Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 13:27

 

Présentation de l'éditeur

Et si rien n'était plus dangereux que l'amour ?

 

Plus que quatre-vingt-quinze jours, et je serai enfin protégée de l'amor deliria nervosa. Après le Protocole, je serai heureuse et en sécurité. Pour toujours. C'est ce que tout le monde dit. Et je l'ai toujours cru. Jusqu'à aujourd'hui.

 

Car aujourd'hui, tout a changé.

 

Si l'amour conduit à la folie, alors je veux perdre la raison. Si l'amour est une maladie, alors je veux être contaminée. Si l'amour est la vérité, alors je préfère une seule seconde de cette vie qu'une éternité de mensonges.

 

Ma note

9/10

 

Mon avis

Comme tous les romans dystopiques que j'ai pu lire jusqu'à présent (pas très nombreux, certes), ce livre est une gifle. Delirium est puissant, j'ai vraiment cru au monde de Lena, l'héroïne, j'ai frissonné en découvrant ses atrocités : le Protocole (opération ou plutôt lavage de cerveau qui vous empêche d'aimer, l'amour étant soit disant une maladie), les Régulateurs (qui patrouillent dans les rues pour faire respecter le couvre-feu et traquent les activités "illicites"), toute cette censure, etc. J'aurais même pu verser une larme à deux reprises : lorsque Lena découvre Riley, le chien, mourant et à la toute fin, tellement atroce.

 

Les personnages de Lena, Alex et Hana (joli prénom ! ;) m'ont beaucoup plu. Il est facile de s'identifier à eux ou de les aimer tout simplement. Le récit à la première personne nous fait entrer complètement dans l'esprit du personnage principal et j'ai beaucoup aimé découvrir sa transformation de docile petite habitante de Portland à véritable résistante. J'aime beaucoup les personnages qui ont cette force et qui en même temps restent profondément humains. Ca donne envie de leur ressembler ! :) Grace, une des filles de la cousine Marcia qui est muette, a aussi son rôle à jouer dans l'histoire et je me suis prise d'affection pour elle.

 

Les relations entre les personnages, que ça soit l'amour de Lena et Alex ou l'amitié de Lena et Hana sont aussi extrêment touchantes et bien écrites. Toutes les réflexions de Lena sur ses relations et la vie en général sont très justes.

 

Néanmoins, je mets un point de moins au livre à cause des longueurs du début. J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire car il n'y avait pas d'action. Il n'y en a d'ailleurs pas eu beaucoup dans la seconde moitié du livre, mais ça ne m'a pas dérangée, le raid lors de la fête et la fin du livre m'ont amplement suffi, en plus de la découverte de Lena sur sa mère. (Je n'en dit pas plus !)

 

Et la fin, quelle fin ! C'est tellement affreux de nous faire patienter jusqu'à la suite après ça. (^-^) L'attente va être longue... Surtout que je me pose encore quelques questions. Heureusement en fait, que je n'ai pas lu ce livre avant. J'aurais dû attendre encore plus longtemps !

 

Delirium, tome 1 : Delirium, de Lauren Oliver, éditions Hachette Jeunesse, collection Black Moon (18€)

 

Le tome 2, Pandemonium, sera disponible aux Etats-Unis le 6 mars 2012, aucune date de sortie française n'a été donnée pour le moment (source : Le monde de Francesca).

 

Voici ma traduction du résumé du livre trouvé sur Goodreads *ATTENTION SPOILERS* :

Lauren Oliver a captivé ses lecteurs avec Delirium, le premier livre d'une passionnante trilogie dystopique dans laquelle Lena Haloway a osé tomber amoureuse d'Alex et échapper au Protocole, la procédure rendue obligatoire par le gouvernement qui rend une personne immunisée contre la maladie de l'amour. Lena et Alex ont risqué leurs vies pour quitter cette société oppressante, mais seule Lena s'est libérée.

