QUATRE. Actuellement en librairie !

 

Présentation de l'éditeur

ILS

se rapprochent.

ILS

nous traquent.

ILS

sont au courant pour le Sortilège et

ILS

connaissent nos Dons.

ILS

en savent trop.

NOUS

ne serons plus jamais en sécurité.

NOUS

devons nous réunir et

NOUS BATTRE...

 

...NOUS SOMMES VOTRE SEUL ESPOIR.

 

Depuis la catastrophe survenue à Paradise, John, Six et Sam sont en fuite et défraient la chronique. Considérés maintenant comme des terroristes, ils doivent redoubler de prudence pour échapper aux forces de police et aux Mogadoriens. Mais attirer l’attention peut aussi avoir des avantages… Quelque part en Espagne, quelqu’un a repéré ce trio inattendu et n’attend qu’une chose : pouvoir les rejoindre !

 

Plus d'infos 

Lire le premier chapitre

Infos sur le premier tome

 

Mon avis

Tout d’abord, un tout grand merci aux Editions Baam qui m’ont une nouvelle fois fait confiance. :)

 

J’avais beaucoup aimé Numéro Quatre et attendais la suite avec impatience, en espérant qu’elle soit à la hauteur de mes attentes !

 

J’ai donc été ravie de retrouver l’ambiance du premier tome et une histoire mettant en scène des extraterrestres… ce qui change une fois ! :) J’ai eu un peu de mal à me souvenir des événements précédents au début, mais assez rapidement l’histoire m’est revenue en tête.

 

Pour ceux qui ont vu le film, les personnages sont différents dans le livre. Pour commencer, ils sont plus jeunes. Mais surtout, je les trouve plus attachants ! John, Sam et Six sont très solidaires les uns des autres et j’apprécie leur humour. Quelques nouveaux protagonistes font leur apparition dans ce tome, comme Marina, qui se partage la narration avec John, et cela n’augure que du bon pour la suite. J’espère que ce principe de narration alternée sera encore utilisé dans les prochains tomes car cela instaure du suspense !

 

Ce livre est plein d’action et j’avais l’impression de me passer un film dans ma tête. C’est juste dommage que certaines descriptions soient incomplètes, voire absentes concernant certaines créatures… :( Cela a un peu ralentit ma lecture.

 

L’histoire d’amour entre John et Sarah m’avait parue mignonne dans le premier tome… Mais j’avais peur qu’elle devienne vraiment nunuche par la suite (dans le genre « tu es l’amour de ma vie »…) ! Cependant, dans Le pouvoir des six, les deux tourtereaux sont éloignés l’un de l’autre et une révélation remet leur idylle en cause… Motus et bouche cousue, je n’en dirai pas plus si ce n’est que j’ai aimé ce retournement de situation ! L’histoire d’amour n’est vraiment pas le sujet principal du livre (je me répète mais « ça change une fois » lol).

 

En conclusion, j’ai trouvé ce deuxième tome à la hauteur du premier et j’ai hâte de lire le troisième ! Les personnages sont laissés en posture délicate et j’ai hâte de les retrouver pour savoir ce qui va leur arriver… l’attente va être longue. (^-^) Si vous avez aimé le film ou le premier livre, pas de doute, vous apprécierez tout autant que moi Le pouvoir des six. ;)

 

Mon ressenti

8/10

 

Numéro Quatre, tome 2 : Le pouvoir des six, de Pittacus Lore, éditions Baam (13,90€).

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 14:04

saumon.png

 

[Désolée mais je n'ai pas trouvé de photo prise moi-même, alors j'en ai utilisé une se rapprochant le plus du résultat final ! (^-^) Source. La prochaine fois que j'en cuisine, je change !]

 

Coucou ! Cela faisait trèèèès longtemps que j'avais promis à Aline de poster cette recette. Et comme aujourd'hui c'est le 1er avril, pourquoi, à défaut d'une bonne blague à vous faire, ne pas cuisiner le poisson ? :)

 

Très facile / pour environ 16 pièces

 

Ingrédients :

 

1 ravier de saumon fumé (environ 140 g)

 

Un rouleau de pâte feuilletée 

 

Du fromage râpé

 

1. Dérouler la pâte feuilletée.

 

2. Disposer des morceaux de saumon fumé sur toute la surface du cercle.

 

3. Saupoudrer de fromage rapé. Sans mettre tout le paquet, n'ayez pas la main légère ! :)

 

4. Rouler le tout bien serré (j'insiste !) et plier les extrémités du rouleaux.

 

5. Couper des tranches tous les 1 cm environ. Si vous avez bien serré votre rouleau, c'est très facile, dans le cas contraire faites attention : les tranches risquent de se défaire (il suffira de rectifier à l'étape suivante, mais ce sera moins "joli" ;).