 

Pandemonium poursuit l'histoire passionnante de Lena. Après s'être échappée de Portland, dans le Maine, Lena arrive à la Nature et prend part à la communauté des Invalides, où elle se transforme en guerrière pour la résistance. Un futur sans Alex n'est pas imaginable, mais Lena va de l'avant et se bat, à la fois pour lui et pour un monde dans lequel l'amour n'est plus considéré comme une maladie. Bousculée par un mélange instable de révolutionnaires et contre-insurgés, Lena lutte pour survivre - et se demande si elle pourrait retomber amoureuse.

 

Plein de danger, d'amour interdit et d'écriture exquise, la suite de Delirium de Lauren Oliver file à nouveau à une allure à couper le souffle et est certain de séduire les fans qui ont besoin de beaucoup d'action à la manière de Hunger Games et de la romance douce-amère de Roméo et Juliette.

 

Merci de créditer si vous l'utilisez ! ;)

 

EDIT : la couverture américaine de Pandemonium dévoilée aujourd'hui (source : Wandering-World) !

 

 

http://img40.imageshack.us/img40/6132/challenge2.png

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 20:05

 

Présentation de l'éditeur

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Harry Potter découvre une inscription énigmatique : "La Chambre des Secrets a été ouverte. Ennemis de l'héritier prenez garde !"

En compagnie de ses fidèles amis, Ron et Hermione, l'apprenti sorcier mène l'enquête...

 

Ma note

10/10 ♥

 

Mon avis

Je poursuis donc ma relecture complète de la saga Harry Potter avec ce deuxième tome. J'avais oublié à quel point je l'aimais ! Mais je suis incapable de dire quel tome est mon préféré. Peut-être qu'après les avoir tous relus, je pourrai les classer. Malheureusement, je ne pense pas les avoir tous finis avant de voir le tout dernier film... C'est tellement un plaisir de lire cette saga que je savoure en faisant durer chaque bouquin et, en plus, je lis des livres entre ! C'est incroyable comme je redécouvre des éléments plus ou moins importants à chaque lecture, tant l'univers de J.K. Rowling est riche.

 

On monte d'un cran avec Harry Potter et la Chambre des Secrets. Tout d'abord, le style d'écriture de J.K. Rowling devient moins enfantin, sans pour autant complètement renier l'humour. Il y a toujours des passages où j'ai souri, voire ri toute seule ! :) Mais elle ajoute encore plus de suspense que dans le premier. On part sur une piste pour en arriver à une autre totalement différente ; on soupçonne des personnages pour les innocenter quelques pages plus loin...

 

Il y a aussi plus de scènes angoissantes, une bonne préparation aux tomes à venir. L'histoire est également maintenant bien mise en place et c'est vraiment à partir du troisième tome que l'auteur nous dévoile la compléxité de l'univers qu'elle a créé. En attendant, on a simplement envie d'en savoir plus !

 

Harry, Ron et Hermione, ainsi que tous les autres personnages du premier tome, restent fidèles à eux-mêmes. Même lorsqu'il leur arrive de prendre de mauvaises décisions, ils restent crédibles : on aurait pu faire pareil ! Les trois héros sont encore une fois très courageux. On commence à comprendre des choses sur certains personnages, tandis que de nouveaux font leur apparition (je souligne l'arrivée de Dobby, l'adorable Dobby...) ou s'affirment plus (comme Ginny Weasley).

 

Je parle pour tous les livres de la saga en général, mais une fois un chapitre commencé, il n'est pas évident de ne pas le lire d'une traite ! Et de commencer le suivant. C'est pour ça que j'essaye de les faire durer... Mais c'est difficile ! (^-^)

 

Harry Potter, tome 2 : Harry Potter et la Chambre des Secrets, de J.K. Rowling, éditions Gallimard Jeunesse (15€)

Egalement disponible en Folio Junior (7,70€)

 

PS : désolée pour mon absence de quelques jours, je reviens en force ! ;)

 

 

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 19:43

 

Présentation de l'éditeur

Que feriez-vous si un jour la Fatalité se mettait à vous poursuivre ? Vous vous mettriez certainement à courir comme un fou pour lui échapper. C'est exactement ce que fait Justin. A quinze ans, il change d'apparence, d'identité et même de nom, persuadé que la mort le guette à chaque coin de rue. Sa fuite éperdue l'entraîne vers des aventures extraordinaires. Il va jusqu'à tomber amoureux ! Mais la vie reste ce qu'elle est, imprévisible.

 

Ma note

6,5/10

 

Mon avis

Tout d'abord, quelques précisions par rapport à l'histoire, car la quatrième de couverture n'en dit pas beaucoup. (^-^)

David est chargé de garder son frère cadet Charlie. Un moment d'inattention de l'ainé, et le petit garçon se met en tête de voler ; debout sur l'appui de fenêtre, il converse avec un corbeau. David l'empêche de se jeter dans la vide juste à temps, mais pour lui c'est le déclic : il se met à voir la mort partout, à l'envisager dans n'importe quelle situation de la vie. Pour échapper au Destin, il change de nom (et devient Justin Case - just in case) et d'apparence. Grâce à ce dernier point, il rencontre Agnès Bee, dont il s'éprend, et au lycée, il se rapproche de Peter Prince... Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher le suspense, la fin m'a laissée presque bouchée bée, presque, car j'ai quand même eu quelques petits soupçons à la lecture d'un passage, mais il faut dire que je me suis interrogée et ait cherché la petite bête  tout le long du livre !

 

J'ai été très surprise par ce roman, je ne m'attendais pas du tout à ça. Pas vraiment surprise dans le mauvais sens, non, mais je dois avouer que je me suis sentie assez souvent mal à l'aise . Le personnage de David/Justin est étrange, je n'ai pas pu m'attacher ni à lui ni à ses pensées bizarres, à cause de ses réactions et son détachement par rapport à certaines situations (comme avec Ivan). J'ai eu un peu ça pour tous les personnages et je me suis d'ailleurs mise à soupçonner chacun d'eux d'être de mèche avec le Destin...

 

Par contre, j'ai complètement accroché au style d'écriture de Meg Rosoff ! J'ai trouvé ça simple mais extrêmement bien tourné, avec de très bonnes métaphores. Le fait que le Destin s'exprime, parfois à travers des situations qui font froid dans le dos, mais aussi dans quelques très courts chapitres est génial. Le dernier minuscule chapitre m'a fait flipper ! :D (N'allez pas voir avant d'avoir fini le livre, si l'envie vous prend de le lire !)

 

Ce roman est déroutant, un peu surréaliste, c'est un aspect de Si jamais... que j'ai aimé, mais qui ne plaira pas à tout le monde. Si vous choisissez de lire ce livre, il faudra accepter de laisser certaines questions en suspens, de ne pas comprendre toutes les phrases, de rester sur votre faim... Mais en même temps, il vous fera réfléchir sur le Destin, la mort et d'autres thèmes intéressants. J'ai personnellement aimé l'originalité de ce livre , mais me suis sentie trop étrangère au récit, c'est dommage. J'aurais également apprécié d'avoir la clé de certaines énigmes, concernant Gaillard et Alice par exemple. Au moins, c'est un livre qui marque, qu'on aime ou qu'on aime pas !

 

Si jamais..., de Meg Rosoff, éditions Le Livre de Poche Jeunesse (6,90€)

Egalement disponible chez Hachette Jeunesse (collection Black Moon, 16€) pour ceux et celles qui préfèrent les grands formats ! ;)

 

http://img40.imageshack.us/img40/6132/challenge2.png

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 17:35

 

Présentation de l'éditeur

Mystic Falls, 1864.