 

6. Disposer les rouleaux sur une feuille et une plaque de cuisson.

 

7. Cuire au four 10 à 15 minutes.

 

Quelques variantes (que je n'ai jamais testées) : des rouleaux à la confiture, au Nutella, etc.

 

Conseil : les rouleaux sont bien meilleurs chauds. Sinon, réchzuffez-les 5 minutes au four avant dégustation ! ;)

 

Bon dimanche et à bientôt !

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Cuisine
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 22:26

MARS.png

 

Bonjour tout le monde !

 

J'ai l'impression que c'était hier que je faisais mon bilan littéraire de février... Et bien non, avril pointe déjà le bout de son nez ! Voici mon bilan de mars. Comme d'habitude, entre parenthèses, mon ressenti sur une échelle de 1 à 5. Les titres sur lesquels vous pouvez cliquer mènent à la chronique du titre en question... si elle existe. ;)

 

~

 

1. Le vampire amoureux, tome 2 : Comment sauver un vampire amoureux, de Beth Fantaskey (4/5)

 

2. Cette chanson-là, de Sarah Dessen (4,5/5)

 

3. Lettres d'amour de 0 à 100, de Susie Morgenstern (3/5)

 

4. L'Echappée belle, d'Anna Gavalda (2,5/5)

 

5. La Maison de la Nuit, tome 1 : Marqué, de P.C. Cast et Kristin Cast (3/5)

 

6. Le nouveau Sherlock Holmes : La Maison de soie, d'Anthony Horowitz (3/5)

 

7. Beyonders, tome 1 : Vers l'autre monde, de Brandon Mull (4/5)

 

8. June tome 1 : Le souffle, de Manon Fargetton (4/5)

 

9. Time Riders, tome 1, d'Alex Scarrow (3,75/5)

 

10. [Lecture commune avec Cloé] Les yeux jaunes des crocodiles, de Katherine Pancol (3/5) [Chronique à venir]

 

~

 

Soit 10 livres au total.Je suis contente parce que je savais que j'allais lire moins ce mois-ci et finalement j'ai quand même trouvé du temps ! Malheureusement, il n'y a pas eu de coup de coeur pour moi en mars, mais beaucoup de belles découvertes. :) Je n'ai pas relu de livres ni lu en VO. Mars fut le mois de ma première lecture commune ; ma chronique sera postée mardi ! :)

 

Vos bilans m'intéressent aussi, n'hésitez surtout pas ! A bientôt. ;)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Bilans
commenter cet article

En Savoir Plus

  • : Books and iced coffee
  • Books and iced coffee
  • : Chroniques sincères, rarement méchantes et souvent pleines de digressions de livres ados et enfants (principalement). J'adore recevoir du courrier par mail et par commentaires ! Et je suis un peu trop présente sur Facebook...
  • Contact

Des pubs sur le blog ?

Téléchargez Adblock Plus pour vous en débarrasser !

Qui Cherche...

A la une

Présentation

Une poulette qui lit et qui est accro au café glacé ? Oui, ça existe : voici mon blog.

 

Au programme : des livres, des livres, des livres. Un peu de musique. De cinéma. De café glacé. Des "Comme un air de famille" (couvertures jumelles ou presque) et des "Stars en couverture"... Bonne visite !

 

Si nous avons lu un livre en commun et que tu es d'accord avec moi ou pas du tout ; si je t'ai donné envie de lire un livre ; si tu penses qu'il existe un livre que je dois absolument lire... N'hésite pas à laisser une trace de ton passage ! Et pour m'envoyer un mail, clique sur "Contact" en-dessous de ma bannière.

 

Copie-de-Hana_pouletta.gif

 

Mes Teams :

 

 

ReReading-HP---Team-Hermione-fond-logo.jpg  team-adam-gayle.jpg  211627298_team20peeta_answer_1_xlarge.jpeg

 

 

WPF ! Wild PAL Forever !

 

http://1.bp.blogspot.com/-qbPZxHOoRLU/TYPArrZhY3I/AAAAAAAABAg/UpVMF4wJSfg/s1600/wildpal10.png

 

Parce que je laisse ma PAL (Pile A Lire) librement suivre son cours... Et que j'assume sa longueur. :-)

Si toi aussi, rejoins le mouvement et affiche ce logo ! Clique ici.

Retrouvez-moi sur...

Latest interview

interview

Photo du moment

Dossier2-8199.JPG

Les BB Brunes et votre serviteur