Stefan Salvatore se résigne difficilement à épouser Rosalyn. Quel poids pourrait avoir un mariage forcé face à la passion que suscite la mystérieuse Katherine ? Même son frère Damon semble être prêt à lui succomber. Peu à peu, un triangle amoureux d'une dangereuse sensualité se dessine, à l'abri des attaques mortelles  qui se multiplient dans la région. Mais l'étau de ces crimes sanglants se resserre et bientôt Stefan est directement touché...

 

Ma note

7,5/10

 

Mon avis

Il y a plus d'un an, j'avais lu le premier tome de la série Journal d'un vampire. J'avais passé un bon moment car l'histoire était intéressante, mais j'avais été un peu dérangée car le livre n'était pas très bien écrit selon moi... Je ne sais pas si c'est dû à la nouvelle traductrice, ou si c'est parce que Lisa-Jane Smith a cette fois-ci collaboré avec les scénaristes de la série TV, mais, même si l'écriture reste simple, j'ai trouvé le Journal de Stefan mieux travaillé ! Peut-être que le style de l'auteur a tout simplement mûri ? Bref, les pages filent plutôt vite. Impression renforcée par les très courts chapitres. Souvent, pendant ma lecture, je me disais "allez, encore un..." car ils ne font que quelques pages. (^-^) C'était donc très agréable.

 

Comme je l'ai dit plus haut, ce livre a été coécrit par les scénaristes de Vampire Diaries. Je n'ai vu qu'une partie de la première saison car j'étais souvent absente lorsqu'elle était diffusée - et je ne suis pas une adepte du streaming - je ne peux donc pas vraiment comparer avec les flashbacks de la série. Néanmoins, pour les passages que j'ai vus et d'après ce que j'ai lu sur le net, le livre est directement inspiré de ces passages et est fidèle à la série. Ca ne vous apportera donc pas grand chose de plus dans la compréhension de l'histoire de cette saga, mais si vous en êtes passionné/e, vous devriez apprécier ces quelques heures supplémentaires en compagnie de vos personnages préférés.

 

Personnages qui ont parfois des réactions étranges, notamment Stefan. Malgré que le récit soit raconté de son point de vue, je n'ai pas toujours été en accord avec ses actes. D'ailleurs, j'ai changé de camp : je ne suis plus team Stefan (y'en a qui vont être contentes :) ! Grâce à ce livre, j'ai pu un peu mieux comprendre Damon et je pense que le deuxième tome de cette série sera encore plus intéressant pour ce personnage.

 

J'en avais un peu marre des histoires d'amour à la sauce vampire mais ici on a un avantage : l'époque. En effet, on fait un saut dans le passé qui apporte une touche d'inédit au genre. Aux Etats-Unis, nous sommes à ce moment-là en pleine guerre de Sécession et, sans y être totalement plongé, on découvre la peur des habitants de Mystic Falls. Ajoutez à cela les attaques mortelles qui se multiplient aux alentours et on obtient un livre à l'atmosphère sombre et inquiétante. Cela compense largement l'habituel manque de suspense des livres sur les vampires : la véritable nature des personnages est toujours évidente, difficile de faire autrement...

 

J'ai en conclusion beaucoup aimé ce livre, même plus que Journal d'un vampire, sans qu'il soit exceptionnel. Il plaira certainement aux fans de la série mais n'est vraiment pas indispensable aux autres... ;)

 

Journal de Stefan, tome 1 : Les origines, de L.J. Smith (en collaboration avec J.Plec et K.Williamson), éditions Hachette Jeunesse, collection Black Moon (15€)

 

Le tome 2, intitulé La soif de sang, est déjà disponible au même prix. Je ne devrais pas tarder à me le procurer ! Il y aura également un tome 3 (sortie le 7 septembre 2011) et le quatrième vient d'être annoncé pour début 2012.

 

http://img40.imageshack.us/img40/6132/challenge2.png

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 17:21

 

Présentation de l'éditeur

Toutes les filles sont en délire ! B-Box, Ulysse, Marco et Michaël, les quatre adolescents qui forment Just 4 you, le nouveau boys band à la mode, débarquent de leur limousine aux vitres teintées. Les fans hurlent de joie, les flashes crépitent, les journalistes tentent de leur arracher quelques mots...

Pourquoi Michaël décide-t-il donc de tout plaquer alors qu'il est enfin devenu une star ?

 

Ma note

7/10

 

Mon avis

Ce roman est une agréable surprise. Je m'attendais à être plongée dans les vies des membres de Just 4 you, à leur quotidien de "boys band" mais pas vraiment... ce qui n'est pas plus mal ! En fait, le récit se déroule après que Michaël ait tout plaqué, à aucun moment du roman il ne se trouve avec les autres membres du groupe. Il est chez son ami belge Tony et on apprend son histoire à travers leurs conversations. On découvre grâce à elles que tout n'est pas rose dans le showbiz : les auditions, les fausses interviews, les conditions et la tyrannie du manager Pietro, etc. C'est une manière intéressante de raconter l'histoire et même si cela fait de Carrière solo un roman très court, l'auteur ne m'a pas donné l'impression d'utiliser cette technique pour éviter de donner des détails.

 

Découvrir ainsi l'envers du décor m'a fait penser au roman Là où j'irai, de Gayle Forman (que j'adore), à la grande différence que Adam (le personnage principal de Là où j'irai) y jouait dans un groupe de rock. C'est un thème que j'aime beaucoup voir aborder dans les livres, ça permet de susciter un peu la réflexion des jeunes qui rêvent de célébrité, alors que tout ça n'est souvent que du vent...

 

Une autre chose pas mal du tout dans ce livre, c'est le narrateur. Il s'adresse directement au lecteur et c'est plutôt sympa à lire ! Ce genre de narrateur est censé tout savoir des personnages, là par contre je n'ai pas eu l'impression de bien les connaître, ils étaient un peu trop survolés, c'est dommage. J'ai même eu du mal à me représenter Michaël physiquement. L'auteur étant belge, il y a pas mal d'allusions à la Belgique. Et l'étant moi-même, ça m'a beaucoup plu ! :)

 

Il y a néanmoins deux points qui me laissent sur ma faim. Premièrement, j'ai trouvé que l'histoire de Julie, la copine de Michaël, n'était pas assez développée. En fait on en sait pas beaucoup sur leur rencontre ni sur la situation familiale difficile de la jeune fille. Deuxièmement, j'aurais aimé une fin un peu plus developpée.

 

Si vous aimez les livres qui parlent de l'autre côté du monde de la célébrité, celui-ci pourra vous intéresser. Par contre, je précise qu'il s'agit bien d'un boys band, pas d'un groupe de rock, et qu'aucun des personnages du livre n'éprouve vraiment d'amour pour la musique (qui est le cadet des soucis du manager)... ;)

 

Carrière solo, de Nicolas Ancion, éditions Mijade, collection Zone J (7€)

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 13:49

 

Présentation de l’éditeur

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ?

 

Ma note

10/10 ♥

 

Ma chronique

Ce livre n’est vraiment pas une découverte pour moi, vu que ça doit être la sixième fois que je le lis... Néanmoins, la sortie imminente du dernier film de la saga m’a donné envie de le relire. Et je trouvais ça plutôt juste de le choisir comme premier livre chroniqué. En effet, ce blog n’existerait peut-être pas sans Harry Potter : si j’ai toujours été folle des bouquins, c’est celui-ci m’a décidée à lire autre chose que des livres d’images et des romans pour jeunes enfants, à l’âge de 9 ans. J’ai tout de suite été embarquée dans l’histoire et il m’a fallu les autres tomes… Ensuite, j’ai découvert d’autres romans et je n’ai plus arrêté de lire !

 

Une des choses que je préfère dans Harry Potter c’est Poudlard. Qu’est-ce que j’aimerais qu’une école pareille existe ! C’est sûr, je ne traînerais pas les pieds pour y aller. Dans ce premier tome, l’action y est concentrée et l’ambiance est beaucoup moins sombre que dans les opus suivants, ce qui donne encore plus envie d’y aller. Il y a quand même une scène que je trouve assez effrayante : celle de la forêt interdite… J’ai beau connaître l’histoire par cœur, j’ai toujours une petite pointe d’appréhension lors de ce passage.

 

La deuxième chose que j’adore, ce sont les personnages : comment ne pas s’y attacher ? Harry, Ron, Hermione, Hagrid, Dumbledore… Tous ont des caractères bien différents, des qualités et des défauts qui font qu’on a l’impression de les connaître réellement. Ce sont comme de vieux amis !

 

Ca m’a fait un peu bizarre après tous mes livres pour jeunes adultes de revenir à un style enfantin et un récit à la troisième personne. Mais J.K. Rowling a une plume à la fois simple et prenante, grâce à laquelle elle peut aussi bien toucher les enfants que les adultes. D’ailleurs, je trouve la saga Harry Potter un million de fois mieux écrite que la plupart des livres susmentionnés…

 

J’ajouterai que relire le premier tome d’une série en connaissant toute l’histoire peut être comique, notamment par rapport aux dialogues entre certains personnages… Je n’en dirai pas plus pour ceux qui attendent le dernier film sans avoir lu les livres ! (^-^)

 

En conclusion, Harry Potter, c’est à lire ou à relire ! Même après toutes ces lectures, je prends toujours autant de plaisir à m’y plonger. Les relectures des tomes suivants ne devraient pas tarder…

 

Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l’école des sorciers, de J.K. Rowling, éditions Gallimard Jeunesse (14,50€)

Egalement disponible en Folio Junior (7,70€)

 

 

 

 

Repost 0
Published by HanaPouletta - dans Books
commenter cet article

En Savoir Plus

  • : Books and iced coffee
  • Books and iced coffee
  • : Chroniques sincères, rarement méchantes et souvent pleines de digressions de livres ados et enfants (principalement). J'adore recevoir du courrier par mail et par commentaires ! Et je suis un peu trop présente sur Facebook...
  • Contact

Des pubs sur le blog ?

Téléchargez Adblock Plus pour vous en débarrasser !

Qui Cherche...

A la une

Présentation

Une poulette qui lit et qui est accro au café glacé ? Oui, ça existe : voici mon blog.

 

Au programme : des livres, des livres, des livres. Un peu de musique. De cinéma. De café glacé. Des "Comme un air de famille" (couvertures jumelles ou presque) et des "Stars en couverture"... Bonne visite !

 

Si nous avons lu un livre en commun et que tu es d'accord avec moi ou pas du tout ; si je t'ai donné envie de lire un livre ; si tu penses qu'il existe un livre que je dois absolument lire... N'hésite pas à laisser une trace de ton passage ! Et pour m'envoyer un mail, clique sur "Contact" en-dessous de ma bannière.

 

Copie-de-Hana_pouletta.gif

 

Mes Teams :

 

 

ReReading-HP---Team-Hermione-fond-logo.jpg  team-adam-gayle.jpg  211627298_team20peeta_answer_1_xlarge.jpeg

 

 

WPF ! Wild PAL Forever !

 

http://1.bp.blogspot.com/-qbPZxHOoRLU/TYPArrZhY3I/AAAAAAAABAg/UpVMF4wJSfg/s1600/wildpal10.png

 

Parce que je laisse ma PAL (Pile A Lire) librement suivre son cours... Et que j'assume sa longueur. :-)

Si toi aussi, rejoins le mouvement et affiche ce logo ! Clique ici.

Retrouvez-moi sur...

Latest interview

interview

Photo du moment

Dossier2-8199.JPG

Les BB Brunes et votre serviteur